CdF, Cannes 0-1 FCM: Pour rester à l’affiche, le FCM réussi sa première montée des marches !

En une semaine, les deux équipes vont s’affronter à deux reprises. Le pain quotidien c’est le championnat, mais pour mettre Cannes sous pression, les Martégaux se devaient de venir faire leur forte tête sur la Croisette en coupe. C’est chôse faite ! A une semaine du choc au sommet, Martigues a retrouvé son afficacité et aussi la baraka. Comme souvent un bonheur n’arrive jamais seul. Il faudra confirmer samedi prochain pour recoller au leader. résumé et fiche du match, les réactions à venir->

Pas de poker-menteur puisque les deux entraîneurs ont choisi d’aligner leur équipe type. Comme prévu, Jean-Luc Vanucchi a reconduit dans son intégralité le 11 qui s’est incliné à Lyon une semaine plus tôt, jugeant malgré la défaite, qu’il ne manquait pas grand-chose pour relancer la machine. Une bonne initiative puisque presque sur le coup d’envoi, Chabaud ouvre le score après un coup-franc rapidement joué par Maisonneuve. Un relais avec Barsotti et le meilleur buteur martégal devance la sortie de Beuve (0-1, 25’’). Première occasion, premier but ! Une belle leçon de réalisme réussie par les Martégaux qui courrent derrière l’efficacité depuis quelques semaines.

La formation cannoise est peu inspirée au cours de la première demi-heure de jeu. Il y aura juste un débordement de Miranda suivi d’un centre en retrait mais Vanni ne se laisse pas surprendre (30’). Le gardien provençal devra céder sa place à Rigaud cinq minutes plus tard après avoir été touché au dos (35’). Un scénario inverse par rapport au précédent tour où Vanni avait du suppléer son homologue à la mi-temps. il ne fait pas bon être gardien martégal en coupe. Pas de tour de chauffe pour Rigaud qui est très vite à la parade face à Miranda (45’). Maintenant, il faut tenir et pourquoi pas profiter d’un contre pour asseoir la qualif.

C’est sans doute le discours tenu par Vannuchi à la mi-temps car les Cannois sont fébriles. Et cela se vérifie dès la reprise sur un contre rapidement mené par Chabaud qui s’offre un petit pont sur Dzierzynski avant de centrer en retrait, mais la défense cannoise se dégage comme elle peut (51’). Peu après, Rigaud réussit une belle envolée pour dévier en corner une frappe de Lopez-Péralta (56’). Beuve est à son tour mis à l’épreuve sur une tentative lointaine de Maisonneuve (61’). Cannes pousse pour tenter de revenir, mais sur le tir de Chmielinski, c’est la transversale qui sauve Martigues de l’égalisation (63’). De la réussite et de l’opportunisme, voilà comment les Martégaux ont franchi ce nouveau tour de coupe. Martigues retrouve tous les bons ingrédients au bon moment… Une première marche bien négociée, reste à faire de même avec la seconde pour arriver au sommet. Et si Martigues faisait son festival face à Cannes ?

LA FICHE TECHNIQUE

AS CANNES 0
FC MARTIGUES 1
5e tour de coupe de France
Stade Pierre de Coubertin. Arbitre: M. Henck. Spectateurs: 1 500 environ. Mi-temps: 0-1.
But-Martigues: Chabaud (1)
Avertissements-Cannes: Vuillemot (72), Leparmentier (78). Martigues: Bertin (77).
Cannes: Beuve – Sidibé, Dzierzynski, Clément, Leparmentier – Koné (Uzamukunda, 59), Vuillemot (Dabo, 81), Lopez-Péralta (cap.), Voavy – Chmielinski, Miranda. Entraîneur: Jean-Marc Pilorget.
Martigues : Vanni (Rigaud, 35) – Lamothe, Ba, Faure (cap.), Célina – Bertin, Maisonneuve, Barsotti – Aabiza, Himmes (Caldeirinha, 76), Chabaud. Entraîneur: Jean-Luc Vannuchi.

retrouvez aussi l’actu du FCM sur www.maritima.info et www.fcmartigues.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *