FCM 1-0 Lyon: En mangeant du Lyon, les Martégaux peuvent rugir de plaisir !

«Martigues a montré une grande maîtrise et beaucoup de solidité. Ce n’est plus la même équipe qu’au match aller. Nous avons été incapables de les bouger. Ils font preuve de beaucoup de maturité.» Le compliment de l’entraîneur lyonnais Stéphane Roche, qui était le dépositaire du jeu martégal avec Ali Benarbia lors de la montée en L1 (1993) prouve le renouveau des hommes de Jean-Luc Vannuchi. résumé et fiche de la rencontre (réactions et les photos à venir)->

Le tacticien provençal est du même avis en affirmant, «qu’il n’y a pas si longtemps, nous aurions été incapables de remporter ce genre de match.» Tout a changé au FCM. Lorsqu’il faut faire le dos rond, la générosité et la solidarité font la différence. Avant la rencontre, la victoire était impérative pour rester dans la course au titre. L’obligation s’avérait encore plus vraie avec les résultats du samedi. Si la plupart était favorables, Colomiers a conforté sa place de leader. Il fallait garder le contact. C’est chose faites avec cette victoire de prestige face à la réserve lyonnaise composée que de joueurs pros. Grâce à la tête de Caldeirinha, Martigues est dans le bon tempo avec un match en moins. «On peut se rendre à Cannes sans aucune pression pour un autre match au sommet », comme le souligne JLV. C’est un peu le Tour de de France pour les Martégaux. Le parallèle avec la petite reine n’est pas de trop.

Lâché avec 14 longueurs de retard sur le leader, Martigues a su recoller. En mars, au moment d’attaquer la haute-montagne, avec toutes les équipes de tête au programme, les partenaires de Celina franchissent les étapes sans encombre. Depuis quatorze journées, le FCM a engrangé 42 points, soit trois par match : Martigues taille patron ! Malgré le forfait de dernière minute de Chabaud (mollet) qui a obligé Vannuchi a recomposé, cela ne freine pas l’élan de ses protégés. Ils prennent le match par le bon bout. Les initiatives sont martégales à l’image des centres de Barsotti (8e) et Maisonneuve (12e). Seul Benzia, qui oblige Vanni à sortir le grand jeu (20e) se montre à son aise. Les Gones n’ayant que quelques miettes à se mettre sous la dent. Les Martégaux sont intraitables dans l’entrejeu. Après le repos, le FCM pousse. Maisonneuve, sur coup franc, trouve le poteau de Gorgelin (54e). Toujours indiscipliné, les Lyonnais concèdent un nouveau coup franc et vont finir par céder. Barsotti dépose le cuir sur la tête imparable de Caldeirinha (59e). Martigues sort les barbelés et à plus d’appétit que Lyon. La suite on la connaît. En terrassant les Lyonnais aux forceps, le FCM s’est totalement remis en selle et passe du statut d’outsider à celui de l’un des favoris.

LA FICHE TECHNIQUE

FC MARTIGUES 1
O LYONNAIS 0
24e journée
Stade Francis Turcan. Arbitres: M. Benchabane assisté de Gautrand et Chahbi. Mi-temps: 0-0. Spectateurs: 430.
But – Martigues: Caldeirinha (59)
Avertissements – Martigues: Ba (66). Lyon: Zeffane (53)
FC Martigues: Vanni – Lamothe, Dainèche, Dridi, Ba – Célina (cap.), Maisonneuve, Aabiza – Himmes (Untereiner, 82) Barsotti (Bertin, 89), Caldeirinha. Entraîneur: Jean-Luc Vannuchi
O Lyonnais: Gorgelin – Zeffane (cap.), Sarr, Abenzoar, Le Pogam – Blanc, Youga (Bahlouli, 82), Pléa (N’Jie, 65), Kékir – Benzia, Labidi (Tolisso, 61). Entraîneur: Stéphane Roche

retrouvez aussi l’actu du FCM sur www.maritima.info et www.fcmartigues.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *