9e journée, FCM – Cannes: Une pièce en deux actes à réussir pour décrocher la palme !

Après sa défaite à Lyon, la 3e de rang, Martigues savait que face à Cannes, deux semaines plus tard, la victoire serait impérative. Hasard du calendrier, les Sang et Or ont pu se jauger face à leur rival lors du 5e tour de coupe de France. Les Martégaux ont fait mieux puisqu’ils sont revenus avec la qualif (0-1). Du côté de la Bocca, les Martégaux ont retrouvé réalisme, solidité et baraka, le tout au meilleur moment, eux qui étaient entre le marteau et l’enclume. présentation et les groupes->

en direct sur Radio Maritima via l’onglet LIVE RADIO et tous les résultats sur l’onglet LIVE CFA
—— VENEZ AUSSI PARTICIPER AU JEU DES PRONOSTICS ——

Aussi un signe de leurs progrès eux qui y avaient pris la foudre en préparation (5-0). Après ce premier acte, place au second lors duquel l’objectif est simple: recoller au leader ! Une défaite et le FCM verrait les Dragons souffler le chaud avec neuf points d’avance. Un fossé lorsque l’on sait que pour accéder au National il ne faut pas dépasser la barre des cinq défaites. Après être restés en vie dans la prestigieuse épreuve du trophée Charles Simon, les Martégaux doivent aussi le rester en championnat. Ascendant psychologique ? En tous cas, les Sang et Or sont allés créer une mini-sensation face au leader qui avait aligné son équipe type. «Martigues n’est pas à sa place, souligne Jean-Marc Pilorget, l’entraîneur azuréen. C’est un tout autre match avec un autre état d’esprit. On devra juste retenir que si nous sommes suffisants, face à une telle équipe, cela ne pardonne pas. Nous sommes avertis !»

Un leader qui n’est pas sorti indemne puisque la charnière centrale Dzierzynski-Leparmentier est sur le flanc. Cependant Leroy et le capitaine Rambier font leur retour. Côté martégal, on prend les même, excepté Daineche qui fait sa première apparition dans le groupe. Si les partenaires de Faure avaient la bonne idée de faire coup-double en terrassant deux fois de suite les Dragons, ils seraient totalement revenus dans la course. Une pièce en deux actes, que si les Martégaux jouent à la perfection, leur permettrait de décrocher la palme et de faire leur festival. Pour rester sur le haut de l’affiche il faut voler la vedette aux Ascéistes. «Nous n’avons aucune question à nous poser. Pas besoin de grands discours, il faut gagner», conclut Jean-Luc Vannuchi.

SAMEDI À 18H00 AU STADE FRANCIS TURCAN
9e journée. Martigues (9) – Cannes (1). Arbitres: M. Cascales assisté de MMe. Chazal et M. Smith.
Martigues: Vanni (g), Rigaud (g) – Lamothe, Celina, Faure, Ba, Daineche – Bertin, Maisonneuve, Barsotti, Berdier, Lledo – Himmes, Aabiza, Chabaud, Caldeirinha. Les absents: Posteraro (genou), Freitas, Untereiner, Perez, Dridi, Staïner (choix). Entraîneur: Jean-Luc Vannuchi.
Cannes: Gavanon – Trouche, Rambier (cap.), Clément, Sidibé – Vuillemot, Lopez-Péralta, Voavy, Leroy – Chmielinski, Miranda. Remplaçants: Beuve (g), Koné, Dabo, Dragon, Uzamukunda. Entraîneur: Jean-Marc Pilorget

retrouvez aussi l’actu du FCM sur www.maritima.info et www.fcmartigues.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *