FCM 1-3 Consolat: Face aux Marseillais, les Martégaux sont vraiment inconsolables !

Les joueurs de Consolat arborent une tenue noire. Portent-ils le deuil de leur adversaire ? En tous cas, en trois confrontations cette saison, les Sang et Or n’ont jamais gagné contre les Marseillais. Comment ne pas se souvenir, notamment, de la déroute martégale en coupe de France (1-4). L’esprit de revanche est de mise. Mais, les vieux démons semblent encore présents. résumé et fiche de la rencontre (les réactions et les photos sont à venir)->

Pourtant, depuis ce triste revers les Sang et Or n’ont perdu qu’une fois en neuf journées: de quoi aborder ce derby avec un autre état d’esprit. Il n’en est rien ! Hormis une reprise de Maisonneuve (13e) les Martégaux sont empruntés. Fébriles même. Le FCM cafouille et Consolat reste à l’affût. C’est sur des faits de jeu que les débats s’animent. Arlaud s’en prend à Dainèche (38e) puis Mohamed «exécute» Dridi (40e). De quoi se souvenir que les Marseillais avaient «marché» sur les Martégaux en coupe.

Martigues se saborde seul puis l’arbitre disjoncte

Ces faits de jeu font reculer les Martégaux. Ils rendent trop vite le ballon aux Phocéens qui pointent le bout de leur nez. Dainèche dévisse en corner. S’en suit une frappe loupée de Mohamed qui arrive sur Arlaud. Il centre mais Vanni loupe son intervention. Malgré Dainèche et Dridi sur leur ligne, Amiri se jette pour marquer (0-1, 45e+2). Pour positiver, on se dit que lors des deux derniers matches à domicile, les Martégaux y ont inscrit huit buts, tous en seconde période après avoir rendu de pâles copies en première. Mais, Martigues aborde le second acte avec autant de fébrilité. Martigues ferait-il un syndrome Consolat ?

Bertin perd le ballon, Vanni est pris de court. Amiri trouve le poteau. Le ballon revient sur Arlaud qui double la mise (0-2, 51e). Dainèche, remonté, reçoit un second jaune. Il laisse ses coéquipiers à dix (52e). Plus rien ne se passe jusqu’à l’expulsion (sévère) de Mramboini. Le directeur de jeu va envenimer les débats. Le FCM réduit la marque sur une tête de Faure (1-2, 78e). Nianzi et le buteur martégal sont expulsés suite à une échauffourée. Bru conteste un hors-jeu et reçoit deux jaunes d’un coup. L’arbitre disjoncte complètement dans un match qui se termine à neuf contre huit. Cela n’excuse pas les Sang et Or qui jusque-là n’avaient pas fait ce qu’il fallait ! Toutes les équipes ont une bête noire. Consolat s’affiche même en bourreau des Martégaux. La seule bonne nouvelle c’est qu’avec un match de moins le FCM reste en embuscade.

Jean-Luc Vannuchi, entraîneur de Martigues: «J’ai trouvé deux équipes peu en jambes. Nos matches en retard respectifs (mercredi) ne sont pas une excuse. On donne les deux premiers buts. A chaque fois contre Consolat on ne joue pas en équipe et on le paye cash. Contre eux nous sommes trop dispersés. Le show de l’arbitre n’intervient en rien dans la défaite si ce n’est qu’à cause de çà il faudra composer pour Albi.»

FC MARTIGUES 1
GS CONSOLAT MARSEILLE 3
20e journée
Stade Francis Turcan. Arbitres: M. Silvestre assisté de MM. Hamila et Attour Mi-temps: 0-1. Spectateurs: 420.
Buts – Martigues: Faure (78). Consolat: Amiri (45+2), Arlaud (51), Bru (83).
Avertissements – Martigues: Dainèche (38), Bertin (45+2), Untereiner (89). Consolat: Arlaud (38), Mohamed (41), Bru (84).
Expulsions – Martigues: Dainèche (52), Faure (79). Consolat: Mramboini (76), Nianzi (79), Bru (84)
FC Martigues: Vanni – Bertin (Lamothe, 61), Dainèche, Faure (cap.), Dridi – Celina, Maisonneuve (Untereiner, 73), Aabiza – Caldeirinha, Himmes (Barsotti, 56), Chabaud. Entraîneur: Jean-Luc Vannuchi.
GS Consolat: Tudela – Laassami, Compaoré, Assami, Nianzi – Mohamed (cap.) (Mramboini, 58), Dumortier, Amiri – Sergio (Bulut, 70) – Hammoud, Arlaud (Bru, 58). Entraîneur: Hakim Malek.

retrouvez aussi l’actu du FCM sur www.maritima.info et www.fcmartigues.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *