Chasselay 2-0 FCM : un manque de réalisme qui se paie cher

D’un côté des Chasselois qui voulaient lancer leur saison avec un seul point au compteur. De l’autre des Martégaux qui voulaient bonifier leur bon départ par un deuxième succès. Forcément cela promettait un match animé. Ce fut le cas lors de la première période avec un engagement total. D’ailleurs, les Rhodaniens écopaient de quatre cartons jaunes. En termes d’occasions, les deux équipes avaient leur chance. Jaccard veillait au grain sur des frappes de Niangbo puis Diarra (11, 16), tandis que Samb, par deux fois, n’était pas en réussite (19, 40). Les Martégaux se montraient une nouvelle fois solides pour prétendre encore à un résultat positif. Au retour des vestiaires, le FCM allait passer la vitesse supérieure et faire passer le frisson aux supporters locaux. D’abord par Niangbo (47). Jaccard était ensuite battu sur une tentative de Diarra mais il était sauvé par son poteau (55). Les Sang et Or continuaient de pousser mais le portier chasselois sortait encore le grand jeu à plusieurs reprises. La réussite fuyait à nouveau les hommes d’Eric Chelle qui allaient le regretter. Alors qu’il venait d’entrer en jeu, Bentahar, sur son premier ballon était à la réception d’un centre parfait de Le Maitre (1-0, 74)… Une fois de plus, les Martégaux auront payé cash leur manque de réalisme dans les deux surfaces. Le FCM qui encaissait un second but de Poulet (2-0, 83) après l’expulsion de Leparmentier pour un second jaune (81). Les Martégaux concèdent ainsi leur première défaite et ne peuvent regretter leur manque d’efficacité. Il faudra impérativement rebondir avec la venue de Pontarlier, la lanterne rouge qui vient d’accrocher Grasse, alors leader avant cette journée…

CHASSELAY MDA 2
FC MARTIGUES 0
Stade Ludovic Giuly. Mi-temps : 0-0.
Arbitre : M. Mouysset assisté de MM. Calakovic et Rahis.
Buts – Chasselay : Bentahar (74), Poulet (83).
Avertissements – Chasselay : Faure (24), Farras (30), Badin (40), Dicko (45). Martigues : Leparmentier (35, 81), Saidou (63).
Expulsion – Martigues : Leparmentier (xx).
Chasselay MDA : Jaccard (cap.) – Badin, Charvet, Faure, Poulet – Bitsamou (Bara, 88), Traoré, Farras, Samb (Nouir, 80) – Dicko (Bentahar, 70), Le Maître.
Entraîneur : Éric Guichard.
FC Martigues : Adrien – Leparmentier, Wilwert (cap.), Behlow, Saidou – Kibundu, Castagne (Fofana, 60), Cabon, Madi – Diarra, Niangbo.
Entraîneur : Éric Chelle.

10 reflexions sur “Chasselay 2-0 FCM : un manque de réalisme qui se paie cher

  1. Belle équipe qui joue bien au ballon! Avec un peu plus d’adresse devant le but les résultats suivront! Bonne chance pour la suite du championnat!
    MDA Foot

  2. Une défaite n’a rien de rédhibitoire surtout à ce stade de la compétition,mais oui , cette carence offensive est un véritable problème et je crains une saison pleines d’incertitudes . La solidarité, mouillé le maillot,des valeurs appreciees,sont insuffisantes pour obtenir un résultat sans un peu de techniques. Certains d’entre eux avaient montré la saison dernière ce déficit à ce sujet,je doute qu’ils soient plus efficaces pour celle-ci .Un souhait qu’ils me fassent mentir pour le plus grand bonheur de l’équipe et du notre également

  3. 4 le nombre de cartons rouge concédés par Alex leparmentier sous les couleurs sang et or . Champ : 3 cdf : 1 .
    Le dernier lors de la saison cfa 15/16 29ej.
    O.marseille b- Fc martigues 1-1. Ledy ouvrait le score à la 62′ . 70′ leparmentier effectuait 1 main volontaire sur le but martegal. Double peine (rouge + penalty) apruzesse égalisait pour les marseillais . Le onze martegal : kouakbi – ba Célina leparmentier youcef – ouchmid rakotoharisoa shaiek – Garcia ledy et nouar. Entr: f. Priou.

  4. Perdre n’est pas une fatalité ni une fin en soi car aucune équipe ne peut prétendre finir son championnat invaincue. Il fallait que ça arrive, c’est fait. Mais finir de nouveau à 10 avec un joueur expulsé et sans avoir marqué de but commence à être plus que problématique. Avec un été chaotique et le miracle qu’à fait notre président, il apparaît aujourd’hui les premières carences et brèches de l’échec, du gouffre, qu’à laisser le mannequin

  5. 14/09/84 34 ans déjà ! .
    Les sang et or recevaient « l’ogre » lyonnais lors de la 5ème journée de championnat de division 2 saison 84/85. Score final 6-2 pour les martegos , 1 doublé de dho 3′ et 44′ 1 doublé de sarr 16′ et 46′ Martinez sur penalty 58′ et marsiglia 88’paracheve la victoire. Le onze martegal ricard- daffreville canet ichas guendouz- duo bonnec green dussaud sarr et diaz. Entr: h. Noël.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *