FCM 2-1 Colmar: Avec une victoire au courage, Martigues se reprend à espérer !

Martigues s’en est remis à ses armes fatales: les phases arrêtées et son artificier Ulrick Chavas. Il amène le but égalisateur de Freitas suite à un corner (75e). Puis «Lulu» de 40 mètres, sur coup-franc, tente sa chance et provoque la bévue de Robert qui relâche le cuir dans son but (82e). le FCM revient de nulle part après avoir été mené (56e). Martigues n’est pas mort en y croyant jusqu’au bout et revient dans la course. Merci Lulu !

A l’orée de cette 35e journée, on sait que les chances de maintien pour Martigues sont infimes. Six points de retard sur le premier non relégable, à quatre journées de la fin, il faudrait un grand concours de circonstances pour se sauver sportivement. C’est vers un hypothétique maintien administratif que se tourne le FCM, la rumeur étant insistante d’un repêchage possible du 17e, du fait de la mauvaise situation financière de Rouen. Les Sang et Or se sont lancés dans cette course folle, et après cette soirée, ils peuvent même rêver à mieux. Une soirée incroyable qui redonne de l’espoir. Pourtant c’était bien mal embarqué. Récit d’un scénario Hitchcockien !

Les Provençaux se portent vers l’avant à l’image d’une combinaison en triangle. Descamps, à la conclusion, n’appuie pas assez sa frappe (5e). Attention toutefois aux contres Colmariens. Dufrennes s’envole côté droit, heureusement que son centre en retrait ne trouve pas preneur malgré le surnombre (14e). L’alerte Alsacienne semble passer comme un frisson. Dès lors, le FCM subit. Après trente minutes, les intentions sont-là, mais cela manque de liant. Les Martégaux sont souvent dos au but, dans ces conditions, difficile de prendre le dessus sur son vis-à-vis. On en vient à se demander comment peut se débloquer la situation. Sur un centre de Chavas, la tête décroisée de Biakolo, est à un cheveu de le permettre (41e). Il faudra de la folie après le repos !

Le hic, c’est que la fougue est du côté Haut-Rhinois. Sur une tête d’Ech-Chergui que repousse difficilement Robert on pense que le FCM repart à la charge (52e). Il n’en est rien ! Freitas, dans la surface, se rend coupable d’une main devant Touré. Liabeuf se charge sans trembler de la sentence (0-1, 56e). On entend dans les travées de Turcan que le Red-Star mène. Pour le moment l’équation n’est pas bonne pour le maintien ! Le FCM reste amorphe et ne réagit pas. Au moment où l’on pense que la cabane s’écroule sur le chien, Martigues reprend vie. Et de quelle façon !

Suite à un corner, s’en suit un coup de billard. Le ballon est dégagé sur Freitas. En contrant rageusement le cuir il le propulse dans les filets (1-1, 75e). Le défenseur martégal se rachète de sa faute amenant le penalty. Et en foot, tout va très vite ! Chavas à 40 mètres tente sa chance sur coup-franc. Robert sort les gants en peau de pêche et laisse filer le cuir (2-1, 82e). Un corner, un coup-franc, le FCM a sorti son arme fatale, comme souvent cette saison. Le match devient fou, Liabeuf tombe sur L’Hostis (85e). Martigues s’accroche et recolle sur Beauvais mais aussi sur Cherbourg. En courant derrière la 17e place, le FCM peut même tenter de réaliser l’impensable de s’en sortir sportivement.

LA REACTION

Jean-Luc Vannuchi, entraîneur du FCM : «C’est la victoire de l’espoir ! On recolle sur Beauvais (1 point) et Cherbourg (4). Ils sont allés la chercher au bout d’eux même. Après être mené on a su se relever en homme. Je leur avais demandé de se lâcher, de tenter, de ne rien lâcher. Ils l’ont fait ! C’est même logique sur la seconde période. Comme quoi, totalement dos au mur on peut renverser des montagnes. Martigues n’est pas mort !»

LA FICHE TECHNIQUE

FC MARTIGUES 2
SR COLMAR 1
35e journée.
Stade Francis Turcan. Arbitres: M. Palhies assisté de MM. Panont et Mouysset. Mi-temps: 0-0. Spectateurs: 500 environ.
Buts-Martigues : Freitas (75), Chavas (82). Colmar: Liabeuf (56 sp).
Avertissements-Martigues: Freitas (55), Lafon (57), Ponge (64). Colmar: Touré (58), Shaïek (75).
Martigues: L’Hostis – Chavas, Ponge, Freitas, Di Maria – Legras (Bourgeois, 81), Bertin, Ech-Chergui (Renaut, 89), Lafon – Biakolo, Descamps (cap). Entraîneur: Jean-Luc Vannuchi.
Colmar: Robert – M’Tir, Meslien, Haaby (cap), Bernardet – Mezriche (Patin, 87), Shaïek – Moukhil, Liabeuf, Dufrennes – Touré. Entraîneur: Damien Ott.

retrouvez aussi l’actu du FCM sur www.maritima.info et www.fcmartigues.fr.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *