N2 / J12, FCM – Lyon : mettre un lion dans son moteur !

Les Martégaux vont devoir stopper la mauvaise série de 5 matches consécutifs sans succès. Nadjim Abdou et ses partenaires devront donc sortir les crocs face à Lyon pour goûter à nouveau à la victoire. Un besoin urgent de point pour s’éloigner de la zone rouge. Ainsi éviter de plonger dans le doute. Le FCM va enfin devoir être d’attaque pour prétendre inverser la tendance. Problème, l’inefficacité offensive plombe les bonnes intentions martégales depuis le début de saison. Comme ce fut le cas à Saint-Priest voilà deux semaines. Martigues domine souvent pour être finalement déçu en ne concrétisant pas ses occasions. Avec seulement 7 buts marqués dans le jeu, Martigues a commencé à faire du surplace avant de voir l’arrière-garde du peloton se rapprocher dangereusement. Les Sang et Or devront d’abord être capables de museler la meilleur attaque du groupe. Puis de faire parler la poudre. Rien ne sera facile face à des Lyonnais qui voudront eux aussi se relancer après quatre matches sans succès. De quoi promettre un beau duel. Avec au bout trois points précieux à décrocher pour reprendre de la hauteur. Martigues qui court après un succès depuis le 15 septembre dernier devra donc mettre un lion dans le moteur pour repartir de l’avant.

À 19H, AU STADE FRANCIS-TURCAN
12e journée. Martigues (9) – Lyon (6)
Arbitre : M. Schmitt assisté de MM. Mazouni et Carnet.
FC Martigues : Adrien, Lupo (g.) – Leparmentier, Maisonneuve, Kibundu, Saidou, Abdou, Belloumou, Belarbi, Cabon, Kadir, Madi, Diarra, Niangbo, Fofana, M. Keita. Les absents : Laassami, Taguelmint (blessés), Behlow, Wilwert (suspendus), Caserta, Maaref, Castagne, Wacouboué.
Entraîneur : Éric Chelle.
Olympique Lyonnais : Racioppi, Bartola (g.) – Brault-Guillard, Anaba, Kalulu, Dramé, Solet, Ndiaye, Rafia, Caqueret, Y. Fekir, Kitala, Ndicka, Oualembo, Soumaré, Pintor, Perrier, Kemen.
Entraîneur : Christian Bassila.

4 reflexions sur “N2 / J12, FCM – Lyon : mettre un lion dans son moteur !

  1. Ça va être compliqué de jouer cette très belle jeune équipe lyonnaise qui a une attaque de feu et la notre est encore très décimée entre suspensions et blessures…
    Quand à l’horaire du match et le jour il y aura encore moins de monde que d’habitude… Incompréhensible le calendrier français… Dans tous les pays et grands championnats européens ils arrivent à faire venir des familles en jouant à 14, 15 ou 16h…Nous non, on se les gèle et on rentre avec la crevé en cette saison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *