Athlético 2-2 FCM : le succès s’envole à la dernière seconde

Après avoir changé d’entraîneur et subi 4 défaites de rang toutes compétitions confondues, on pouvait s’attendre à voir l’Athlético mettre de l’intensité à la rencontre. C’était pourtant le FCM qui survolait les débats en première période grâce à une grosse débauche d’énergie. Titularisé à la place de Niangbo encore un peu juste et laissé sur le banc après sa blessure à la cuisse, Fofana avait logiquement récompensé les efforts martégaux en trouvant la faille de la tête (0-1, 31). Les hommes d’Eric Chelle qui auront eu plusieurs situations de doubler la mise que ce soit par Kadir, Diarra ou Cabon. Mais le FCM devait se contenter de ce maigre avantage à la pause. Comme trop souvent, les Sang et Or pouvaient s’en vouloir de ne pas avoir su mettre leur adversaire K. – O.
Une aubaine pour les Marseillais qui, dès le retour des vestiaires, parvenaient à se relancer grâce à Gigliotti. Le natif de la Venise provençale convertissait un penalty obtenu généreusement à la suite d’un corner (1-1, 49). Mauvais scénario pour les Sang et Or et de quoi raviver un peu plus les regrets des occasions manquées en première période. Le FCM qui frisait la correctionnelle quelques instants après l’égalisation. La tête de Gigliotti n’était pas cadrée (52). La partie s’emballait avec un jeu plus direct. Il fallait une parade d’Adrien pour empêcher le FCM ne pas prendre un coup sur la tête (60). Martigues avait laissé passer l’orage pour reprendre sa marche en avant et sa domination.
Pour finir par être récompensé sur un coup franc de Cabon que personne n’avait touché (1-2, 84). Alors que le FCM semblait se diriger vers sa première victoire à l’extérieur, l’Athlético arrachait le nul au bout du temps additionnel (2-2, 90+5). Un FCM réduit à dix sur le corner conduisant au but, l’arbitre ayant demandé à Saidou de sortir pour se faire soigner… Comme pour faire rager un peu plus les Sang et Or c’est Ndoye, l’attaquant qui aurait dû signer au FCM à l’intersaison qui, en deux-temps, a évité aux Marseillais de sombrer un peu plus. Rageant pour Abdou et ses partenaires pour qui la victoire n’aurait pas été volée… Martigues regrettera cependant longtemps de ne pas avoir mis la tête dans le seau aux Marseillais lors de la première période. Mais regrettera aussi encore quelques décisions lourdes de conséquences !

ATHLÉTICO MARSEILLE 2 – FC MARTIGUES 2
Stade De La Martine. Mi-temps : 0-1.
Arbitre : M. El Bedoui assisté de MM. Cortes et Benaissi.
Buts – Athlético : Gigliotti (49 s. p.), Ndoye (90+5). Martigues : Fofana (31), Cabon (84).
Avertissements – Athlético : Gigliotti (20). Martigues : Belarbi (88).
Athlético Marseille : Lejeune – Dridi, Soilihi, Nicodème (cap.), Dibassy (Zidane, 86), Alexandre – Y. Amiri, M’Dahoma, Kakiamosiko – Gigliotti (Cissé, 70), Mendy (Ndoye, 80).
Entraîneurs : Léon Galli et Didier Camizuli.
FC Martigues : Adrien – Leparmentier, Saidou, Behlow, Kibundu – Belloumou (Belarbi, 71), Abdou (cap.), Cabon, Kadir (Madi, 80) – Diarra, Fofana (Niangbo, 85).
Entraîneur : Éric Chelle.

Photo : Athlético Marseille

9 reflexions sur “Athlético 2-2 FCM : le succès s’envole à la dernière seconde

  1. 20/10/74 Mr leon galli actuel entraîneur de l’athletico de Marseille et ancien joueur du fcm « terrassait » a turcan l’as nancy lorraine de michel Platini 3-2 ! .
    Buts martinez 55′ bosquier 58′ audibert 65′.
    Le onze martegal : jacotin- piatti perez bosquier chancel – nazaretian martinez galli- huart audibert et mercet. Entr : j. Sucré.

  2. Des occasions gâchées, des buts non marquées, des décisions arbitrales bizzares… Etc… Les journées se suivent et se ressemblent… Au lieu de prendre les 3 points on en a pris un seul… Beaucoup de regrets encore. Avec plus d’efficacité on serait dans les deux premiers

  3. + 1 Stéphane , tous les comptes rendus se ressemblent également ceux sont presque des copies collees mais reflètent bien la réalité,il faudrait peut d’éléments pour améliorer grandement cette équipe , manque de moyens hélas, dommage et frustrant,en souhaitant qu’ils gardent la même envie durant tout le championnat pour inciter les supporters à venir au stade Francis turcan

  4. Pourquoi dans le classement n’apparaît pas encore les deux points récupérés contre Annecy. Si leur joueur était effectivement suspendu et qu’il était sur la feuille de match je ne comprends pas cette lenteur. Normalement ce serait déjà attribué. Pour faire appel il faut être culotté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *