N2 / J22, Bergerac – FCM : C’est le moment d’avoir du nez…

Cyrano et son célèbre nez. Pour les attaquant martégaux c’est justement le moment d’en avoir, du nez. Car comme contre Colomiers (0-0) c’est l’inefficacité qui plombe le FCM en 2018 avec notamment un seul but marqué lors des 4 dernières journées. Impossible donc de pouvoir prétendre ainsi jouers les premiers rôles. « A la fin de l’envoi, je touche », disait le héros créé par Edmond Rostand. Et c’est sans doute la dernière chance des Sang et Or de se montrer tranchants pour rêver encore. Après une défaite face au MGFC (1-0) et un nul face à Colomiers (0-0), les Martégaux sont dans l’obligation de s’imposer pour leur troisième match de rang face à un membre du top 3. Outre le fait de retrouver le sourire avec un succès qui les fuit depuis le 21 décembre contre le Stade Bordelais (1-0), les Sang et Or pourraient alors encore avoir un rôle à jouer dans ce championnat. Après tout, il restera encore huit journées à disputer et la pression pourrait venir envahir les équipes de tête. Ce qui pourrait être tout bon pour un FCM qui lui n’a plus rien à perdre et peut jouer libéré. Il faut bien conserver des raisons d’y croire encore tant que la ligne d’arrivée n’a pas été franchie. Mais pour prétendre jouer le sprint final, il faut d’abord réapprendre à gagner. Impératif pour ne pas, en cas de défaite, définitivement galvauder la fin de saison en attendant que ça se passe. Et pour entretenir un semblant d’espoir et jouer le coup à fond jusqu’au bout, Martigues devra réaliser l’exploit à Bergerac. Une équipe qui n’a plus perdu depuis 8 journées et qui n’a concédé qu’un revers lors des 13 dernières journées. Ajoutez à cela que seul Hyères a réussi le tour de force de s’imposer dans le Périgord. Destination danger donc mais le FCM a mis toutes les chances de son côté en mettant le cap sur le Sud-Ouest dès hier. Pour enfin retrouver le sourire et aussi son nez dans le jeu et en attaque ?

SAMEDI À 18H30, À CAMPRÉAL
22e journée. Bergerac (3e, 37 pts) – Martigues (5e, 31 pts). Arbitre : M. Gagnant assisté de MM. Gocgun et Chaussier.
Bergerac PFC : Loustallot (g.), Fauvel (g.), Gnaleko, Diarra, Fuchs, Jamaï, Belbachir, Gassama, Laplace-Palette, Chehata, Dia, Ducros, Pinto, Kouakou, Mayenga, Chevalier. Entraîneur : Fabien Pujo.
FC Martigues : Maddaloni (g.), Ben Boina (g.), Wilwert, Leparmentier, Kouagba, Ba, Mramboini, Nehari, Gharbi, Kanté, Belloumou, Ouchmid, Ibouroi, Banvo, Niangbo, Diarra, Fourrier. Entraîneur : Éric Chelle.

2 reflexions sur “N2 / J22, Bergerac – FCM : C’est le moment d’avoir du nez…

  1. Si on ne marque pas on ne peut pas gagner. Certes c’est une lapalissade mais à un moment donné va falloir être un peu plus efficace dans la surface de vérité.
    Des noms ne font pas une équipe.
    Mais il faut gagner ce soir pour retrouver la confiance et la bonne marche en avant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *