Football, CFA, Saison 2013-2014, 20ème journée, AS Monaco FC 0-0 FC Martigues. Dainèche et les Sang et Or leaders mais ont raté un gros coup !

Monaco 0-0 FCM: Martigues leader mais encore des regrets !

La série martégale se poursuit avec une cinquième rencontre de rang sans défaite. Pourtant, il y a de quoi nourrir de gros regrets à devoir se contenter du partage des points. Il n’aura manqué que les buts. Ce n’est pas faute d’avoir essayé de forcer la décision côté provençal. En vain. Dire que les Martégaux n’ont pas été récompensés de leurs efforts, se révèle être un doux euphémisme. Pourtant, c’est le verre à moitié vide ou à moitié plein. C’est selon. Invaincus en 2014, Martigues ne l’a emporté qu’une fois en cinq matches. Maudite efficacité. Mais le FCM est ce soir seul leader ! Les autres prétendants ayant aussi concédé de précieux points. De quoi encore faire enrager un peu plus la bande à Vannuchi de ne pas avoir pu faire tomber les 4 points dans leur escarcelle. Cela aurait été princier…

Dès l’entame pas de rounds d’observation. Si ce sont les joueurs du Rocher qui se montrent lors des cinq premières minutes, les hommes de Vannuchi vont ensuite maîtriser les débats. Posteraro dépose un coup franc sur la tête de Celina. La barre vient sauver Maraval (7e). Le ballon revient sur Vincent qui dévisse. Si Mexique se signal d’une frappe lointaine pour l’ASM (12e), le FCM poursuit sa pression. Vincent voit sa reprise passer à côté (15e). A son tour, Sotoca tente sa chance puis bien servi par Bakir c’est Vincent qui, à nouveau, tombe sur la parade de Maraval (26e). Monaco va enfin réagir. Et de quelle manière. Ouaamar puis Kamin tombent, de près, sur la double parade de Vanni (29e). Une grosse frayeur qui remet l’ASM dans le sens de la marche. L’arrière-garde martégale recule mais reste intraitable. Il est vrai que les Azuréens ont été remis dans le coup lorsque le FCM a dû se restructurer suite à la sortie de Leparmentier. Exécuté par Da Veiga (22e) le latéral a été contraint de quitter la pelouse (37e) ayant dû jusque-là trainer la jambe (béquille).

Congio son remplaçant, juste avant la pause, se signale d’une reprise après un bon travail de Vincent. Le meilleur buteur martégal (7 buts) était de tous les bons coups lors du premier acte. Après le repos, le grand Bakir, effectue un travail de sape en attirant tous les ballons et les défenseurs comme un aimant. Il libère des espaces et permet à ce diable de Vincent de se positionner sur son pied droit. Sa frappe enroulée vient flirter avec la barre (54e). Sur un corner, tous les Monégasques se focalisent sur l’ancien Valentinois. Celina surgit mais il est un peu court. Le cuir file le long du but (76e). Vincent percute côté droit. Son centre en retrait arrive sur Sotoca. Seul au point de penalty, il rate l’immanquable (78e). On pense que le FCM va forcer la décision lorsque Patrao se défait de deux défenseurs. Sa frappe croisée est repoussée du bout du pied par Maraval (86e). Monaco aura bien la balle de match. Kamin tombe sur un Vanni impeccable (88e). Une nouvelle fois, il faut bien s’en contenter.

LA FICHE TECHNIQUE

AS MONACO FC 0
FC MARTIGUES 0
Stade de La Turbie. Arbitre: M. Dos Santos assisté de MM. Smouni et Porée.
Avertissement – Monaco: Da Veiga (22).
AS Monaco: Maraval – Cissako, Lina, Diallo, Da Veiga – Mexique, Kamin (cap.), Pi – Ouaamar (Bahamboula, 83), Cherif, Ngakoutou. Entraîneur: Frédéric Barilaro.
FC Martigues: Vanni – Leparmentier (Congio, 37), Celina (cap.), Dainèche, Ba – Maisonneuve, Posteraro, Himmes (Sergio, 60) – Sotoca, Vincent, Bakir (Patrao, 85). Entraîneur: Jean-Luc Vannuchi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *