CdF 5e tour, Cannes – FCM: Face à Cannes, Martigues ne doit pas louper les deux marches !

Martigues s’en serait bien passé ! Affronter Cannes deux fois de suite, il y a forcément mieux. Les Martégaux peuvent – quasiment – tout perdre en une semaine. Commençons par «dame coupe». Un échec signifierait la fin de l’aventure et l’obligation de combler les trous vacants dans le calendrier. En championnat, le FCM est à 6 points du leader cannois. Une défaite, la quatrième de rang, permettrait aux Azuréens de compter 9 longueurs d’avance. présentation, les groupes, les réactions->

en direct sur Radio Maritima via l’onglet LIVE RADIO

Un précipice lorsque l’on sait que, bien souvent, pour accéder au National, il ne faut pas dépasser la barre des cinq revers. On n’en est pas encore là, c’est certain, mais pour ne pas y être, il va bien falloir négocier ce virage en coupe pour aborder le tournant du championnat avec le plein de confiance. «Prendre le leader, qui plus est sur sa pelouse, on pouvait rêver mieux, souligne Jean-Luc Vannuchi. Nous n’avons aucun complexe à faire. Les stats sont favorables aux Cannois. A eux de démontrer qu’ils sont meilleurs que nous.» Martigues a-t-il déjà la tête au championnat ? JLV fait la part des choses : «Ce sont deux compétitions différentes. Si nous embêtons les Cannois, cela pourra conditionner notre confrontation en championnat. Nous y allons pour gagner, à nous de retrouver de l’efficacité. Pensons d’abord à la coupe.»

Le FCM gâche beaucoup, comme à Lyon samedi dernier, où il revient avec la défaite mais encore une accumulation d’immanquables. Vannuchi a hésité mais il semble qu’il ait décidé de reconduire la même équipe défaite dans la Capitale des Gaules. « Nous y avons montré de belles choses. Nous avons été solides et nous avons eu des occasions. C’est juste une question de réalisme à retrouver. » Sa formation a les munitions, il suffit de pas grand chose pour que cela veuille enfin rigoler à nouveau. Posteraro et Freitas (blessés) sont absents, Lledo est de retour de suspension. A noter que Manuel Sène, à peine arrivée et déjà parti. Il n’est plus martégal. De leur côté les Cannois brouillent les pistes, mais quoi qu’il en soit, en une semaine, Martigues pour se relancer, doit monter les marches de Cannes. Attention de ne pas chuter dès la première !

À 18H00 AU STADE PIERRE DE COUBERTIN
5e tour de coupe de France. Cannes – Martigues. Arbitres: M. Henck assisté de MM. Wullems et Pacé.
Cannes (sous réserve): Beuve – Trouche (?), Clément, Dzierzynski, Leparmentier – Lopez peralta, Koné, Vuillemot, Voavy – Dragon, Miranda. Remplaçants: Gavanon (g), Sidibé, Dabo, Uzamukunda, Chmielinski. Entraîneur: Jean-Marc Pilorget.
Martigues: Vanni (g), Rigaud (g) – Lamothe, Celina, Faure, Ba, Dridi – Bertin, Maisonneuve, Barsotti, Berdier, Lledo – Himmes, Aabiza, Chabaud, Caldeirinha. Les absents: Posteraro (genou), Freitas (cuisse), Staïner, Perez, Untereiner (choix). Entraîneur: Jean-Luc Vannuchi.

retrouvez aussi l’actu du FCM sur www.maritima.info et www.fcmartigues.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *