32ème journée, FCM – Bayonne: Ne pas baisser pavillon face à l’Aviron !

Le 15 mai prochain, le FCM fêtera l’anniversaire de l’accession en Ligue 1 en 1993. Deux décennies plus tard, les Sang et Or auraient pu souffler les bougies avec une autre montée en poche. Mais le rêve de National s’est définitivement envolé. En réalisant un non-match à Béziers (2-0) les partenaires de Celina ont laissé Colomiers filer vers l’étage supérieur. Désormais, Martigues n’a plus rien à jouer. présentation de la rencontre et les 2 groupes ->

en direct sur Radio Maritima via l’onglet LIVE RADIO et tous les résultats sur l’onglet LIVE CFA
—— VENEZ AUSSI PARTICIPER AU JEU DES PRONOSTICS ——

Comme souvent en pareil cas, quel sera l’état d’esprit des troupes pour les trois dernières journées restantes ? Une partie de la réponse a été trouvée dans l’Hérault. Si les Martégaux se sont longuement refusés à abdiquer, pourtant là-bas ils ont rendu les armes. Ils n’ont jamais été dans le coup ! «Je n’arrive pas à comprendre, s’interrogeait Vannuchi au soir de la défaite. Je ne peux pas cautionner ce genre de comportement.» Autant dire que la semaine a dû être longue, surtout que le tacticien martégal déclarera aussi: «heureusement le ridicule ne tue pas.» Le rêve envolé, il ne faudrait pas que la saison tourne en eau de boudin. Martigues doit mettre un point d’honneur, même s’il ne fallait qu’un gagnant, à finir le plus haut possible pour ne pas gâcher une saison de bonne facture  pour une équipe recomposée de 17 nouveaux joueurs en début de saison.

«Je veux que nous allions chercher la deuxième place, martèle JLV. En tant que compétiteurs on ne doit jamais baisser les bras. Les joueurs doivent une revanche à tout le monde.» Il faut donc éviter de baisser totalement pavillon surtout face à l’Aviron Bayonnais, qui viendra avec les dents longues, s’étant totalement relancé dans la course au maintien en s’imposant à Saint-Etienne (0-1). Le risque serait d’imploser en ne se donnant pas à fond. Himmes et Vanni sont suspendus. Untereiner, pourrait être titulaire face à ses anciennes couleurs, tout comme Faure. «En tous cas, je mettrais les joueurs chez qui je ressens encore de la gnac», conclut Vannuchi.

SAMEDI À 18H00 STADE FRANCIS TURCAN
32e journée. Martigues (3) – Bayonne (15). Arbitres: M. Benchabane assisté de MM. Wolff et Chevalier.
FC Martigues: Enriotti (g.), Cherpion (g.) – Lamothe, Dridi, Dainèche, Faure, Ba, Bertin, Celina (cap.), Maisonneuve, Posteraro, Untereiner, Aabiza, Barsotti, Chabaud, Caldeirinha. Les absents: Vanni, Himmes (suspendus), Rigaud, Freitas, Berdier, Staïner, Lledo, Fiorucci, Sahed, Bouzazi, Mangoni. Entraîneur: Jean-Luc Vannuchi.
Bayonne FC: Duhour – Dulom, Hérisson, Gradit, Graciet – Lalanne, Benlloch, El Meliani, Pardeilhan – Élissalde, Castera. Remplaçants: Lesca (g.), Haramboure, Bourhis, Serra, Koné. Entraîneur: Manu Bafcop

retrouvez aussi l’actu du FCM sur www.maritima.info et www.fcmartigues.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *