38e journée, Le Poiré – FCM: Relégué, Martigues espère le Père-Noël en été !

Vendredi dernier, à la 85e minute, Thibaut Bourgeois donne la victoire au FCM face à Créteil (2-1). Un succès pour l’honneur, car dans le même temps, Cherbourg étrille Luzenac (4-1) ce qui précipite Martigues dans l’enfer du CFA ! Seul un miracle administratif pourrait permettre aux Sang et Or d’être repêchés. Comme l’an dernier, le FCM attendra le Père-Noël en été… A suivre ! Mais CFA ou National, on nous assure d’être prêt !

en direct sur Radio Maritima via l’onglet LIVE RADIO et en écrit sur LIVE FCM

Il ne reste plus qu’à attendre les rapports de la DNCG, le gendarme financier du football français, pour que le malheur des uns puisse faire le bonheur des hommes du président Vincent Caserta: «Nous n’avons aucune certitude. Alors, on s’accroche à la rumeur qui enfle pouvant permettre, à un ou des relégués, de se sauver. Cela ne nous empêche pas d’avoir déjà mis en marche notre projet pour la future saison. A cet instant nous sommes en CFA, nous devons préparer notre avenir, et si une décision favorable tombe, nous serons prêts.»

Dans cette hypothétique possibilité, le but est de terminer premier non-relégable, pour être de fait, le premier postulant à un repêchage. Là encore, le FCM se retrouve en ballottage défavorable. A égalité de point avec Beauvais, qui occupe cette place, il faudrait que Martigues l’emporte au Poiré-sur-Vie et que dans le même temps les Picards trébuchent à domicile face à Bayonne la lanterne rouge. En plus, les Oisiens ont l’average particulier en leur faveur… Avec des « si » on mettrait Paris (ou Martigues) en bouteille… Mais sait-on jamais ?

En attendant, il y a une dernière marche à franchir pour quitter (ou pas) le National sur une bonne note. «Après une telle saison, il faudrait au moins bien la terminer. Nous sommes compétiteurs dans l’âme et nous ne voulons pas d’une défaite», disent de concert les joueurs. Pour baisser le rideau d’une saison pénible, Jean-Luc Vannuchi a reconduit le groupe victorieux face à Créteil. Exceptions faites de Guendouz (choix) et de Ponge (suspendu). Freitas, qui a purgé sa suspension contre les Cristoliens et N’Doye seront du voyage. Après, il n’y aura plus qu’à attendre le passage du Père-Noël en plein été !

L’ADVERSAIRE

Promus au même titre que les Martégaux, et pour une première à ce niveau, les Vendéens ont réalisé une saison honorable. Après un apprentissage délicat, à l’image d’une cruelle défaite en ouverture à Martigues qui entraîna une série de sept matches avec seulement deux points au compteur, les Genôts, sans mauvais jeu de mot, on vite grandit ! Le VPSVF de la famille Cougnaud, l’une des reines de la construction modulaire, espère se construire un avenir solide dans le football. Côté terrain, les Vendéens espèrent terminer sur une bonne note à domicile. «Nous avons encore un rôle d’arbitre à jouer même pour les derniers rangs. Surtout, nous avons un groupe qui a montré des valeurs, il faudra les exprimer une dernière fois en finissant à fond», prévient Oswald Tanchot le coach Vendéen.

A 20H00 AU STADE DE L’IDONNIERE
38e et dernière journée. Le Poiré-sur-Vie (12) – Martigues (18). Arbitres: Mme Frappart assisté de M. Zmyslony et Mme Vives Solana.
Le Poiré-sur-Vie: Martin (g), Chauray (g), Dommangeau, Lamy, Rocher, Seka, Das Neves (cap.), Le Goff, Héloïse, Joufreau, Gazeau, Kifoueti, Simon, Jacuzi, Paris, Bourgaud. Entraîneur: Oswald Tanchot.
Martigues: L’Hostis (g), Diakhaby (g), Mezague, Chavas, Freitas, Renaut, Di Maria, Legras, Bertin, Posteraro, Ech-Chergui, Lafon, N’Doye, Biakolo, Descamps, Bourgeois. Les absents: Ponge (suspendu), Stinat, Belloumou, Vanni, Himmes, De Magalhaes, Cassan (blessés ou convalescents), Guendouz, Dumortier, Nicodème, Dridi (choix). Entraîneur: Jean-Luc Vannuchi.

retrouvez aussi l’actu du FCM sur www.maritima.info et www.fcmartigues.fr.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *