FCM 4-0 Tarbes : Les Martégaux à quatre points du leader !

Derniers, les Tarbais n’avaient rien à perdre en Provence. Ils pensaient même avoir un bon coup à jouer après le remue-ménage intervenu cette semaine à Martigues. C’était sans compter sur le professionnalisme et l’envie des Martégaux qui ne leur auront laissé aucune chance d’exister. Et ce dès l’entame ! Du haut de son mètre quatre-vingt seize, libre de tout marquage, Kanté n’avait plus qu’à placer sa tête imparable sur un corner d’Ouchmid (0-1, 11). Le début d’un long chemin de croix pour les Tarbais qui cédaient quelques minutes plus tard. Cette fois-ci sur une action d’école conclue par Ouchmid sur un service parfait de Fourrier (2-0, 18). Orphelins de Valentin Delanys leur meilleur buteur, les Bigourdans ne parvenaient pas à réagir. Martigues effectuait alors un cavalier seul. Au retour des vestiaires, la partie était toujours à sens unique. Fourrier ne trouvait pas le cadre (49) et le portier tarbais sauvait ce qui pouvait l’être sur deux missiles d’Ouchmid (50, 53). Navaux ne faisait que retarder l’échéance mais il ne pouvait rien sur un penalty d’Ouchmid (3-0, 68). Le TPF buvait même le calice jusqu’à la lie sur un nouveau but de Fourrier dans le temps additionnel (4-0, 90+2). De quoi plonger un peu plus les Tarbais dans le doute. A l’inverse, ce troisième succès de rang permet au FCM de monter sur le podium et de revenir à quatre points du leader ! Reste maintenant à connaître la suite et avec qui sur le banc pour le prochain match ? Chelle ou Fouzari ? A suivre !

FC MARTIGUES 4 – TARBES 0
Stade Francis-Turcan. Mi-temps : 2-0. Arbitre : M. Rodrigues assisté de MMe. Bencteux et M. Mazouni.
Buts : Kanté (11), Ouchmid (18, 68 s. p.), Fourrier (90+2).
Avertissements – Martigues : Nehari (38). Tarbes : Ba (57).
FC Martigues : Maddaloni – Nehari, Wilwert (cap.), Kouagba, Leparmentier – Belloumou, Gharbi (Douhet, 55), Kanté (N’Koum, 72 ; Ibouroi, 78), Ouchmid – Banvo, Fourrier. Entraîneur : Eric Chelle.
Tarbes PF : Navaux (cap.) – Gbessi (Blanchard, 78), Ben Aïcha, Antanasijevic, Camara, Cato (Porato, 62) – El Bekri, Ba, Dos Santos – Ait Malek, Seraf. Entraîneur : Abdelkader Zahi.

10 reflexions sur “FCM 4-0 Tarbes : Les Martégaux à quatre points du leader !

  1. Bravo aux joueurs pour cette belle victoire. Ils ont su faire le travail en faisant abstraction du contexte actuel. Mais les supporters n’oublient pas et n’acceptent pas ce qui se passe.

  2. Dernier péno a domicile ?
    CFA 16/17 24ej. Fcm- Montpellier hsc b 2-1.
    Mené 0-1 sur pen par Diallo 30′ Thibault égalise lui aussi sur penalty a la 85′ geran finit le travail et donne la victoire au sang et or a la 90′ ouf ! Ce soir ouchmid réalise le 17e pénos a domicile en CFA ! .

  3. Le dernier but d’ouchmid en CFA avec le maillot sang et or ?
    CFA 15/16 . 28ej . Fcm- stade montois 2-1
    Mené au score depuis la la 41′ les martegos retournaient la situation en 2′ nouar égalisait a la 63′ puis ouchmid donnait la victoire a la 65′ .

  4. Bravo aux joueurs d avoir su faire lors du match abstraction de toutes ces vilaines choses qui se passent dans notre club. Oui Louis nous ne savons pas et comme tout le monde le dit : le sport et l humain dans tout cela???? Le football est malade de son succès et de l argent. Allez Martigues Allez FCM.

  5. Merci Guillaume pour toutes tes statistiques et souvenirs. Oui Olivier et Louis effectivement l’argent pollue même le rugby désormais qui de trouvait en dehors de ces problèmes récurrents su football. Je ne pense plus que l’humain existe dans notre société de consommation où le paraître et la performance priment sur la sincérité et l’honnêteté. Il y a des valeurs qui ont clairement disparus. Meme chez nous dans le sud. En tout état de cause nous sommes revenus tout en haut du classement. Faisons parler de nous messieurs les dirigeants dans nos performances et notre classement plutôt sue de nous faire remarquer inutilement dans des magouilles ou querelles d’ego.

    • merci Stephane d’avoir une pensée pour nous. ce n’est pas évident dans le monde d’aujourd’hui. on parle de football car c’est ce qu’il reste encore de bon du moins pour le moment. un brave homme a été jeté comme une brebis parmi les loups. je n’ai plus envie de me prendre la tête ça me donne la nausée de parler de ces gens là et de les rabaisser au plus profond de leurs médiocrité. ce qui me fait le plus plaisir c’est d’être un moment en votre compagnie. Cela m’empêche de faire des cauchemars et de voir ses dirigeants ces limaces immondes venir me souiller de leur sueur comme des limaces immondes. que du bonheur pour notre club..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *