23ème journée, Hyères – FCM: Le Sang et Or résolus à aller secouer les Palmiers !

Si les Martégaux préfèrent endosser le costume d’outsider, on est bien obligé d’évoquer le National. Mieux vaut être dans la peau du chasseur que du chassé. C’est un fait. Mais, à seulement six points de la première place, Martigues peut et se doit de regarder vers le haut. Surtout en se rendant à Hyères, le leader, puis quatre jours après à Pau pour disputer son match en retard. présentation de la rencontre, les groupes des 2 équipes et les réactions ->

en direct sur Radio Maritima via l’onglet LIVE RADIO et tous les résultats sur l’onglet LIVE CFA
—— VENEZ AUSSI PARTICIPER AU JEU DES PRONOSTICS ——

Deux échéances qui pourraient permettre aux Martégaux de se ruer vers les sommets. «On prend les matches les uns après les autres, explique l’entraîneur martégal, Jean-Luc Vannuchi. On ne pense pas au classement. Si on doit se placer en bonne position, cela se fera naturellement.» Va pour le naturel mais il faut être capable de forcer son destin. Freinés contre Tarbes, les Sang et Or sont toujours dans le bon wagon. Martigues reste en embuscade grâce à une belle série, alors que dans le même temps, les ténors marquent le pas. Si Hyères s’accroche à sa place de leader, les partenaires de Karim Azamoum restent sur cinq rencontres sans victoires. «C’est de plus en plus dur car face à nous les équipes ferment plus le jeu», confie le Berrois.

André Blanc, son entraîneur sait, «que toutes les équipes connaissent un coup de moins bien dans leur saison», mais se félicite que dans cette période plus délicate, « si nous ne gagnions pas au moins on perd peu.» Avec seulement 11 buts encaissés, le HFC arrive à limiter la casse à un moment où il est muet depuis quatre journées. Martigues, même dans la peau de l’outsider, peut se montrer ambitieux. «Nous sommes plus à l’aise loin de Turcan, souligne JLV. On a hâte d’en découdre car on a une belle carte à jouer. Ce mois-ci on va défier les équipes de tête mais la pression n’est pas sur nous. A la sortie on fera les comptes.» Si Dridi et Aabiza ont été préservés, ils sont opérationnels, tout comme Untereiner. Faure et Dainèche doivent encore purger deux matches. Si à Martigues on ne pense pas (encore) à l’accession, dans les têtes cela doit forcément trotter. Après ce match peut-être que l’outsider se transformera en l’un des favoris ? Pour cela, il faudra ne pas se cogner aux Palmiers mais bien les secouer.

SAMEDI À 18H AU STADE BARTHELEMY PERRUC
23e journée. Hyères (1) – Martigues (5). Arbitres: M. Petit assisté de Bertheas et Poree.
Hyères FC: Feraud (g.), Maneiro (g.) – N’Diaye, De Magalhaes, Micheletti, Decugis, Bouchoux, Migliore, Arroub, Azamoum, Uraï, Teuma, Mollon, Bounab, Do Pilar Patrao, Reynaud. Entraîneur: André Blanc.
FC Martigues: Vanni (g.), Enriotti (g.) – Lamothe, Celina, Dridi, Ba, Freitas, Barsotti, Maisonneuve, Aabiza, Posteraro, Bertin, Himmes (ou Lledo), Untereiner, Chabaud, Caldeirinha. Les absents: Faure et Dainèche (suspendus), Rigaud (genou), Berdier, Sahed, Staïner, Mangoni, Bouzazi, Perez, Fiorucci. Entraîneur: Jean-Luc Vannuchi.

retrouvez aussi l’actu du FCM sur www.maritima.info et www.fcmartigues.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *