Grenoble 3-0 FCM: Soudain, le stade des Alpes s’effondre sur les Martégaux !

La pluie fait son apparition au-dessus du stade des Alpes. Au même moment c’est la douche froide qui s’abat sur les Martégaux. Yahia-Bey s’infiltre sur le côté droit. Il repique pour se placer sur son pied gauche. Sa frappe enroulée étincelante, avec l’aide du poteau, ne laisse aucune chance à Robert (1-0, 68e). Cela coule un FC Martigues pourtant dominateur jusque-là. Le sport est parfois cruel et souvent le réalisme prévaut ! résumé et fiche du match (réactions à venir) ->

On avait promis l’enfer aux Martégaux dans le somptueux stade des Alpes. Pourtant, les Provençaux prennent le jeu à leur compte d’entrée de jeu. Ils acculent les Grenoblois dans leur camp à l’image de cette combinaison entre Vincent et Patrao (5e). Les Isérois tentent, proprement, de repartir de derrière. Systématiquement, ils sont sans solutions et sans remettent au grand Nassim Akrour. Esseulé, il ne peut rien faire face au bloc provençal bien en place même s’il se signale par une frappe. Trop excentré, Robert n’a aucun mal à s’interposer (13e). Le portier provençal sauvé par son poteau sur une fine frappe de l’idole iséroise (17e). Mais c’est bien tout pour le GF38. Bloqué sur les côtés, Grenoble n’arrive pas à s’extirper de l’emprise martégale et multiplie les fautes pour casser le jeu. Ce n’est pas du goût du public qui conspue l’arbitre. Notamment lorsque Yahia-Bey file au but. Faure le retient et écope d’un jaune (30e). Le public, lui, avait vu rouge. Le FCM, dès qu’il s’approche du but, tente sa chance. Vincent (34e) fait passer le frisson dans les travées. Fortuné l’imite (39e). Pour l’heure, le FC Martigues tient le choc et parvient à rendre muet les supporters grenoblois.

Au retour des vestiaires, on s’attend à voir pousser les Grenoblois. Il n’en est rien ! Ce sont les Sang et Or qui insistent. Autant contre Hyères ils ont eu du mal à se lâcher. Là, ils se portent à l’attaque. Vincent oblige Cattier à un arrêt de la jambe (49e). Barsotti centre fort devant le but. Fortuné est trop court (54e). C’est au moment où la domination martégale est à son paroxysme que le GF38 trouve la faille. La suite on l’a connait. Tout rigole pour Grenoble, à l’inverse c’est un début de saison noire où rien ne se goupille comme prévu pour Martigues. Deux défaites, encore 5 cartons jaunes, des buts venus d’un autre monde… Descamps, l’ancien martégal, se charge d’un coup franc aux 20 mètres. Il attrape la lucarne (2-0, 77e). Yahia-Bey, toujours virevoltant, s’offre le doublé sur un nouveau joli numéro (3-0, 84e). Un score sévère pour le FCM qui ne méritait pas un tel sort. Mais le réalisme grenoblois a parlé. En foot, dominer n’est pas gagné. Martigues l’a appris à ses dépens et se doit déjà de l’emporter samedi contre sa bête noire, Consolat. Une obligation pour éviter de cogiter.

LA FICHE TECHNIQUE

GRENOBLE FOOT 38 3
FC MARTIGUES 0
Stade des Alpes. Arbitres: M. Wadoux. Mi-temps: 0-0. Spectateurs: 3000 environ.
Buts – Grenoble: Yahia-Bey (68, 84), Descamps (77)
Avertissements – Grenoble: Rouag (42). Martigues: Faure (30), Ba (42), Barsotti (50), Vincent (74), Sotoca (90+1)
GF 38: Cattier – Tissot-Rosset, Giraudon, Bengriba (cap.), Hachi – Cianci – Ayari, Michel (Rouag, 30), Yahia-Bey, M’Baiam (Deletraz, 68) – Akrour (Descamps, 46). Entraîneur: Olivier Saragaglia.
FC Martigues: Robert – Lamothe, Faure (cap.), Congio, Ba – Maisonneuve, Barsotti, Sergio (Caldeirinha, 79), Fortuné (Sotoca, 74), Vincent (Himmes, 87) – Patrao. Entraîneur: Jean-Luc Vannuchi

retrouvez aussi l’actu du FCM sur www.maritima.info et www.fcmartigues.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *