FCM 2-1 Créteil: Malgré la victoire Martigues plonge dans l’enfer du CFA !

Pour encore croire au maintien, le FCM se devait de l’emporter, et dans le même temps, que Cherbourg face un faux pas. Les Sang et Or ont rempli leur contrat, mais le hic, c’est que les Cherbourgeois en l’emportant (4-1) propulsent les Martégaux en enfer. Le FCM est sportivement relégué en CFA ! Il ne reste plus qu’à s’en remettre à un éventuel repêchage administratif.

Se battre avec Beauvais pour la place de premier relégable ! C’est tout ce qui reste au FCM pour tenter de croire à sa survie en National. On est bien loin du 15 mai 1993, lorsque le FCM, sur le même score, venait à bout de Créteil pour accéder à la Ligue 1… Il faudra un miracle pour voir le FCM en National l’an prochain. Martigues, victoire oblige, va d’emblée de l’avant. Lafon rate son centre en direction de Descamps pourtant esseulé (3e). Bis repetita lorsque Descamps loupe sa remise vers Biakolo (8e). Les Cristoliens répondent par Essombé (4e) et Djellilahine (11e).

Les Martégaux se trouvent enfin. Descamps lance idéalement Ech-Chergui mais Ferrand a la main ferme (18e). Ce même Ech-Chergui, malheureux, sur un coup franc enveloppé à 20 mètres qui se fracasse sur la barre (25e). Cela ne veut toujours pas sourire. Créteil sonne la charge et le solide Essombé met à contribution L’Hostis (35e). Si cela va d’un camp à l’autre, ce sont les Béliers qui mettent les cornes et qui vont transpercer les filets martégaux. Amessan centre vers Marques, esseulé, qui de la tête mystifie L’Hostis (0-1, 36e).

Après le repos, si le FCM repart à l’attaque, on apprend que Cherbourg vient d’ouvrir le score, puis double la mise avant d’affoler les compteurs (4-1). Faites vos jeux, rien ne va plus ! Ech-Chergui, comme en première période, est malheureux face à Ferrand (55e, 56e). Tout un symbole de la malédiction martégale. Cependant, le FCM ne rend pas les armes voulant accrocher une victoire pour l’honneur. Biakolo, sur un service de l’inévitable Chavas, égalise de la tête (1-1, 61e).

Martigues a le monopole du ballon. Si Djellilahine, l’ancien martégal, sur une frappe enroulée tombe sur L’Hostis (81e), cela ne refroidit pas le FCM qui veut sortir la tête haute ! Biakolo s’arrache côté droit et centre dans le paquet. Bourgeois, qui vient d’entrer en jeu, propulse le cuir au fond des filets (2-1, 85e). Un symbole que le joueur prêté par Metz donne la victoire lui qui a connu une saison infernale avec une blessure à laquelle il faut ajouter les descentes de Metz et de Martigues. Une saison sans pour Martigues à l’image d’une victoire qui compte pour du beurre…

LA FICHE TECHNIQUE

FC MARTIGUES 2
US CRETEIL-LUSITANOS 1
37e journée.
Stade Francis Turcan. Arbitres: M. Dany. Mi-temps: 0-1. Spectateurs: 535.
Buts-Martigues: Biakolo (61), Bourgeois (85). Créteil-Lusitanos: Marques (36).
Martigues: L’Hostis – Chavas, Ponge, Mezague, Di Maria – Posteraro, Bertin (Bourgeois, 78), Ech-Chergui (Guendouz, 81), Lafon (Legras, 87) – Biakolo, Descamps (cap). Entraîneur: Jean-Luc Vannuchi.
Créteil-Lusitanos: Ferrand – Mahon de Monaghan, Da Cruz, Di Bartolomeo (cap), Tomas – Laïfa (Amessan, 24), Nirlo – Djellilahine (Gondouin, 87), Marques, Partouche (Lafon, 83) – Essombé. Entraîneur: Jean-Luc Vasseur.

retrouvez aussi l’actu du FCM sur www.maritima.info et www.fcmartigues.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *