Saint-Priest 1-0 FCM : Les Martégaux toujours en panne !

Après quatre rencontres sans succès et surtout leur non-match face à Toulon, les Martégaux se devaient impérativement de réagir. Oui mais Nadjim Abdou et ses partenaires se rendaient sur la pelouse de Saint-Priest pour défier le deuxième du championnat. Des Rhodaniens invaincus à domicile qui pouvaient même s’emparer de la première place, le leader Fréjus/Saint-Raphaël étant au repos forcé. Après des débuts timides obligeant Adrien à faire preuve de vigilance, les Provençaux étaient rapidement dans le bon tempo à l’image d’une chevauchée de Niangbo qui trouvait la faille. Il était signalé injustement en position de hors-jeu (8). Dans la foulée, un défenseur san-priot était à deux doigts de tromper son propre gardien sur un centre de Kibundu (9).
Sur un service de Diarra, la frappe de Kadir était dévissée (16). Que dire aussi de ce contre martégal annihilé pour une nouvelle position de hors-jeu (28). Martigues était clairement dans sa rencontre face à des Rhodaniens peu dangereux hormis des tentatives de Boukaka ou Boussaïd. Finalement, l’ASSP allait s’en remettre à la patte de Boubacar Fofana pour sortir de sa torpeur. Et de quelle manière ! Le coup franc du san-priot aux abords de la surface ne laissait aucune chance à Adrien (1-0, 32). Rageant pour des Sang et Or qui avaient fait preuve jusque-là de répondant face à la bonne surprise de ce début de saison. Un FCM qui pouvait encore regretter le but refusé en début de rencontre. Mais voilà, la chance les avait encore fuit, tout comme leur incapacité à se montrer « tueurs » dans la zone de vérité adverse…
Au retour des vestiaires, les Rhodaniens tentaient de faire le break. Adrien faisait bonne garde au-devant de Fofana (51) puis Bendaoud (54). Le FCM réagissait par l’intermédiaire de Diarra (56). Eric Chelle tentait le tout pour le tout avec l’entrée d’Ibrahim Fofana (58) pour passer à 3 attaquants. Les San-Priots ne se découvraient pas pour défendre chèrement leur précieux avantage les positionnant alors en tête du championnat. Si les Martégaux étaient toujours en panne offensive à l’image d’une occasion en or en toute fin de rencontre, le FCM s’était aussi cassé les dents sur le portier rhodanien en état de grâce à plusieurs reprises. Avec ce cinquième match sans succès, le FCM ne compte plus que 3 points d’avance sur le premier relégable. Il va vite falloir retrouver le chemin de la victoire et cela passe par retrouver l’efficacité qui pénalise des Martégaux qui en imposent pourtant dans le jeu…

AS SAINT-PRIEST 1
FC MARTIGUES 0
Stade Jacques-Joly. Mi-temps : 1-0.
Arbitre : M. Caffe assisté de MM. Serbi et Lambert.
But : B. Fofana (32).
Avertissement – Saint-Priest : B. Fofana (88), Gromat (90). Martigues : Leparmentier (29).
AS Saint-Priest : Martin – Segui (Fourtier, 74), Guettaf, Souleymane, Borodine – Mathieu (cap.), Boukaka, Boussaïd (Mahaya, 60), Bendaoud, B. Fofana – Sabater (Gromat, 55).
Entraîneur : Lionel Bah.
FC Martigues : Adrien – Leparmentier, Maisonneuve, Abdou (cap.), Saidou – Belloumou (Belarbi, 84), Cabon (I. Fofana, 58), Kibundu, Kadir (Madi, 72) – Diarra, Niangbo.
Entraîneur : Éric Chelle.

7 reflexions sur “Saint-Priest 1-0 FCM : Les Martégaux toujours en panne !

  1. bonsoir a tous. nous sommes presque certains, que l’on ne sera pas en national 1 il faudra alors se donner la peine de réagir devant une situation ou l’on pourrait avoir une mauvaise surprise en fin de saison. on a fait n’importe quoi la saison passée dans notre club. la faute a qui? il faut tout reconstruire en jetant toutes les vieilleries qui encombrent notre club….seul notre rédaction fait du bon boulot et , surement aussi, d’autres personnes.

  2. Déjà que nous avons beaucoup de mal z marquer des buts, donc de gagner, si l’arbitrage s’y met aussi à chaque rencontre en nous refusant des buts valables ou en nous mettant des cartons rouges on ne va pas s’en sortir….
    Il a été clairement dit que cette année était une année charnière, de transition, qui allait nous permettre de se solidifier avant de viser plus haut car nous avons frise la correctionnelle et voir disparaître notre club. Le maintient a été dit et visé. Le président et son équipe ont toutes ma confiance pour reconstruire une équipe complète rt compétitive la saison prochaine et non pas en urgence comme ce fut le cas car souvenez vous tous les joueurs qui sont partis a l intersaison suite aux histoires. Certains sont à Consolat qui n’est pas mieux loti que nous….

  3. Cher Louis. Ravi tout d’abord de te lire et de te retrouver. Cela faisait un certain temps que tu n’avais pas posté et j’étais inquiet. Nous sommes tous martigues. Martigues est le club des martégaux. En 2021 le club aura 100 ans et le but et projet de la direction est d’être a cet instant en ligue 2…. Il y a beaucoup d’idées, de projets, d’efforts qui sont effectués même si des oiseaux de mauvais augures et des personnes sans scrupules ont et font encore tout pour mettre des bâtons dans les roues…. Moi j’y crois. Il faut être le seul et unique club derrière om. Redorer le blason. La seule chose qui me mine et que je ne comprends pas ce sont les tribunes vides… Certes on a la chance d’avoir une superbe équipe de bolley, le hand qui revient bien, la ville propose aussi du cinéma, du théâtre, la halle, etc… Martigues est riche et variée en tout mais quand je vois que dautres clubs de notre niveau voire inférieur arrive a faire des moyennes de 3 a 4000 spectateurs j’enrage. On a fait la gratuite contre Toulon bravo aux dirigeants et 1500 personnes ? Il y a des supporters et des spectateurs a Martigues ? Il faut quoi de plus ??? Je vois combien de Martégaux qui les suivent quand ils vont jouer a Toulon, a Marseille, etc ? 10 au mieux, 5 au pire.. C’est pas normal. Quand on était en national j étais sur Paris et il y avait plein de martégaux qui venaient a Créteil, Paris fc, a beauvais, Orléans, quevilly, réd star.. Etc… Le bémol est la à mes yeux. Il faut que le stade se remplisse déjà… Que l’engouement revienne… Beaucoup de personnes peuvent être négatives sur l’équipe et le projet de jeu… Moi je le suis sur la motivation des supporters car on a un stade bien placé pas cher et un cadre magnifique… Allez Martigues

  4. C’est l’histoire du chat qui se mord la queue une équipe se sublime quand le stade est bien plein ( c’est ce qui se passe le plus souvent majoritairement a part quelques matchs comme pour le FC Martigues Toulon et son non match ),et le public vient pour voir des buts ,donc pas facile pour savoir qui des deux doit faire le 1 pas pour entraîner l’autre dans l’aspiration positive .Ce problème tous les clubs le subisse quelque soit leurs niveaux et cela s’applique à tous les domaines assimilés à un spectacle.On a tendance à se focaliser sur l’arbitrage quand l’équipe va mal , faut bien trouver un bouc émissaire , pour ma part je trouve que l’on prend beaucoup de cartons ,des rouges également c’est beaucoup mais pas immérité ,on est trop dans le physique et défaillant dans la technique ceci explique cela.La saison risque d’être longue ,car elle va être à l’image de ce que l’on voit depuis le début de saison,le néant offensif .Le maintien n’est pas acquis .La saison prochaine doit déjà se préparer avec des objectifs bien cibles analyser les manquements , cibles les potentielles recrues , encore faut il avoir dans le club les compétences requises pour prospecter et reconstruire ,je ne suis pas sur a la lecture de l’organigramme du club que l’on ait la personne adéquate pour cela

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *