Football, CFA, Saison 2013-2014, Groupe C, 16ème journée, Samedi 25 janvier 2013 - GS Consolat reçoit le FC Martigues

16ème journée, Consolat – FCM: Pour se hisser en haut de l’affiche !

Le clap de fin 2013 pour le FC Martigues s’était soldé par une défaite face à Marignane (1-2). Depuis, 36 jours se sont écoulés. Ayant été exempts lors de la précédente journée, les Martégaux retrouvent seulement la compétition. Avec d’emblée, l’impératif d’être dans le bon rythme. Le premier acte martégal en 2014 offre ni plus, ni moins, qu’un choc de haut de tableau face à Consolat. Des Marseillais qui en ont profité pour s’installer, en lieu et place du FCM, sur le fauteuil de leader. Une vieille connaissance qui est souvent l’empêcheur de tourner en rond pour les Martégaux.

La saison dernière, ils avaient été étrillés en coupe de France et en championnat. Deux cinglants revers qui avaient pesé dans les têtes martégales. Au point de perdre de précieuses unités dans des matches qui se jouent au mental, et du même coup l’accession. A l’aller, les partenaires de Celina sont parvenus à vaincre le signe indien au bout du temps additionnel grâce à un coup franc de Maisonneuve (2-1, 95e). Mais pour ce match, Consolat pourrait à nouveau plomber le rêve martégal de National: Les hommes du duo Camizuli-Galli sont en tête, avec deux longueurs d’avance sur ceux de Vannuchi, sans oublier qu’ils comptent un match de retard.

Un carton plein marseillais relèguerait Martigues à… neuf longueurs ! Il y a beaucoup de «si» mais impossible de ne pas évoquer ce scénario. «On se doit impérativement de ne pas revenir sans rien de ce court déplacement pour rester dans le bon wagon, souligne d’ailleurs Vannuchi: «Même si la route est longue, puisque l’on débute seulement la phase retour, un échec ne nous permettrait pas d’être seuls maîtres de notre destin.» Pour Rémi Sergio, l’ancien marseillais, c’est le même son de cloche: «La pression est sur nous puisqu’ils sont leaders avec un match en moins. Ils n’ont rien à perdre. Cela va se jouer à l’agressivité, au mental. Il nous est interdit de passer à côté.»

Des propos qui prouvent bien l’importance d’enlever la mise côté martégal, ce qui devra se faire sans Faure (dos) et Posteraro (cuisse) qui se sont blessés cette semaine. Des Sang et Or qui ont des fourmis dans les jambes, eux qui ont hâte de retrouver la compétition. «En espérant que cette faim de ballons se vérifie sur le terrain dans un match qui ne se jouera pas qu’avec les pieds, mais surtout la tête», conclut JLV. Des qualités requises pour s’éviter, d’entrée, une grosse désillusion. L’occasion également de reprendre le leadership en cas de succès. La route est longue mais ce premier virage de 2014 est impérativement à bien négocier !!!

SAMEDI À 16H STADE LA MARTINE
16e journée. Consolat (1er) – Martigues (4). Arbitres: M. Delpech assisté de MM. Denante et Noël
GS Consolat: Gueydon (g.), Tudela (g.) – Amiri, Wilwert, Nicodème, Sofikitis, Ajroudi, Dumortier, Mramboini, Rahibe, Deruda, Bouhafer, Dennoun, Arlaud, M’Changama, André. Entraîneurs: Didier Camizuli et Léon Galli.
FC Martigues: Vanni (g.), Ouharzoune (g.) – Dainèche, Celina, Dridi, Congio, Leparmentier, Ba, Celina, Sergio, Maisonneuve, Himmes, Vincent, Sotoca, Patrao, Fortuné. Les Absents: Robert, Mangoni (reprise), Faure (dos), Posteraro (cuisse), Lamothe, Bourget, Bent-Ahmed, Sarasar, Barsotti, Caldeirinha. Entraîneur: Jean-Luc Vannuchi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *