Albi 0-2 FCM: Après le coup de froid Consolat, Martigues souffle le chaud à Albi !

Lors de son accession en National, Martigues était venu s’imposer dans la fournaise tarnaise. Là, changement de décor puisqu’il fait un froid polaire: moins deux degrés au coup d’envoi, un vent glacial et quelques flocons de neige. Après son coup de froid contre Consolat, Martigues a remis la machine en route en signant son quatrième succès lors des cinq derniers matches. Le FCM est dans le bon wagon grâce au doublé d’Aabiza qui rejoint Chabaud (8 buts). résumé et fiche (réactions à venir)->

Malgré les caprices du temps, les deux formations sont résolues à aller de l’avant. Si Untereiner, titularisé, voit sa frappe claquer en corner (3) ce sont les locaux qui entament mieux la rencontre profitant du tâtonnement martégal. Vannuchi a dû remanier sa défense avec les suspensions de Dainèche et Faure. Ses hommes démarrent donc avec prudence avec un nouveau dispositif. Cela profite aux Albigeois. Bien servi en profondeur, Fortuné ne remporte pas son duel face à Vanni à la parade (7). Pas plus de réussite pour lui, trois minutes plus tard, en trouvant le petit filet. Après quinze minutes sur le reculoir, les Sang et Or haussent le ton. Les Albigeois sont mis à la faute. Martigues campe dans leur camp. Et à force de plier, le roseau va finir par céder. Barsotti fait un festival côté gauche. Il lève la tête et sert Aabiza en retrait. L’attaquant martégal temporise et se met sur son pied gauche pour mystifier Taïder (0-1, 30). Les Provençaux ne desserrent pas leur étreinte. Les Tarnais n’arrivent pas à réagir. C’est logiquement que Celina et ses partenaires virent en tête à la mi-temps.

Après la pause, le scénario reste le même. Les Albigeois n’arrivent pas à venir inquiéter Vanni. Si Taïder, son homologue, n’est pas plus en vue, les Sang et Or continuent de jouer haut. Le FCM gèrent patiemment son avantage. A force d’attendre le bon coup en contre, attention de ne pas reculer. Les Albigeois jettent toutes leurs forces dans la bataille. Heureusement que le terrain bosselé empêche les Tarnais de se mettre à deux trois reprises dans de bonnes situations. Le seul véritable changement dans cette rencontre c’est la neige qui s’intensifie. Car dans le jeu, entre une équipe qui gère et une autre qui n’a pas les armes pour faire sauter le verrou, il n’y a pas grand-chose à se mettre sous la dent. Taïbi est à un cheveu de nous faire mentir. Suite à un coup franc il rate totalement sa tête pourtant en bonne position (82). Le FCM à force de trop vouloir gérer va se faire peur. Taïder tente sa chance du gauche. Sa tentative est détournée par Ba. Le ballon atterrit sur la transversale alors que Vanni était pris à contre-pied (85). Mais dans les arrêts de jeu, Aabiza va valider la victoire martégale en s’offrant le doublé (0-2, 90+1). Le FCM a remis les pendules à l’heure et profite du nul d’Hyères et du match reporté de Cannes pour rester au contact des leaders. En bonne position, le FCM va donc entamer son mois de mars stratosphérique lors duquel il va jouer tous les ténors pour aller les embêter et pourquoi pas réussir l’impossible : revenir de nulle part ! C’est là que tout se jouera…

LA FICHE TECHNIQUE

US ALBI 0
FC MARTIGUES 2
21e journée.
Stade Maurice Rigaud. Arbitres: M. Folliet assisté de MM. Canil et Rini. Mi-temps: 0-1. Spectateurs: 100.
Buts – Martigues: Aabiza (30, 90+1).
Avertissements – Albi: A. Taïder (70), Laincer (89).
US Albi: A.Taïder – Casano, Blanc, Galonnier, Laincer – Candelon, Fortune (Y. Taïder, 66), Martinez, Mushin, Rya (cap.) – Taïbi. Entraîneur: Patrick Gougginsperg.
FC Martigues: Vanni – Lamothe, Celina (cap.), Dridi, Ba – Barsotti, Maisonneuve, Aabiza – Himmes (Posteraro, 90), Untereiner (Caldeirinha, 77), Chabaud (Berdier, 84). Entraîneur: Jean-Luc Vannuchi.

retrouvez aussi l’actu du FCM sur www.maritima.info et www.fcmartigues.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *