7e journée, FCM – Hyères: Après sa chute dans les Pyrénées, le FCM doit se remettre en selle !

Le FCM a chuté aux pieds des Pyrénées après 5 journées sans défaite. Martigues s’est fait piéger à Tarbes en pleine ascension (2-1) mais reste dans le haut du classement (3e). Les autres équipes de tête ont aussi marqué le pas: Cannes, le leader, reste la seule formation invaincue. «C’est dure une première défaite, souligne Paul Maisonneuve, l’une des bonnes trouvailles. Ce qui est rageant c’est la manière contre une équipe plus faible.» présentation, les groupes et interviews de Maisonneuve et Patrao->

en direct sur Radio Maritima via l’onglet LIVE RADIO et tous les résultats sur l’onglet LIVE CFA
—— VENEZ AUSSI PARTICIPER AU JEU DES PRONOSTICS ——

Face à l’envie tarbaise cela a été une sale soirée. Une ouverture du score rapide (trop peut-être ?) qui s’est enchaînée avec une incapacité à contrarier le bloc tarbais, et cette fois-ci, à ne pas monopoliser le ballon. Si on ajoute – qu’une fois de plus – le FCM a tendu le bâton en ratant son entame de seconde période en offrant le second but, que Lledo s’est fait expulser, que Chabaud a entendu ses adducteurs sifflés et Celina a reçu un choc au genou. «C’était une soirée cauchemardesque», avouera Jean-Luc Vannuchi. Calderinha est suspendu, Posteraro sur le flanc (entorse du genou droit) c’est un FCM qui doit panser ses blessures. C’est dans ces conditions, que les hommes du président Vincent Caserta vont devoir relever la tête. Que la petite plaie d’une première chute ne se transforme pas en hémorragie.

Les Provençaux sont prévenus, il va falloir prendre le jeu à leur compte. Martigues a moins eu la mainmise à Tarbes, cela s’est payé cash. Tony Do Pilar Patrao, l’attaquant Hyérois et régional de l’étape, annonce la couleur: «A chaque fois que l’on gagne, on perd derrière. Nous venons pour ne surtout pas perdre, donc bien défendre pour jouer en contre. Si une occasion se présente, on essayera de la saisir, mais avant tout, enfin enchaîner une série positive.» Le décor est planté, surtout lorsque l’on sait que les «Palmiers» sont enquiquinants à jouer et qui débarquent à Martigues avec pas moins de 7 absents. Pas de quoi prendre des risques. Ils ne seront d’ailleurs que 15 sur la feuille de match.

Après s’être payé Bayonne (1-0) ancien pensionnaire de National, les hommes d’André Blanc ont de la suite dans les idées. Eux qui n’ont encaissé que 4 buts depuis le début du championnat, avec l’ancien défenseur martégal De Magalhaes, ont les armes pour réussir dans leur quête. Le HFC, qui n’aime pas faire le jeu, aime défendre pour mieux contrer, «pour cela on doit ne pas prendre aussi vite des buts car après on n’aime pas courir après le score. Nous serons donc très prudents,» poursuit Patrao. Le FCM devra se faciliter la tâche en scorant le premier, et pour cela, il ne faudra pas cogiter. Que la défaite de Tarbes soit un simple avertissement retenu par les Sang et Or. «Nous nous devons une revanche. A nous d’imprimer le rythme et d’aller de l’avant. C’est par-là que nous pourrons relancer la machine», conclut Maisonneuve.

SAMEDI À 18H00 AU STADE FRANCIS TURCAN
7e journée. Martigues (3) – Hyères (8). Arbitres: M. Silvestre assisté de MM. Berthéas et Chevalier.
Martigues: Vanni (g), Rigaud (g) – Lamothe, Celina (?), Faure, Ba, Dridi, Freitas – Berdier, Bertin, Maisonneuve, Barsotti – Himmes, Aabiza, Chabaud, Untereiner. Les absents: Caldeirinha, Lledo (suspendus), Posteraro (genou), Staïner, Perez (choix). Entraîneur: Jean-Luc Vannuchi.
Hyères (sous réserve): Féraud – N’Diaye, Micheletti, De Magalhaes, Decugis – Teuma, Djelassi, Azamoum, Smaïni, Reynaud – Do Pilar Patrao. Remplaçants: Manero (g), Di Palma, Keita, Benameur. Entraîneur: André Blanc

retrouvez aussi l’actu du FCM sur www.maritima.info et www.fcmartigues.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *