12e journée, Colomiers – FCM: Martigues devra faire preuve de solidarité dans l’adversité !

«35 jours sans voir la terre, 35 jours de galère», comme le chante Axel Bauer dans «Cargo». C’est ce qu’a vécu le navire martégal en étant privé de championnat depuis le 20 octobre. Le FCM doit braver les éléments. Un cargo dans la tempête ? Pas du tout ! Mais il faut vraiment être courageux pour tenir la barre. Le bateau martégal n’arrête pas d’essuyer des avaries, et malgré tout, tient bon. Pour preuve son parcours en coupe. L’avant match: présentation, les 2 groupes et les réactions->

en direct sur Radio Maritima via l’onglet LIVE RADIO et tous les résultats sur l’onglet LIVE CFA
—— VENEZ AUSSI PARTICIPER AU JEU DES PRONOSTICS ——

En championnat, le FCM est en queue de peloton (15e) après ses deux rencontres reportées, du fait d’une météo capricieuse, à Valence et face au Pontet. Comme si cela ne suffit pas, il n’y a pas tout le monde sur le pont. Pas dans la volonté mais sur le terrain. Dainèche (mollet), Posteraro (genou), Berdier (adducteurs) rejoignent Maisonneuve et Freitas à l’infirmerie. Lledo et Chabaud se sont entraînés à moitié. C’est dire qu’il faut faire contre mauvaise fortune bon cœur. Le jeune Yanis Sahed, habitué à la DH, sera d’ailleurs du voyage. «C’est dans l’adversité que se forment les grandes équipes, tente de positiver JLV. Tout nous est défavorable mais on doit faire corps pour relever la tête. Il faut s’appuyer sur l’état d’esprit affiché en coupe.»

Dans sa course au trophée Charles-Simon, les Martégaux semblent intouchables. En championnat, ils restent sur quatre revers. «Il n’y a pas péril en la demeure», se veut rassurant Vincent Caserta, le président martégal, qui poursuit: «Nous sommes noirs mais encore en vie. La preuve avec notre parcours en coupe qui prouve notre qualité. La saison est longue et il y a les matches en retard. Avec un minimum de deux points d’acquis, cela nous place en réalité en milieu de tableau. Pour autant, ils nous faut capitaliser pour regarder vers le haut.» Colomiers (3e) ce n’est pas la meilleure destination pour se relancer. Les Columérins n’ont encaissé que 4 buts en douze journées, et surtout, leur cage est inviolée à domicile, et le tout en ayant joué les cadors du groupe.

Marquer et prendre des points là-bas, voilà de quoi redonner un bon coup de booste aux Martégaux. «Martigues n’est pas à sa place, avoue William Prunier, l’ancien international qui est l’entraîneur de l’USM. On patine en championnat (deux nuls) et on vient d’être sorti en coupe. On se doit de l’emporter et surtout faire abstraction du classement martégal qui est erroné.» Côté Columérin on se veut méfiant: «Martigues va rebondir et on espère que cela ne sera pas face à nous. On a dû recadrer les choses cette semaine pour ne pas se voir trop beau.» Malgré les éléments contraires, les Sang et Or sont résolus a enfin touché la terre promise au pays du rugby. En tous cas, les Martégaux affichent une belle solidarité aux entraînements, signe d’un moral intact. De ne pas baisser les bras mérite récompense. Pourquoi pas demain après-midi ? Au cas contraire, l’avenir martégal s’écrira en pointillés…

SAMEDI À 14H30 AU STADE BERTRAND ANDRIEUX
12e journée. Colomiers (3) – Martigues (15). Arbitres: Mme. Robin assistée de MM. Achaaraoui et N’Guessan.
FC Martigues: Vanni (g), Rigaud (g) – Lamothe, Faure, Dridi, Celina, Ba, Bertin, Barsotti, Sahed, Lledo, Aabiza, Caldeirinha, Chabaud, Himmes, Untereiner. Les absents: Maisonneuve (cuisse), Posteraro (genou), Dainèche (mollet), Berdier (adducteurs), Freitas (cheville), Perez, Staïner. Entraîneur: Jean-Luc Vannuchi.
US Colomiers:
Aït-Ali – Ventrice, Mazel, Sow, Barthié-Fortassin – Lacroix, Donné, Niakaté, Corominas – Quenet, Zalmatte. Remplaçants: Rivière (g.), Zelmat, Laborde, Clet, El Dahabi. Entraîneur: William Prunier.

retrouvez aussi l’actu du FCM sur www.maritima.info et www.fcmartigues.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *