FORMATION: Henri-Claude Ferblantier élu meilleur éducateur régional en U19 !

Henri-Claude Ferblantier, un nom loin d’être inconnu dans le football provençal. Le défenseur réunionnais aura tout connu de la L1 au CFA. Notamment avec le FC Martigues, club qui a vu son avènement et qui le verra raccrocher les crampons après avoir bouclé la boucle. Il embrassera la carrière d’entraîneur en 2006, en prenant les rênes des U17 puis depuis cinq saisons des U19, en étant aussi l’adjoint de Jean-Luc Vannuchi en CFA cette saison.

A 42 ans, la Ligue de Méditerranée vient de lui remettre le titre de meilleur éducateur en U19 pour la saison 2011-2012. Il récidive lui qui a déjà reçu cette distinction en 2009-2010. «C’est une belle reconnaissance, se réjouit Ferblantier. Celui-là me fait encore plus plaisir puisque ce sont les délégués qui notent les éducateurs. Avant c’était un peu plus aléatoire car les éducateurs se notaient entre eux. C’est toujours plaisant d’être reconnu dans son travail et dans l’approche que l’on en fait.» Lorsque l’on sait que ce trophée est décerné en fonction du comportement de l’homme, de sa diplomatie, de ce qu’il inculque à ses protégés, de son aura, c’est l’occasion de tordre le cou à une image infondée qui l’a longtemps poursuivit.

Alors que Martigues est à la lutte pour l’accession en L1 avec Sedan, le FCM se déplace dans les Ardennes le 6 février 1993. Triste soirée, car les Sangliers dévorent les Sang et Or (4-0). Une soirée qui va même virer au cauchemar. Jean-Louis Mazzéo, le stratège ardennais accélère. Henri tente de tacler le ballon au même moment. Le choc est inévitable et le verdict sans appel : double fracture tibia-péroné pour Mazzéo. M. Quiniou brandit le rouge, Ferblantier sera puni du temps de la blessure de l’Ardennais. Ce rouge sera l’un des seuls de sa carrière pour lui le défenseur propre qui a reçu très peu de cartons à un poste pourtant connu pour les accumuler. Comme Valentin Eysseric avec Nice et son tacle sur Jérémy Clément, bien souvent ces coup-durs ne tombent pas sur le coin de la figure des véritables méchants.

Il n’y a qu’à connaître l’homme lors de sa traversée du désert pour mesurer toute sa détresse. Bien loin d’un tueur à gages qui commet son crime avec froideur et sans aucun remord. Henri-Claude Ferblantier a toujours fait l’unanimité par sa discrétion, sa gentillesse, sa disponibilité mais surtout son professionnalisme. Il suffit de regarder ces garçons jouer pour comprendre qu’ils développent du jeu, rien que du jeu. A l’image de l’homme qui n’est animé que par une chose : le respect du jeu et de l’adversaire ! Quasiment vingt après jour pour jour ce triste soir de février, cette distinction était l’occasion de rendre à César ce qui lui appartient. Un type au cœur d’or et à la mentalité irréprochable !

Henri-Claude Ferblantier, digest: né le 17 novembre 1970 à Saint-Louis (Réunion). Ancien défenseur de 1990 à 2006 avec plus 350 matches à son actif. Carrière qui commencera et finira à Martigues en L1, L2 et CFA (1990 à 1994 puis 2004 à 2006), Rouen en National (1994-1995), Istres en National (1995 à 1999) et Arles en CFA (2000 à 2004). Entraîneur des U17 (2006-2008) puis des U19 du FC Martigues depuis 2008, il est même entraîneur-adjoint de la CFA depuis cette saison. Champion de France de L2 (1993). Titre de meilleur éducateur U19 de la Ligue Méditerranée (2010 et 2012)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *