14e journée, Monaco – FCM: Faites preuve d’amour propre pour soulever le Rocher !

Assommés ! Les Martégaux ont pris un coup sur le casque. C’est peu dire après la déroute en coupe de France, qui plus est sur sa pelouse, face à Consolat (1-4). Sans génie, sans réaction, mais surtout sans âme, le bateau martégal a pris l’eau de toutes parts et a reçu la leçon. Après un nul à Colomiers (0-0) et une victoire contre des Ruthénois réduits à neuf (3-1) ont pouvait penser que les Sang et Or s’étaient remis les têtes à l’endroit. présentation, les 2 groupes et interviews d’Irlès et Vannuchi->

en direct sur Radio Maritima via l’onglet LIVE RADIO et tous les résultats sur l’onglet LIVE CFA
—— VENEZ AUSSI PARTICIPER AU JEU DES PRONOSTICS ——

Pourtant, ils se sont (re)pris les pieds dans le tapis et ont rechuté. Certes, ce n’est pas en championnat où le FCM vient de prendre six points sur huit. Mais l’état d’esprit n’a pas lieu de rassurer les sceptiques sur la capacité des Martégaux à repartir en conquête aux premières places. Docteur Jekyll et Mister Hyde, c’est un FCM aux deux visages ! La semaine a été morose dans les rangs martégaux. L’heure est à la remise en question. «On se doit de réagir et laver l’affront, prévient Jean-Luc Vannuchi. La pilule a été dure à avaler. On a eu des discussions et il faut espérer que cela soit un mal pour un bien. On va voir si ce sont de grands garçons. Leur réaction est impérative !»

En sont-ils capables eux qui sont sortis non sans dommages dans leur quête au trophée Charles-Simon ? Pour cela, il faudra afficher un esprit conquérant, ne pas rendre les armes aussi vite, savoir faire le dos rond. Seuls les acteurs peuvent inverser le scénario. Cela se fera avec un effectif peau de chagrin qui devra se sublimer face à une réserve monégasque, qui pourrait être renforcée, ayant besoin de points pour le maintien. Posteraro, Freitas, Untereiner, Berdier sont sur le flanc tout comme Chabaud (mollet) et Ba (cheville), out après le match de coupe, sans oublier la suspension de Lamothe suite à son expulsion face à Consolat. Il ne reste que 13 hommes valides et il a fallu piocher dans les réservistes.

Et poutant, dans sa situation, contre les éléments et malgré tous les pépins physiques avec pas moins de 7 joueurs sur le carreau, le FCM n’a pas le choix. En Principauté, il faudra un Martigues princier pour redresser la barre et montrer que cette équipe a du coeur. C’est dans l’adversité que les Sang et Or doivent se souder ! Si le FCM se cogne au Rocher monégasque, il s’obscurcira l’avenir. A moins que les Martégaux se transforment (enfin) en guerriers, résolus à relever la tête. Le premier ingrédient pour y parvenir, l’amour propre, le second, l’unité. Une saison est longue mais si le FCM ne réagit pas il n’aura plus rien à espérer. Mais à craindre oui…

SAMEDI À 18H AU STADE D’ENTRAINEMENT DE LA TURBIE
14e journée. Monaco (12) – Martigues (13). Arbitres: M. Janin assisté de MM. Smouni et Gautrand.
FC Martigues: Vanni (g.), Rigaud (g.) – Faure, Dainèche, Dridi, Celina, Mangoni, Maisonneuve, Bertin, Barsotti, Staïner, Sahed – Lledo, Aabiza, Himmes, Caldeirinha. Les absents: Lamothe (suspendu), Freitas, Ba (Cheville), Chabaud (mollet), Berdier (psoas), Posteraro (genou), Untereiner (main), Perez (choix). Entraîneur: Jean-Luc Vannuchi.
AS Monaco FC (à choisir): Maraval (g.), Grondin (g.), Hamdi, Diarra, Tisserand, Labor, Phojo, De Freitas, Erichot, Morel, Jeausseran, Ouaamar, Pi, Padovani, Pandor, Valot, Franchin, Barazite, Lina + éventuellement des joueurs de l’équipe de L2. Entraîneur: Bruno Irlès.

L’ADVERSAIRE

Bruno Irlès, entraîneur de Monaco: « On a connu un début de saison difficile. Nous n’avons que 3 victoires au compteur c’est insuffisant. Lors des deux dernières journées j’ai aimé la combativité et la solidarité de mon équipe. Contre Bayonne, malgré la défaite (1-0) nous avons rendu une bonne copie, il a manqué l’efficacité, sans doute la faute à notre jeunesse. C’est le lot des réserves professionnelles, nous sommes là pour faire éclore les talents, leur apprendre le métier. Ce qui est sûr c’est que nous devons capitaliser rapidement face à un équipe de Martigues qui a le même nombre de points mais qui compte deux matches de retard. Nous devons nous éloigner de la zone rouge. Depuis le début de saison malgré un effectif pléthorique en équipe première nous n’avons jamais beaucoup de renforts, si ce n’est des jeunes pros. Nous devons composer avec notre jeunesse ce qui explique notre situation. Dans tous les cas, je ferais le point ce soir avec le staff après la rencontre Monaco – Nîmes. Peut-être que l’on me mettra des joueurs à disposition mais il n’y a pas de raison que cela change par rapport aux habitudes de composer qu’avec des jeunes même si l’objectif de remonter en Ligue 1 nous impose de nous sauver en CFA. Et puis vous savez, il y a des week-end ou je compose mon effectif le jour même. C’est les aléas d’une équipe formatrice. En ce qui concerne le match, aujourd’hui nous avons du déserter le terrain sur lequel nous jouerons car il est tombé des trombes d’eau. Le terrain sera difficile à jouer demain. Je sais aussi que Martigues aura à coeur de se relever après son échec en coupe. Ce sont les seules certitudes que j’ai ce soir. »

retrouvez aussi l’actu du FCM sur www.maritima.info et www.fcmartigues.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *