FCM 3-1 Rodez: Décidemment, Le FC Martigues un véritable cauchemar pour les Ruthénois !

Au coup d’envoi, on sait que le FCM a l’occasion de grappiller des points. Cannes, le leader, a été défait à Consolat le futur adversaire martégal en coupe de France (2-1) tandis que Marignane et Colomiers se sont neutralisés (0-0). Recevoir Rodez avait de quoi augurer un heureux présage puisque Martigues est la bête noire aveyronnaise. Le moins que l’on puisse dire, dès que Rodez joue contre Martigues, tout lui est défavorable. Ce fût encore le cas. résumé et fiche du match (réactions et photos à venir)->

Pourtant tout avait mal commencé après l’ouverture du score ruthénoise. Par la suite tout a souri au FCM. Les hommes de Jean-Luc Vannuchi qui n’avaient plus foulé la pelouse de Turcan depuis le 20 octobre et plus gagné depuis le 8 septembre (3-0 contre Albi) se sont relancés ! Les Sang et Or savent l’impératif de victoire. Ils se montrent offensifs dès l’entame. Ils profitent de la passivité ruthénoise. Une interruption de sept minutes, suite à la blessure du portier aveyronnais, vient couper leur élan. Rodez sur son premier essai va faire mouche. Dédoublement entre Duventru et Congio qui centre à ras-de-terre. Bobek, seul au second poteau, ajuste Vanni entre les jambes (0-1, 16e).

Décidemment les premières minutes sont marquées par des faits de jeu. Chabaud se fait tacler par Faviana dans la surface. Triple peine pour Rodez: penalty, expulsion et égalisation d’Aabiza (1-1, 24e). Chazottes, le portier aveyronnais, doit finalement céder sa place (32e). Il venait de reprendre après un an-et-demi sans jouer. La voie royale semble s’ouvrir pour le FCM ! Les Aveyronnais qui restent sur trois corrections à Turcan (quinze buts encaissés, un seul inscrit) et qui n’ont pas gagné face au FCM depuis le 7 septembre 1991 (3-1) sont semblent-ils le souffre-douleur martégal ? Confirmation sur une frappe de Chabaud qui ricoche sur les deux poteaux. Bertin a bien suivi (2-1, 34e).

A l’image de leur entraîneur Franck Plènecassagne, les Ruthénois sont dépités. Martigues affiche sa maîtrise. En supériorité numérique et avec tous les éléments en sa faveur, le FCM semble filer vers le succès vu le scénario de la rencontre. Après la pause, Aabiza voit sa frappe flirter avec le montant (50e). Rodez est sonné mais Martigues ne réussit toujours pas le KO. Attention de ne pas le regretter mais rien ne peut arriver au FCM. Déjà à dix, Rodez se retrouve à neuf lorsque Congio reçoit un second jaune (67e). Sur le coup franc qui suit, Barsotti trouve Chabaud (3-1, 68e). Cette fois la cabane tombe définitivement sur le chien ! Les Aveyronnais n’y sont plus. Les Sang et Or gèrent leur avantage. Martigues peut maintenant penser à la coupe après s’être remis sur de bons rails.

LA FICHE TECHNIQUE

FC MARTIGUES 3
RODEZ AF 1
13e journée.
Stade Francis Turcan. Arbitres: M. Petit assisté de MM. Pouillaude et Joly. Mi-temps: 2-1. Spectateurs: 464.
Buts – Martigues: Aabiza (24 sp), Bertin (34), Chabaud (68). Rodez: Bobek (16).
Avertissements – Martigues: Ba (52). Rodez: Congio (45+4, 67).
Expulsions – Rodez: Faviana (34), Congio (67).
FC Martigues: Vanni – Dridi, Celina, Faure (cap.), Ba – Bertin (Berdier, 86), Barsotti – Caldeirinha, Aabiza (Untereiner, 74), Himmes (Lledo, 78) – Chabaud. Entraîneur: Jean-Luc Vannuchi.
Rodez AF: Chazottes (Portets, 32) – Barrabes, Faviana, Roumégous (cap.), Congio – Castanier, Bobek – Erard (Couleau, 77), Choubani, Lorthioir – Duventru (Bouscarrat, 41). Entraîneur: Franck Plènecassagne.

retrouvez aussi l’actu du FCM sur www.maritima.info et www.fcmartigues.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *