3ème journée, FCM – Pau: Continuer de faire monter sa sauce… Façon Béarnaise !

Comme on se retrouve ! Les Martégaux et les Palois avaient croisé le fer lors de l’exercice 2010-2011. Les Béarnais étaient restés à quai, derrière Martigues et Ajaccio, promus en National. Deux saisons plus tard, les deux formations sont rentrées dans le rang. Le FCM a galéré en National, le PFC a peiné en CFA. Les deux clubs sont en reconstruction. Beaucoup d’arrivées, 12 pour Martigues et 8 à Pau, qui font que la mayonnaise doit prendre.

en direct sur Radio Maritima via l’onglet LIVE RADIO et tous les résultats sur l’onglet LIVE CFA
—— VENEZ AUSSI PARTICIPER AU JEU DES PRONOSTICS ——

L’émulsion semble se faire côté martégal. Après deux journées, les protégés de Jean-Luc Vannuchi pointent en 3e position. Un nul (1-1) en ouverture face à Marignane et une belle victoire, la semaine passée, à Mont-de-Marsan (1-3). Toutefois, le stratège martégal reste lucide et méfiant : «Il ne faut pas s’enflammer ! On a fait le plein de confiance, reste à ne pas nous croire arrivés. Il y a encore du pain sur la planche.» Dans les Landes, JLV a relevé le manque de réalisme malgré les trois buts inscrits: «Nous devons être plus tueurs dans la zone de vérité», insiste-t-il, et poursuit: «Face à nous se présente une équipe en manque de confiance. Et pour l’acquérir les Palois auront besoin de points. Il faut s’attendre à une formation qui ne se découvre pas. Face à ce schéma, il ne faudra pas gâcher pour ne pas se faire punir.»

Les Pyrénéens, à l’image de leur dernier match face à Bayonne (0-0) n’ont pas la chance avec eux. Pour preuve, ce penalty raté à la dernière seconde de jeu. Si on ajoute les nombreux blessés ou suspendus (Becas, J. et H. M’Laab, Chaouki, Laplace-Palette) la donne est simple, les Palois viennent à Martigues pour serrer les rangs et ne pas repartir bredouille. «A nous de ne pas les relancer pour garder notre dynamique», prévient Vannuchi. Pour se faire, hormis Barsotti qui est remplacé par Caldeirinha, qui fera là sa première apparition, c’est le même groupe, et sans doute, le même onze de départ que la semaine passée qui tentera de faire encore monter la sauce.

L’ADVERSAIRE

Après une belle saison à Tarbes, Laurent Strezlaczk s’est vu confier les rênes Paloises. Sa mission est de redorer le blason du PFC. Comme le FCM, les Béarnais ont du pain sur la planche. «Nous avons un projet sur les deux-trois saisons à venir, explique le coach Pyrénéen. Après ça peut aller plus vite mais cela passe par engranger de la confiance.» Un début de saison compliquée avec une défaite, et un nul, qui aurait pu se transformer en victoire sans ce penalty raté à la 90e samedi dernier contre Bayonne. «On ne joue qu’une mi-temps en ce moment donc difficile de prétendre à mieux. Mais les gars travaillent bien. Après une saison pénible et avec l’intégration des nouveaux, cela met un peu de temps à prendre. Il manque le petit déclic.» Les Palois devront faire sans Xavier Bécas (ischios) qui avait donné un peu plus d’allant au jeu béarnais, ni Jamel et Hicham M’Laab, et Laplace-Palette. Expulsé à Béziers, Chaouki est toujours suspendu. «Mais nous n’avons rien à perdre, bien au contraire, donc pourquoi pas lancer notre saison», conclut Strezlaczk.

SAMEDI À 19H00 AU STADE FRANCIS TURCAN
3e journée. Martigues (3) – Pau (14). Arbitres: M. Wattellier assisté de MM. Naghmouchi et Ammar.
Martigues: Vanni (g), Rigaud (g) – Lamothe, Celina, Faure (cap), Ba – Bertin, Posteraro, Maisonneuve, Freitas, Berdier – Himmes, Aabiza, Chabaud, Lledo, Caldeirinha. Les Absents: Staïner (blessé), Untereiner (reprise), Dridi, Barsotti, Perez (choix). Entraîneur: Jean-Luc Vannuchi.
Pau: Mendivé – Labat, Cvitkovic (cap), Aigouy, Lacrampe – Marignale, Cami, Hilaire, N’Gady – Galic, Attoukora. Remplaçants: Leglib (g), Ekounda, Cazenave, Liade, Djacko. Entraîneur: Laurent Strezlaczk.

retrouvez aussi l’actu du FCM sur www.maritima.info et www.fcmartigues.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *