FCM 2-0 Pontarlier : Ils ne l’ont vraiment pas volé !

Les Martégaux auront mérité leur succès. Certes, tout ne fut pas parfait mais une fois de plus, Nadjim Abdou et ses partenaires auront fait preuve de beaucoup d’abnégation dans leurs tout nouveaux maillots Sang et Or. Dedans, ils auront retrouvé des couleurs ! Ils auront pris le match par le bon bout grâce à Diawoye Diarra, très actif. Après deux frappes dans les gants du portier doubiste, il s’érigeait en passeur décisif en centrant pour Abdou. Contrôle et frappe enchaînée, la capitaine martégal mettait les siens sur orbite (1-0, 19). Les Pontissaliens était guères dangereux hormis une tête de Gbadamassi (35). Le FCM virait logiquement en tête à la pause. Dès le retour des vestiaires, Guy-Roland Niangbo semait la panique dans la défense. Buisson (46) puis le retour d’un défenseur (47) l’empêchaient de faire le break. Pontarlier n’abdiquait pas et parvenait à se créer deux grosses occasions. Si Miranda ratait la première (53) c’est surtout Gbadamassi qui loupait l’immanquable seul devant Malvin Adrien, élu meilleur joueur du mois d’août par les supporters (60). Deux alertes prises au sérieux par les Sang et Or qui remettaient le couvert par l’intenable Diarra. Il sollicitait le une-deux avec Fofana, titularisé pour la première fois, pour filer seul au but et réaliser le KO (2-0, 68). Diarra était récompensé de ses efforts comme le FCM qui aura encore mis un gros cœur à l’ouvrage. Une victoire qui fait vraiment du bien. D’autant plus avant un derby à Endoume.

FC MARTIGUES 2
CA PONTARLIER 0
Stade Francis-Turcan. Mi-temps : 1-0. Spectateurs : 500 environ.
Arbitre : M. Ustaritz assisté de MM. Djiane.
Buts : Abdou (19), Diarra (68).
Avertissements – Martigues : Wilwert (51), Fofana (73). Pontarlier : Nicot (43).
Expulsion – Pontarlier : Célestine (88).
FC Martigues : Adrien – Madi, Wilwert (cap. ; Maisonneuve, 88), Behlow, Saidou – Kibundu, Abdou (cap.), Cabon, Madi – Diarra, Niangbo.
Entraîneur : Éric Chelle.
CA Pontarlier : Buisson – Willock, Marguier (Vieille, 77), Marques Da Rocha (cap.), Nicot – Cissé, Diompy – Jous, Carlos Miranda, Gomariz (J . Courtet, 69) – Gbadamassi (Célestine, 69).
Entraîneur : Jean-Luc Courtet.

8 reflexions sur “FCM 2-0 Pontarlier : Ils ne l’ont vraiment pas volé !

  1. Diawoye Diarra n’avait plus marqué depuis 500 minutes !!! La saison dernière lors de la 30ème et derniere journée a turcan de nouveau face à 1 promu le rc grasse défaite 1-3 diarra 57′. Arrivé au « mercato d’hiver » en provenance de rodez (nat1) il marqua 5 buts en 12 apparitions ! .

  2. bonsoir
    belle domination mais pas de tueur dans le dernier geste malgré de belle ocases , un arbitre une fois de plus dépassé se faisant avoir par les pleurs des joueurs de pontarlier, que dire de l’attentat de celestine sur wilwert, j’espère qu’il prendra un maximum
    bon rétablissement a wilwert
    allez Martigues

  3. 17/09/82 36 ans déjà…. les sang et or alors en division 2 (saison 1982/83) recevaient le grand  » olympique de marseille » de Marc Levy José anigo michel flos et consort.
    Victoire des marseillais 0-1 but de robby langers a la 22′ . Le onze martegal : ricard- arouh canet comini taberner- bonnec martinez marsiglia- green dussaud et tuybens. Entr: henri noël. Au match retour les martegos s’imposaient 0-1 sur 1 realisation de francis marsiglia 18′.

  4. 17/09/94 24ans déjà… les sang et or alors en division 1 se déplaçaient chez le voisin cannois. Apres  » la remontada  » de la journée précédente a turcan face au fc Nantes menés 0-3 les martegos arrachaient le nul 3-3 grâce à ali benarbia en « feu.
    As cannes- fc martigues 0-1 bertilsson 81′.
    Le onze martegal : durand- romano pounewatchy rabat dubois bouisset- benarbia mendy chaintreuil- tholot et collot . Entr: René exbrayat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *