Colomiers 0-0 FCM: Logiquement, le FCM obtient ce qu’il cherchait et stoppe la mauvaise série !

Après trente-cinq jours sans jouer en championnat, les Martégaux étaient de suite dans le vif du sujet en défiant une solide équipe de Colomiers (3e) meilleure défense (4 buts) qui n’a concédé aucun but dans son antre. Un pain quotidien dans lequel les partenaires de Faure restaient sur quatre revers consécutifs. Sans jouer, la faute à la météo, Martigues s’était même retrouvé relégable (15e). Le FCM avait pour ambition de retrouver le sourire: c’est chose faite ! résumé et fiche du match, réactions à venir->

Jean-Luc Vannuchi décide d’aligner cinq défenseurs. Martigues affiche clairement sa volonté de bien défendre pour assurer un résultat avant de penser à la victoire. Et surtout, il sait que l’USM est inoffensif depuis 4 matches, toutes compétitions confondues, et que de faire douter cette équipe peut lui permettre de chercher des points. Les Columérins ont le monopole du ballon. Ils se montrent impuissants face au bloc martégal. Les Haut-Garonnais n’arrivent pas à le contourner. Si l’USM a bien réussi à se procurer quatre corners de rang (7e) ou quelques frappes lointaines, c’est à-peu-près tout. Les acteurs essayent de donner du rythme mais toujours rien de marquant à la demi-heure de jeu. Si ce n’est que les Sang et Or commencent à pointer le nez à la fenêtre.

C’est au moment où l’on sent l’équipe martégale plus à l’aise que les Columérins se procurent une grosse occasion. Corominas arme sa frappe qui s’écrase sur la transversale de Vanni (35e). William Prunier peste depuis quelques semaines sur le manque d’efficacité de son équipe : il est encore servi ! Chabaud tente de semer le trouble (42e) mais pour l’heure les deux formations se maîtrisent. Vannuchi avait demandé de la solidarité pour pallier les nombreux forfaits. Ses hommes ont reçu le message. Logiquement, les 22 acteurs regagnent les vestiaires sur un score nul et vierge. Une partie qui n’atteint pas des sommets. Le FCM a fait la moitié du chemin pour obtenir le minimum qu’il est venu chercher.

Après le repos, toujours rien de croustillant ! C’est Barsotti qui allume la première mèche (60e). Corominas, qui se démène, lui répond de la tête (62e). Barsotti, le jeune international universitaire, se charge d’un coup franc: Aït-Ali se détend et détourne sur son poteau (74e). Vannuchi sent bien qu’il peut réaliser un gros coup. Il envoie du sang neuf sur le front de l’attaque. Bertin, qui a tout réussi hier à l’entraînement, s’essaye du gauche. Il oblige le portier de l’USM à intervenir de fort belle manière (83e). C’est bien le FCM qui termine le mieux la rencontre. Les Haut-Garonnais veulent trop sauter les lignes. Les Sang et Or font le dos rond et obtiennent un nul logique même si avec un peu plus de réussite la balance aurait pu pencher de leur côté. Ce sont eux qui ont eu les plus belles armes en seconde période. Amoindris, les Martégaux ont fait mieux que se défendre et relèvent la tête en championnat. A confirmer samedi prochain, impérativement, avec la réception de Rodez !

LA FICHE TECHNIQUE

US COLOMIERS 0
FC MARTIGUES 0
12e journée.
Stade Bertrand Andrieux. Arbitres: Mme Robin assistée de MM. Achaaraoui et N’Guessan. Mi-temps: 0-0. Spectateurs: 300 environ.
Avertissements – Martigues: Lamothe (52), Ba (77).
US Colomiers: Aït-Ali – Ventrice, Sow, Mazel (cap.), Barthié-Fortassin – Lacroix, Cissé, Corominas, El Dahabi (Zelmat, 77) – Quenet, Zalmate (Laborde, 46). Entraîneur: William Prunier.
FC Martigues: Vanni – Lamothe, Dridi, Faure (cap.), Célina, Ba – Bertin, Barsotti – Caldeirinha (Untereiner, 79), Aabiza (Himmes, 79), Chabaud. Entraîneur: Jean-Luc Vannuchi.

retrouvez aussi l’actu du FCM sur www.maritima.info et www.fcmartigues.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *