Football, CFA, 13ème journée, Samedi 14 décembre 2013,Saison 2013-2014, Groupe C - OGC Nice 2-3 FC Martigues !

Nice 2-3 FCM: Toujours devant grâce à une victoire « very Nice » !

Claude Puel, José Cobos, René Marsiglia, Lionel Letizi, Jérôme Alonzo… Il y avait du beau monde pour venir assister à la rencontre. Du beau monde aussi sur la pelouse avec cinq joueurs niçois ayant déjà intégré le groupe de Ligue 1. Une partie qui aura vu la domination des Aiglons et la victoire pour les Martégaux. Dominer n’est pas gagner, dit-on. Cela s’est vérifié cet après-midi ! Pour une fois un scénario est favorable au FCM qui, «aura subi face à une très belle équipe», du propre aveu de Jean-Luc Vannuchi. Peu importe le flacon, pourvu que l’on ait l’ivresse. Et en regardant le classement, Martigues est ivre de bonheur en conservant le leadership des clubs amateurs. Surtout que derrière, personne ne traîne en route, hormis Grenoble défait à domicile par le leader monégasque (2-3). Reste à bien finir l’année dans le derby face à des Marignanais, mal en point, qui viendront à Turcan (vendredi 18h) pour relever la tête avant les fêtes. Tandis que Martigues voudra virer en tête. Cela s’annonce un chaud derby. En attendant, le FCM peut savourer son succès !

A l'image des prestations de Rémi Sergio et Jérémy Posterao, cela rigole pour le FCM !!!

A l’image des prestations de Rémi Sergio et Jérémy Posteraro, cela rigole pour le FCM !!!

Dès l’entame, les Aiglons déploient leurs ailes. Pressing constant, activité incessante, il y a de l’aisance technique chez les Azuréens. Pourtant, ce sont les Martégaux qui, sur leur première incursion, vont faire mouche. Rémi Sergio, de nouveau étincelant, récupère le ballon. Il s’avance jusqu’aux 25 mètres et décoche une frappe soudaine de son mauvais pied. Le cuir file dans la lucarne (0-1, 9e). L’OGCN ne baisse cependant pas de rythme. Les partenaires de Celina reculent dangereusement. A force de plier, le roseau finit par céder. Constant sert Mendy sur la gauche. L’ailier tente une frappe sèche que Vanni ne peut détourner (1-1, 28e). Si les Azuréens dominent, ce sont les Martégaux qui auraient pu virer en tête à la pause. Fortuné se heurte à Cardinale (34e) tout comme Vincent (43e).

Après le repos, les Niçois sont encore dominateurs. Mais, le scénario de la première mi-temps va se reproduire. Vincent déboule côté gauche. Il centre devant le but. Sotoca laisse passer et Posteraro surgit pour ajuster Cardinale du plat du pied (1-2, 56e). Le réalisme martégal parle ! Nice n’a pas le temps de douter. Maupay s’infiltre dans la surface. Vanni sort à sa rencontre et commet la faute. L’attaquant azuréen se fait justice lui-même (2-2, 65e). Astier (67e, 72e) puis Maupay (78e) ratent de peu le troisième but. Le FCM subit mais se procure un ultime corner, joué en deux temps. Sergio sert Posteraro qui centre dans le paquet. Romain Faure s’élève plus haut que tout le monde (2-3, 90e+1). Un petit hold-up qui prouve que la roue tourne, car depuis le début de la saison, le FCM n’a jamais été épargné par le sort ! Martigues confirme son retour au premier plan…

LA FICHE TECHNIQUE

OGC NICE 2
FC MARTIGUES 3
Stade de la Plaine du Var. Arbitres: M. More assisté de MM. Ben Naceur et Porée. Mi-temps: 1-1.
Buts – Nice: Mendy (28), Maupay (65 sp). Martigues: Sergio (9), Posteraro (56), Faure (90+1)
Avertissements – Nice: Cardinale (90+1). Martigues: Vanni (65)
OGC Nice: Cardinale – Digbeu, Rougeaux (cap), Lloris, Hennion – Rafetraniaina, Thioub, Raheriharimanana, Mendy, Constant (Astier, 62’) – Maupay. Entraîneur: Manuel Pires.
FC Martigues: Vanni – Lamothe, Celina (cap), Dainèche, Ba – Maisonneuve (Faure, 78), Posteraro, Sergio – Fortuné, Vincent (Leparmentier, 85), Sotoca (Do Pilar Patrao, 67). Entraîneur: Jean-Luc Vannuchi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *