Football, CFA, Groupe C, Saison 2013-2014, vendredi 4 octobre 2013 - Le FC Martigues reçoit l'AS Monaco

7e journée, FCM – Monaco: Suffisant en coupe, Princier en championnat ?

Après 2 victoires de rang, Martigues semblait enfin dans le bon tempo. Puis, la coupe est passée par là avec une piètre performance. 4 revers en 7 rencontres officielles, le FCM pêche par son irrégularité. Pour rêver d’accession, il faut réaliser des séries. Cela tombe bien, Martigues peut réaliser la passe de trois. A condition d’afficher un visage princier et pas suffisant comme face à Aubagne. Au risque, à nouveau, de rentrer dans le rang. les groupes, l’adversaire, les interviews->

Si l’élimination n’influe pas sur le championnat où le FCM s’est relancé, elle fera surtout « tâche » dans le calendrier martégal. « Nous voulions garder la dynamique de nos victoires contre Valence et à Mont-de-Marsan, et du même coup éviter de meubler les trous laissés dans le calendrier. Nous sommes passés anormalement à côté de notre sujet, souligne Jean-Luc Vannuchi. C’est dommageable pour certains qui avaient une carte à jouer mais aussi car nous allons devoir gérer le fait de jouer tous les 15 jours. » Jusqu’à la trêve, les Sang et Or resteront sans jouer une semaine sur deux. Un bien pour récupérer, mais un mal pour digérer d’éventuelles défaites durant deux longues semaines. « L’avenir nous dira si c’est un mal pour un bien », poursuit JLV. Ce qui laisse un goût amer, c’est la nonchalance affichée par une formation martégale qui n’a pas de quoi pavoiser depuis l’entame de la nouvelle saison. Après des débuts à tâtons, il aurait été de bon ton de faire le plein de confiance.

C’est dans sa quête d’accession que le FCM va pouvoir jeter son dévolu. Alternants le bon et le moins bon, avec quatre défaites sur sept sorties officielles, seule une victoire face aux Monégasques permettra de dire si les Sang et Or sont bien lancés en championnat. Face à Monaco, qui devrait débarquer sans noms clinquants (voir ci-dessous), Martigues devra afficher un visage princier pour confirmer ses succès face à Valence et Mont-de-Marsan. La meilleure façon d’oublier une peu glorieuse élimination, et surtout, pour se mettre sur une voie royale en championnat. En jouant avant tout le monde, l’occasion est belle aussi pour mettre la pression sur les autres concurrents au National avec à la clé la possibilité de monter sur le podium. Un succès que le FCM devra obtenir sans Dainèche (blessé), Lamothe, Caldeirinha (réserve), mais surtout, sans Vincent, son meilleur buteur (4 buts) suspendu. Les blessés, Faure, Ba et Tapé sont de retour. Bent-Ahmed, l’ancien buteur de Gardanne, fera sa première apparition. Docteur Jekyll ? Mister Hyde ? Il serait grand temps de bannir le second visage.

L’ADVERSAIRE
«Nous sommes fiers d’être à notre place», avoue Frédéric Barilaro qui a repris les rênes de la réserve monégasque avec l’aide de Sylvain Legwinski. «Après Cannes, nos joueurs vont pouvoir s’aguerrir face à un autre candidat aux premières places.» A l’instar de son équipe fanion, les réservistes sont également princiers en ce début de saison, «mais de notre côté, on ne joue pas la première place. Malgré notre bon départ on vise le maintien, le plus rapidement possible. Cela permettra de travailler dans la sérénité pour former nos jeunes joueurs dont la plupart évoluaient en U19 la saison passée.» Si à domicile, Claudio Ranieri met à disposition de Barilaro quelques pros, comme Poulsen ou Coulibaly contre Cannes, «à l’extérieur c’est la classe biberon qui doit faire ses preuves, sauf surprise, mais cela m’étonnerait puisque la première reçoit l’ASSE le lendemain», confie l’entraîneur. Pour l’heure, la formule fonctionne puisque l’ASM est co-leader et n’a connu qu’à une seule reprise la défaite, c’était en ouverture à Mont-de-Marsan. Un cinglant 5-1 duquel les jeunes monégasques ont su se relever. Preuve de leur qualité puisque derrière ils ont enchaîné 5 rencontres sans défaite. Une jeunesse mise dans d’excellentes conditions puisque les joueurs du Rocher seront sur Martigues dès demain matin. Preuve également que malgré un effectif jeune, même en réserve, l’ASM a de l’ambition. D’ailleurs Consolat étant exempt, Monaco pourrait prendre seul les commandes du groupe.

VENDREDI À 19H00 AU STADE FRANCIS TURCAN
7e journée. Martigues (6) – Monaco (2). Arbitres: M. Bouzalmat assisté de MM. Amo et Noël
FC Martigues: Robert (g), Vanni (g.) – Dridi, Congio, Faure, Ba, Celina, Maisonneuve, Tapé, Barsotti, Sergio, Fortuné, Patrao, Sotoca, Himmes, Bent-Ahmed. Les absents: Vincent (suspendu), Dainèche (blessé), Caldeirinha, Lamothe, Mangoni, Bourget, Pereira, Ouharzoune, Sarasar (choix). Entraîneur: Jean-Luc Vannuchi.
AS Monaco FC (sous réserve): Caillard, Cissako, Da Veiga, Diarra, Diallo, De Freitas, Imira, Mexique, Kamin, N’Gakoutou, Ouaamar, Cherif, Bahamboula, Diaby, Jost. Entraîneur: Frédéric Barilaro.

en direct sur Radio Maritima via l’onglet LIVE RADIO et tous les résultats sur l’onglet LIVE CFA
VENEZ AUSSI PARTICIPER AU JEU DES PRONOSTICS
retrouvez aussi l’actu du FCM sur www.maritima.info et www.fcmartigues.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *