Footbal, CFA groupe C saison 2013-2014, AS Béziers 1-0 FC Martigues, dimanche 8 septembre 2013 - Antony Caldeirinha et les Martégaux chutent à nouveau !

Béziers 1-0 FCM: Le FC Martigues continue de manger son pain noir !

Après la pluie vient le beau temps, dit-on. Si cela s’est confirmé pour la météo, il n’en a pas été de même pour le moral martégal. L’éclaircie contre Consolat, après deux défaites inaugurales, aura été de courte durée. Comme depuis 34 ans, le FCM ne l’emporte pas à Béziers. Pire, il y concède déjà son troisième revers avec un nouvel expulsé à la clé. Un début de saison compliqué pour un candidat à l’accession pour qui rien ne veut sourire. résumé et fiche du match->

Après les pluies diluviennes qui se sont abattues sur Béziers hier, c’était aujourd’hui grand beau sur l’Hérault. 28° C au coup d’envoi, et surtout, une pelouse redevenue un véritable terrain en ayant absorbé les litres d’eau qui l’avait transformé en piscine la veille. La décision de reporter la rencontre d’une journée a donc été la bonne. Pourtant, ils étaient nombreux à se montrer sceptiques. Contrairement à ce qu’avait laissé penser Xavier Collin, l’entraîneur héraultais, c’est bien son équipe qui prend le jeu à son compte. Pour preuve, Sébastien Robert, le dernier rempart provençal est souvent sollicité pour soulager sa défense.

Ce sont finalement les Sang et Or qui sont réduits à défendre. Sans doute que la déconvenue à Grenoble, alors qu’ils étaient dominateurs, incite les Martégaux à ne pas se livrer pour attendre le bon coup. Les Sang et Or ont du mal à se porter vers l’avant. Les Biterrois mettent le pied sur le ballon mais éprouvent les mêmes difficultés. Un combat équilibré dans lequel un coup suffit pour faire basculer le match en faveur des locaux. Grégory Vignal, l’une des attractions du CFA du fait d’un CV qui l’a conduit à porter le maillot de Liverpool, va venir punir les partenaires de Faure à l’orée du temps additionnel. Sa tentative ne laisse aucune chance à Robert (1-0, 45e). Un coup de massue au bien mauvais moment !

Après le repos, les Provençaux se doivent de montrer un autre visage et de réagir en prenant enfin le jeu à leur compte. C’est le cas. Surtout que le buteur biterrois est prié par le directeur de jeu de regagner les vestiaires avant tout le monde. Malgré son statut, aucun passe-droit ne lui est accordé lorsqu’il nargue l’arbitre qui vient de lui adresser un carton jaune qui vire au rouge (60e). Avant cela, Béziers aurait pu tuer le match avec deux grosses occasions. Dès lors, réduit à 10, Béziers sort les barbelés. La rencontre devient engagée, voire musclée. Si Bothorel, excellent ce soir, doit se déployer sur une frappe de Vincent, malgré sa supériorité numérique, le FCM éprouve des difficultés à se mettre en bonnes positions. La meilleure défense du championnat serrent les rangs. Son gardien fait le reste.

M. Naas sort souvent la biscotte l’intensité montant encore d’un cran. L’ASB évolue en contre et est à un cheveu de mettre les Martégaux K. – O, eux qui jouent leur va-tout. Le portier martégal maintient son équipe en vie (83e). Soukouna s’échappe encore. Congio le retient. Il écope d’un second jaune (86e). Cela ne décourage pas les Sang et Or qui donnent tout ce qu’ils ont: Fortuné et Faure ont la balle d’égalisation. Mais encore loupé pour quelques centimètres. Qu’en ça ne veut pas… Une confirmation que rien ne sourit aux Martégaux en ce début de saison. Le FCM est déjà relégué à sept longueurs de Hyères le leader après quatre journées.

Destin diamètralement opposé entre Hyères et Martigues. La première journée a fait plonger les Varois dans l’euphorie et les Provençaux dans le doute. Jean-Luc Vannuchi avait prévenu qu’il ne faudrait pas louper son entame pour éviter, comme la saison dernière, de devoir se fatiguer à rattraper son retard. Et on le sait, la formation de la Venise provençale avait échoué dans cette quête. En sachant que cette saison il y a 24 points de moins à distribuer. Il va falloir relever la tête… Et vite ! Car là, c’est certain, cela peut vite devenir inquiétant. Surtout lorsque la réussite, en plus, vous fuit !

LA FICHE TECHNIQUE

AS BEZIERS 1
FC MARTIGUES 0
Stade de la Sauclières. Arbitre: M. Naas. Mi-temps: 1-0. Spectateurs: 300 environ.
But: Vignal (45)
Avertissements – Béziers: Drame (33), Jean-Pierre (40), Vignal (60), Ramon (89), Robin (90+2). Martigues: Fortuné (10), Congio(37), Vincent (89).
Expulsion – Béziers: Vignal (60). Martigues: Congio (86)
AS Béziers: Bothorel – Dramé, Atassi (Lucas, 47), Cesar, Jean-Pierre – Michel, Djabou (S. Taillan, 61), R. Taillan, Ramon,  Vignal – Soukouna. Entraîneur: Xavier Collin.
FC Martigues: Robert – Lamothe (Himmes, 88), Faure (cap.), Congio, Ba – Maisonneuve, Barsotti, Sergio (Sotoca, 67), Fortuné, Vincent – Patrao (Caldeirinha, 77). Entraîneur: Jean-Luc Vannuchi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *