Monaco 3-2 FCM : la rechute martégale sur le Rocher

Confirmer après avoir fait chuter le leader. C’était l’ambition des Martégaux qui plus est face à un concurrent direct pour le maintien. Raté ! Logiquement battus alors que Pontarlier a pris le dessus sur Lyon, les hommes d’Eric Chelle sont désormais premiers relégables (13e) avec plus que deux points d’avance sur les Monégasques. Trois sur Nice revenu avec le nul de Jura Sud. Un FCM pour qui l’embellie aura été de courte durée. Un 3e match face à un relégable pour un 3e revers, ce qui fait forcément mal et explique la situation des Sang et Or au classement. Clairement une mauvaise opération pour un FCM qui aurait pu se faciliter la tâche si Kadir n’avait pas touché du bois dès la 1ère minute. Rageant, d’autant plus que l’ASM allait prendre l’avantage par Faivre (1-0, 12). Si Niangbo profita bien d’une sortie hasardeuse du portier azuréen pour égaliser (1-1, 23), le FCM avait du mal à déployer son jeu. À l’inverse des jeunes monégasques entreprenants. Il fallait d’abord une sortie pleine d’autorité d’Adrien hors de sa surface (37) avant que deux têtes azuréennes ne passent juste à côté (41, 45). On se disait que les Martégaux allaient revenir avec de meilleures intentions après le repos. C’est pourtant Maisonneuve qui devait s’employer pour sauver sur sa ligne (50). Un nouvel avertissement sans frais jusqu’à ce que Biancone ne déborde côté droit. Son centre poussait Wilwert à marquer contre son camp (2-1, 60). Cabon était fauché aux abords de la surface sans que l’arbitre ne bronche alors qu’il filait seul au but (70). Ce dernier qui expulsait Lupo sur le banc (80). En visionnant la vidéo sur le site de Monaco on se demande encore pourquoi et comment… Signe que rien n’a tourné rond cet après-midi pour les Sang et Or qui cédaient à nouveau sur un but de Sylla (3-1, 87). La réduction du score de Castagne était anecdotique (3-2, 90+3). Martigues aura été loin de la prestation servie contre Jura Sud, ne parvenant pas à simplifier son jeu pour espérer mieux sur le Rocher. Il va falloir se remettre au boulot et préparer la venue de Chasselay dans deux semaines. Une nouvelle fois, le FCM aura la pression du résultat…

AS MONACO FC 3
FC MARTIGUES 2
Stade Prince héréditaire Jacques. Mi-temps : 1-1.
Arbitre : M. Barenton assisté de MM. Barlozzi et Bouzalmat.
Buts – Monaco : Faivre (12), Wilwert (csc, 60), Sylla (87). Martigues : Niangbo (23), Castagne (90+2).
Avertissements – Monaco : Foster (36), Faivre (75). Martigues : Kibundi (41), Wilwert (70).
Expulsion – Martigues : Lupo (80, sur le banc)
AS Monaco FC : Hagege – Panzo, Serrano, Gaspar, Biancone, Massengo, Faivre, Antonucci (Silva, 67), Navarro (Mbock, 76), Sylla, Foster.
Entraîneur : David Bechkoura.
FC Martigues : Adrien – Pham Ba (Castagne, 75), Maisonneuve, Wilwert (Maaref, 90), Saidou – Kibundu, Cabon, Abdou (cap.), Kadir (Madi, 57) – Niangbo, Diarra.
Entraîneur : Éric Chelle.

4 reflexions sur “Monaco 3-2 FCM : la rechute martégale sur le Rocher

  1. Prochain match capital pour Chelle,des statistiques bien médiocres depuis sa nomination . Mais pourquoi toutes les décisions prises dans ce club depuis longtemps sont elles négatives !!!

  2. Déjà que nous avons connu une saison pénible administrativement, c’est du côté sportif on va devoir se battre pour dr maintenir… Les saisons se suivent, les entraîneurs et joueurs se succèdent, et nous vieillissons en regardant notre club stagner….points perdus, joueurs blessés, expulsés, arbitrage contesté, jusqu’à quand ce grand bazar va-t-il durer ?
    On peut aimer un club chacun a ses limites.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *