16e journée, Bayonne – FCM: Face à l’Aviron, Martigues veut continuer de sortir les voiles !

Depuis fin 2012, les hommes de Jean-Luc Vannuchi affichent un visage séduisant. Dans le jeu et dans l’état d’esprit, la claque reçue en coupe contre Consolat – une cinglante défaite 4-1 sur sa pelouse – a servi d’électrochoc. Depuis, les Sang et Or ont enchaîné cinq matches sans défaite. Les fêtes n’ont en rien entamé l’élan martégal. En match en retard du côté de Valence, qui restait sur une série de sept matches sans défaites, Martigues a outrageusement dominé. présentation et les 2 groupes->

en direct sur Radio Maritima via l’onglet LIVE RADIO et tous les résultats sur l’onglet LIVE CFA
—— VENEZ AUSSI PARTICIPER AU JEU DES PRONOSTICS ——

Malgré la demi-douzaine d’occasions franches, il a fallu se contenter du nul (0-0). «On aurait signé des deux mains pour le partage des points, souligne Jean-Luc Vannuchi, l’entraîneur martégal. A la fin, on peut se dire que l’on en a perdu deux.» C’est peu de le dire. Toutefois, le moral est au beau fixe. De bon augure pour un début d’année qui offre trois déplacements de rang. Après Valence et avant d’aller à Saint-Etienne, petit détour par le Pays Basque. Face à Bayonne, descendu en CFA avec Martigues l’an dernier, le FCM espère continuer sa remontée face à des Bayonnais, avant-derniers et amoindris, mais résolus à remettre la machine en route.

«Financièrement et sportivement ils ne sont pas au top, explique Yoan Lamothe, le défenseur martégal natif de Bayonne, tout heureux de retrouver ses anciennes couleurs. Cependant, ils se battront jusqu’au bout. Les vertus Basques sont de ne jamais rien lâcher. Après il n’y aura pas de sentiments à avoir. Je suis 100% martégal et pour regarder vers le haut on se doit de couler l’Aviron.» En espérant, cette fois-ci, que Martigues ne relancera pas une équipe en proie aux doutes. Comment ne pas se souvenir du déplacement martégal l’an dernier: Après avoir mené 3-0, le FCM avait fini par s’incliner 5-3 ! En s’appuyant sur l’une des meilleures défenses (4e) qui n’a encaissé que deux buts lors des cinq dernières journées, Martigues sait voyager. Reste à enfin concrétiser.

«Nous avons les occasions c’est signe de notre bonne santé, poursuit JLV. Je suis certain que nos joueurs offensifs auront à cœur de rectifier le tir pour récupérer les points perdus. Nous sommes sur une bonne série mais nous devons la poursuivre par une victoire pour viser plus haut.» Depuis plusieurs sorties, Vannuchi semble avoir trouvé son onze de départ. Seul Dainèche sort du groupe. Souffrant du psoas (muscle permettant la flexion de la hanche) c’est Imed Bouzazi (20 ans) la dernière recrue en provenance de Béziers et passé par Istres, qui intègre l’effectif. Chabaud, Posteraro, Berdier, Lledo et Untereiner sont toujours out. Le FCM peut nourrir l’ambition de voguer vers les sommets à condition de ne pas se faire torpiller par l’Aviron sur les bords de la Nive et de l’Adour. Martigues ne compte pas y rester à quai !

SAMEDI À 19H AU STADE DIDIER DESCHAMPS
16e journée. Bayonne (17) – Martigues (9). Arbitres: M. Teulet assisté de MM. Appaule et Fey.
FC Martigues: Vanni (g.), Rigaud (g.) – Lamothe, Faure, Celina, Dridi, Ba, Bouzazi – Bertin, Maisonneuve, Barsotti, Freitas – Aabiza, Himmes, Caldeirinha, Staïner. Les absents: Posteraro (genou), Chabaud (mollet), Berdier, Dainèche (psoas), Chabaud, Untereiner (reprise), Perez, Mangoni, Fiorucci, Perez (choix). Entraîneur: Jean-Luc Vannuchi.
Aviron Bayonnais FC (sous réserve): Duhour – Martin, Gradit, Degoul (cap.), Bourhis – Lestable, Lalanne, Serra, El Méliani – Valois, Élissalde. Remplaçants: Lesca (g.), Claverie, Brayon, Graciet, Ferreira. Entraîneur: Manu Bafcop.

retrouvez aussi l’actu du FCM sur www.maritima.info et www.fcmartigues.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *