CDF 8e tour, FCM 1-4 Consolat: Etincelant, Consolat éteint Martigues et écrit son histoire !

Pas de round d’observation. Les Marseillais en route pour l’histoire, eux qui n’ont jamais atteint ce niveau, jouent sans complexe. Ils sont libérés à l’inverse des Martégaux qui font preuve d’approximations. Une mauvaise relance, une mauvaise passe. Martigues est fébrile dans son arrière-garde. Hammoud se joue de Faure, le ballon revient sur Dumortier. Il sert Bru en retrait dans une défense attentiste pour ouvrir le score (0-1, 12e). résumé et fiche du match, (réactions et photos à venir)

Il faut même une sortie kamikaze de Rigaud pour empêcher Consolat de doubler la mise (18e). Cela ne s’arrange pas pour le FCM toujours aussi fébrile. Hammoud effectue un nouveau festival. Sa frappe est détournée magistralement par Rigaud. Le ballon revient sur l’attaquant qui voit Bru, seul au second poteau, qui n’a plus qu’à pousser le ballon et s’offrir un doublé (0-2, 30e). Ba, peu à l ‘aise et en plus blessé, cède sa place (33e). Il symbolise le mal martégal défensif sur cette rencontre. Vannuchi est obligé de changer sa formule en lançant un troisième attaquant dans la bataille et en remodelant sa défense.

Mais rien ne change, Bru voit sa tête se fracasser sur la transversale (42e). Il n’y a qu’une équipe sur le terrain et les Martégaux sont rangés au rang de spectateurs ! Il faut attendre les dernières minutes pour voir le FCM en action. Chabaud sert Caldeirinha, fraîchement entré en jeu, mais Tudela est à la parade (44e). On a attendu la révolte martégale, elle n’est pas survenue. Peut-être en seconde période ? En tous cas il y a urgence pour recoller et espérer à nouveau !

Après le repos, les Sang et Or se lâchent enfin. Certes, ils sont sous la menace des contres marseillais mais leur prise d’initiatives va être payante. Sur un corner de Barsotti, la défense de Consolat fait relâche et Aabiza surgit pour réduire le score de la tête (1-2, 53e). Sur un missile des 25 mètres, Amiri ne va pas permettre aux Martégaux de s’enthousiasmer. Sa frappe limpide redonne deux longueurs d’avance à des Marseillais à qui tout sourit (1-3, 60e).

La messe est même dite sur un contre rondement mené par Mohamed qui permet à Bru de s’offrir un triplé (1-4, 66e). Le FCM est K. O. debout ! Malek se paye même le luxe de sortir Bru qui aura fait mal aux Martégaux. Amiri essaye encore de loin mais Rigaud détourne (73e). Martigues n’y est plus, ou plutôt n’y a quasiment jamais été. Nianzi sauve tout de même une tentative d’Himmes sur la ligne (80e). Vannuchi et ses hommes vont boire le calice jusqu’à la lie avec l’expulsion de Lamothe (78e) à laquelle il faut ajouter les blessures de Ba (cheville) et de Chabaud (mollet) sans doute forfaits pour Monaco. Mais Consolat, qui n’en a que faire, récite ses gammes et est en route pour l’histoire !

LA FICHE TECHNIQUE

FC MARTIGUES 4
GS MARSEILLE-CONSOLAT 1
8e tour de coupe de France.
Stade Francis Turcan. Arbitres: M. Hamel assisté de MM. Dolmadjian et Grosbost. Mi-temps: 0-2. Spectateurs: 658.
Buts – Martigues: Aabiza (53). Marseille-Consolat: Bru (12, 30, 66), Amiri (60).
Avertissements – Martigues: Faure (32), Lamothe (45, 78). Marseille-Consolat: Assami (24).
Expulsion – Martigues: Lamothe (78)
FC Martigues: Rigaud – Lamothe, Faure (cap.), Dainèche (Dridi, 69), Celina, Ba (Caldeirinha, 33) – Bertin, Maisonneuve (Himmes, 60), Barsotti – Aabiza, Chabaud. Entraîneur: Jean-Luc Vannuchi.
Marseille-Consolat: Tudela – Laasami, Nicodème, Assami, Nianzi – Mohamed (cap.) (Mramboini, 73), Dumortier, Amiri, Sergio – Bru (Arlaud, 69), Hammoud (Salah, 57). Entraîneur: Hakim Malek.

retrouvez l’actu du FCM sur www.maitima.info et www.fcmartigues.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *