22ème journée, FCM – Tarbes: Une première étape pour lorgner sur les sommets !

Après son nouvel échec contre Consolat, sa bête noire, Martigues a su rebondir et récupérer les points perdus en s’imposant sans trembler à Albi (0-2). En onze journées, le FCM ne s’est incliné qu’à deux reprises. En signant dans le Tarn, son quatrième succès lors des cinq dernières journées, il pointe à la sixième place, avec un match en retard à disputer à seulement six points du leader. présentation de la rencontre et les groupes des deux équipes ->

en direct sur Radio Maritima via l’onglet LIVE RADIO et tous les résultats sur l’onglet LIVE CFA
—— VENEZ AUSSI PARTICIPER AU JEU DES PRONOSTICS ——

«On va pouvoir aborder la haute-montagne avec de l’ambition et la ferme intention d’aller enquiquiner tout le monde dans notre rôle d’outsider. A condition de bien négocier ce match» Jean-Luc Vannuchi qui fait le parallèle avec le cyclisme, résume avec cette image, ce qui attend ses protégés: un mois de mars avec des cols hors-catégories ! Avec les déplacements à Hyères, Pau, Cannes et la réception de Lyon et Valence, le FCM va en découdre avec les équipes de tête. «Pour être dans le bon peloton et jouer le trouble fête, il faut franchir l’obstacle de Tarbes», martèle le technicien martégal.

Tarbes, un classement trompeur

Avant de se lancer vers la course aux sommets, petit clin d’œil en débutant par une formation pyrénéenne. Malgré sa place de premier relégable, Tarbes perd peu (5) même moins que Martigues (6) et des équipes de tête. Si le TPF est à la traîne, c’est qu’il collectionne les nuls (9) et surtout compte trois matches en retard. «Si on regarde le classement, beaucoup se diront qu’il n’y a pas photo, poursuit JLV. C’est une erreur car Tarbes n’est pas à sa place.» Si le classement ne parle pas en faveur des tarbais, les stats prouvent leur valeur. Invaincus en 2013, ils n’ont perdu qu’une fois lors des neuf derniers matches et restent sur cinq rencontres sans défaites loin de chez eux. Des stats qui n’ont pas échappé à Vannuchi.

Martigues se voit donc proposer une première étape dans le dur. Il faudra la franchir sans Untereiner (lumbago) ni Faure et Dainèche qui ont encore trois matches de suspensions à purger. De ce mois titanesque se dessinera l’avenir martégal: finir en roue-libre ou se mettre sur le grand braquet pour jouer la gagne. En l’emportant à l’aller, les Tarbais avaient enrayé la machine martégale. Attention à ne pas de nouveau dérailler contre eux. Si en fin de saison, le FCM veut tenter de couper la ligne d’arrivée en tête, cela passe par franchir sans encombre les six étapes hors-catégories de mars. Pour rester en selle, il faudra éviter de poser un pied à terre dès la première.

SAMEDI À 18H AU STADE FRANCIS TURCAN
22e journée. Martigues (6) – Tarbes (15). Arbitres: M. Naas assisté de Henck et Pacé.
FC Martigues: Vanni (g.), Rigaud (g.) – Lamothe, Dridi, Ba, Celina, Freitas, Maisonneuve, Barsotti, Posteraro, Berdier, Lledo, Aabiza, Himmes, Caldeirinha, Chabaud. Les absents: Faure, Dainèche (suspendus), Untereiner (dos), Enriotti, Sahed, Bertin, Staïner, Mangoni, Bouzazi, Perez, Fiorucci. Entraîneur: Jean-Luc Vannuchi.
Tarbes PF: Cabassud – Mouret (cap), Doya, Gwapdoum-Sagoua, Cissé – Sow, Camara, Orsattoni, Séguret – Lucau, Duchemin. Remplaçants: Marques (g.), Marcozzi, Mohamed, Prébin, Legru. Entraîneur: Ludovic Pollet.

retrouvez aussi l’actu FCM sur www.maritima.info et www.fcmartigues.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *