1ère journée, Martigues – Hyères: Une entame de championnat à bien négocier !

Les dirigeants Martégaux s’étaient fixés l’objectif de retrouver le National en deux saisons. Si la première était placée sous le signe de la reconstruction, celle-ci doit être la bonne. Il y a des raisons d’y croire puisque l’ossature a été conservée et des joueurs sont venus apporter une plus-value. L’important était de disposer d’un groupe au complet dès la reprise, contrairement à l’exercice écoulé, afin que la mayonnaise puisse prendre au plus vite. présentation, réactions et les groupes->

en direct sur Radio Maritima via l’onglet LIVE RADIO et tous les résultats sur l’onglet LIVE CFA
—— VENEZ AUSSI PARTICIPER AU JEU DES PRONOSTICS ——

C’est chose faite, «mais cette fois, il ne faudra pas louper notre entame. C’est même capital, souligne Jean-Luc Vannuchi. Si on se loupe, il sera très difficile de combler le retard.» Le tacticien martégal a gardé en mémoire les débuts catastrophiques de ses protégés il y a près d’un an. De nombreux points perdus lors des dix premières journées après lesquels ils auront couru. En vain. «D’emblée, un copieux menu nous est offert. Nous devons être de suite compétitifs. Avec 24 points de moins à distribuer que la saison dernière, cela laisse peu de marge de manœuvre pour se refaire la cerise en cas d’accroc», prévient JLV. Les Sang et Or doivent donc capitaliser d’entrée. Surtout qu’ensuite ils iront défier Grenoble, le grandissime favori, avant de se frotter à Consolat leur bête noire. Autant digérer l’entrée au vu de ce qui attend les Martégaux.

Des Palmiers hyérois, habitués aux joutes du CFA et difficilement manœuvrables, qu’il faudra dévorer pour faire le plein de confiance. «Ils seront toujours aussi embêtants à jouer et malgré les départs c’est un groupe avec beaucoup de qualité», prévient Tony Do Pilar Patrao. Le nouveau fer de lance de l’attaque martégale connaît bien la maison varoise pour en avoir porté les couleurs durant les quatre dernières saisons. «Peu importe l’adversaire, il faut gagner ! Durant 90 minutes, je ferais abstraction des attaches que j’ai pour ce club pour guider le FCM vers la victoire, insiste-t-il. C’est vrai que, même si je n’ai pas d’appréhensions particulières, j’aurai préféré que nos retrouvailles se passent plus tard dans la saison.» Il faudra faire abstraction du passé pour Patrao et le FCM. L’emporter sera la meilleure façon de tourner la page afin de ne pas revivre le scénario qui a coûté l’accession la saison dernière avec des débuts loupés.

L’ADVERSAIRE

Dépouillé durant la trêve en perdant des joueurs, et non des moindres, comme Azamoum, Uraï ou en encore Patrao, Hyères est visiblement parvenu à s’en remettre. En s’appuyant sur une défense d’expérience et inchangée, les Varois misent sur leur jeunesse dans les autres lignes avec des joueurs qui ont été lancés dans le grand bain l’an dernier. Une formule, pour l’heure payante, puisque le HFC a réalisé un sans-faute durant sa préparation : trois victoires (Fréjus, La Valette, OM) et deux nuls (Nice, Toulon-Le-Las). Contrairement à ce que beaucoup pouvaient penser, Hyères sera donc encore dans le coup cette saison. En atteste son excellente préparation.

SAMEDI À 20H00 AU STADE FRANCIS TURCAN
1ère journée. Martigues – Hyères. Arbitres: M. Barbier assisté de MM. Smith et Fabre
FC Martigues: Robert (g.), Ouharzoune (g.) – Congio, Dridi, Dainèche, Lamothe, Celina, Maisonneuve, Sergio, Barsotti, Tapé, Fortuné, Vincent, Patrao, Sotoca, Caldeirinha. Les absents: Ba, Vanni (suspendus), Faure, Himmes (blessés), Pereira, Mangoni, Bourget (choix). Entraîneur: Jean-Luc Vannuchi.
Hyères FC: Feraud (cap.) – N’Diaye, Micheletti, De Magalhaes, Decugis – Bounab, Migliore, Ressa, Sall, Teuma – Delerue. Remplaçants (parmis): Maneiro (g.), Souames, Ixoée, Brunetto, Djelassi, Quentin, Aziz, Mourabit, Keïta, Reynaud. Entraîneur: André Blanc.

retrouvez aussi l’actu du FCM sur www.maritima.info et www.fcmartigues.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *