CDF 6e tour, Fréjus (Nat) – FCM: Après la douche froide, cela s’annonce bouillant !

Respect et fair-play sont censés être les maîtres mots en coupe. Après le report de la rencontre, qui aurait dû se dérouler samedi dernier, Jean-Luc Vannuchi n’a pas apprécié, «la mascarade et le manque de respect envers le FCM.» Les dirigeants varois ont usé de toutes les excuses allant jusqu’à sortir un arrêté municipal de dernière minute, pour convaincre le corps arbitral (qui sera le même ce dimanche) à repousser la rencontre. présentation et les groupes ->

en direct sur Radio Maritima via l’onglet LIVE RADIO

Le lendemain on pouvait lire dans la presse varoise que c’est finalement, «le vent qui a contraint le report.» Après cette annulation, des questions pouvaient légitimement être posées. Comme si cela ne suffisait pas, dans la semaine, Fréjus avait fait la demande de jouer vendredi. Refus catégorique des Martégaux. Pour finir, mercredi, on apprend que ce fameux match n’aura pas lieu à Pourcin, la traditionnelle enceinte de l’Etoile, mais au stade Louis Hon à Saint-Raphaël. Ce qui a valu à Michel Estevan, le coach étoiliste, de monter à son tour au créneau contre ce qu’il juge, «comme une intention de nous embêter pour se venger, alors que c’est l’arbitre qui a pris la décision.»

L’ancien martégal semble avoir la mémoire courte, lui qui déclarait juste après le report, «comme l’arbitre hésitait on a sorti çà (l’arrêté municipal) pour l’aider à réfléchir.» Après tout ce pataquès, il est grand temps de laisser la place au terrain. Et cela risque d’être «bouillant» après toutes ces simagrées. En plus, les deux équipes connaissent leur adversaire potentiel, en l’occurrence Berre (DHR) de quoi se dire qu’il y aurait la place pour passer un tour de plus. «On va enfin pouvoir jouer, souligne Vannuchi. Il n’y a rien à dire de plus. Ma causerie est facilement trouvée. On doit montrer sur le terrain que nous ne sommes pas des jambons.»

Même s’il a décoléré, JLV entend bien mener la vie dure aux Varois. Il emmènera avec lui le même groupe prévu initialement, hormis Chabaud, qui à cause du report est suspendu pour une accumulation de cartons jaunes qu’il aurait dû purger en championnat. Maisonneuve est incertain, du coup Berdier intègre le groupe qui s’élève à 17 unités. Autre point noir que cause ce report, c’est que déjà mal en point en championnat, le FCM se rapprochera de la zone de turbulence sans jouer. La coupe est la seule éclaircie après quatre revers. C’est bien connu, après la pluie vient le beau temps… Quoique l’on annonce encore un temps à ne pas mettre un joueur dehors.

DIMANCHE À 14H30 AU STADE LOUIS HON
6e tour de coupe de France. Fréjus-Saint-Raphaël (Nat) – Martigues (CFA). Arbitres: M. Coniglio assisté de MM. Bertrand et Pacé.
Fréjus-Saint-Raphaël: Deneuve (g.), Bulgare (g.), Malcuit, Ringayen, Koné, Rouabah, Fernandez, Keïta, Delvigne, Baldé, Baretto, Scarpelli, Delclos, Gomis, André, Lubasa. Entraîneur: Michel Estevan.
Martigues: Rigaud (g.), Vanni (g.) – Lamothe, Faure, Celina, Daineche, Ba, Dridi – Maisonneuve, Barsotti, Bertin, Berdier, Lledo – Caldeirinha, Aabiza, Himmes, Untereiner . Les absents: Chabaud (suspendu), Freitas (cheville), Posteraro (reprise), Staïner, Perez. Entraîneur: Jean-Luc Vannuchi.

retrouvez aussi l’actu du FCM sur www.maritima.info et www.fcmartigues.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *