4e journée, Consolat – FCM: Plus qu’un derby, c’est un véritable test pour les Martégaux !

Si tous les matches ont leur importance, et qu’il y a déjà eu trois rencontres pour se jauger, ce derby aura allure de véritable test. Le leader martégal est à l’épreuve du feu face à Consolat. Les Marseillais, qui sont invaincus, tout comme les Martégaux, attendent de pied ferme les hommes de Jean-Luc Vannuchi. «C’est un match de football comme un autre où il y aura quatre points un prendre », tempère le stratège martégal qui ne cache pas l’importance de ce match.

en direct sur Radio Maritima via l’onglet LIVE RADIO et tous les résultats sur l’onglet LIVE CFA
—— VENEZ AUSSI PARTICIPER AU JEU DES PRONOSTICS ——

« Il est vrai que cette équipe de Consolat possède de bons éléments, dont des anciens martégaux qui vont avoir à cœur de se montrer. Nous serons dans la même lignée que le derby face à Marignane.» Pour ceux qui pensent que les Phocéens ont le physique pour principal atout, «c’est la plus grosse erreur à ne pas commettre», analyse Vannuchi, qui poursuit : «Qualitativement les Marseillais sont bien armés ! C’est aussi par le jeu qu’ils peuvent viser le haut du tableau. Après Marignane, sans faire offense à Pau ou Mont-de-Marsan, on se frotte à un concurrent direct. Un véritable test pour le FCM.»

Ce n’est pas brosser dans le sens du poil son adversaire, mais Consolat a clairement affichée ses ambitions, et comme le FCM, les assume. C’est dans ce genre de match, alliant physique, technique et qualité, que les Sang et Or vont pouvoir mettre en pratique leurs capacités à répondre présents dans n’importe quelles circonstances. Les Martégaux vont devoir se surpasser, sans doute, plus que lors de leurs précédentes sorties. Ils pourront voir s’ils ont du répondant en puisant dans leurs réserves morales. «On doit s’attendre à une chaude ambiance. On doit pouvoir y faire face», explique Antony Caldeirinha, l’attaquant martégal. En provenance de Gardanne, il en a connu des derbies. «Après cela reste du folklore, des paroles, mais c’est le terrain qui rendra son verdict. Tout se jouera au mental. Celui qui n’en a pas, payera l’addition.»

Pour cette affiche, le FCM alignera la même équipe victorieuse contre Pau (2-0). Une incertitude subsiste concernant Daouda Ba. Gêné au mollet avant le match face aux Palois, le latéral gauche sénégalais avait tenu sa place. Cette douleur persistante oblige JLV, au cas où, à retenir un 17e homme. Djawad Dridi sera celui-là. Si Ba est sur le flanc, il faudra recomposer la défense. Autre incertitude concernant Alexis Bertin. Ce qui porte le groupe à 18 unités, le jeune Maverick Barsotti étant aussi appelé en renfort. Mais peu importe, les Sang et Or sont attendus au tournant. Un premier virage à bien négocier !

SAMEDI À 18H00 AU STADE DE LA MARTINE
4e journée. Consolat (6) – Martigues (1er). Arbitres: M. Janin assisté de MM. Denante et Porée.
Martigues: Vanni (g), Rigaud (g) – Lamothe, Celina, Faure, Ba, Dridi – Bertin, Posteraro, Maisonneuve, Barsotti, Freitas, Berdier – Himmes, Aabiza, Chabaud, Lledo, Caldeirinha. Les absents: Untereiner (reprise), Perez, Staïner (blessés). Entraîneur: Jean-Luc Vannuchi.
Consolat: Tudela (g), Anounkou (g) – Nianzi, Sofikitis, Daroussi, Nicodème, Assami, Mohamed, Salah, Dumortier, Sergio, Arlaud, Bru, Amiri, Hammoud, Bülut. Entraîneur: Hakim Malek.

retrouvez aussi l’actu du FCM sur www.maritima.info et www.fcmartigues.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *