FCM 2-3 Beauvais: Désormais, pour Martigues c’est la mort aux trousses !

Pour rester en vie, il fallait s’imposer. Dans ce match de la peur c’est Beauvais qui réalise la bonne opération en mettant fin à quinze matches sans victoire au meilleur moment. Martigues aura tenté de rester en vie en recollant au score par l’intermédiaire de Posteraro et Reydel (csc). Le FCM aura payé cash son entame fébrile ! Martigues est en apnée, pas loin d’être définitivement coulé à sept points du premier non relégable !

Avant le début de la rencontre on savait l’obligation d’un résultat pour les deux équipes. C’est encore plus une réalité au coup d’envoi puisque le Red-Star, premier non relégable, s’est imposé 1-0 reléguant Martigues et Beauvais à sept longueurs. D’entrée de jeu, douche froide sur la Venise provençale. Mauvaise appréciation de la défense martégale dont profite Créhin qui sert Tribeau, seul aux six mètres, qui hérite de l’offrande (0-1, 3e). Les Oisiens sont de suite récompensés de leur visage offensif à trois pointes ! Les Picards font le siège du camp provençal. Il faut attendre le quart d’heure de jeu pour voir une réaction, timide, sur une frappe d’Ech-Chergui. Beauvais poursuit sa marche en avant et profite de nouveau de la fébrilité des Martégaux. Andriatsima, promu latéral gauche, monte et sert idéalement Louisy-Daniel. Il a tout loisir de se mettre en position et d’ajuster Vanni (0-2, 18e).

L’ASBO en veut tout simplement plus avec un engagement total, affichant en plus, sa supériorité technique. Pour preuve, le pressing de Créhin sur Vanni qui aurait pu s’avérer payant (23e). Ce qui est frappant, c’est le manque de réaction martégale. Le FCM digère son entame et se réveille enfin. Lucas doit s’employer sur une volée de Chavas (26e) puis une belle frappe de Lafon (35e). Martigues enraye enfin la belle machine picarde et se voit récompenser. Suite à un corner, Descamps centre au second poteau. Posteraro suit pour propulser, de la tête, le cuir au fond des filets (1-2, 38e). Il faut encore un arrêt impeccable de Lucas sur un missile d’Ech-Chergui pour empêcher les Martégaux de recoller au score (45e+1).

Si la pluie s’invite sur Turcan c’est bien la foudre qui s’abat sur les locaux après le repos. Créhin se charge d’un corner pour la tête ravageuse d’Andriatsima (1-3, 50e). Malgré tout, le FCM pousse à nouveau. Chavas (51e, 56e) puis Posteraro (58e) gâchent de belles opportunités. Farssane rate le KO seul face à Vanni (60e). Cela s’anime ! Chavas déborde côté gauche et centre fort devant le but. Reydel tente de dégager mais trompe son propre gardien (2-3, 66e). Dès lors, les deux formations se neutralisent. La tension monte, cela se sent dans l’impact physique. Pour l’heure cela fait le jeu des Beauvaisiens. Il n’y a plus grand-chose à se mettre sous la dent. Les minutes s’égrainent. Beauvais met fin à quinze journées de disette et se relance dans la course au maintien en retrouvant le goût de la victoire le jour J. Pour Martigues, désormais à sept points du premier non relégable, c’est la mort aux trousses !

LA FICHE TECHNIQUE

FC MARTIGUES 2
AS BEAUVAIS-OISE 3
33e journée.
Stade Francis Turcan. Arbitres: M. Kristo assisté de MM. Simon et Sidi Yakoub. Mi-temps: 1-2. Spectateurs: 500 environ.
Buts-Martigues: Posteraro (38), Reydel (csc 66). Beauvais: Tribeau (3), Louisy-Daniel (18), Andriatsima (50).
Avertissements-Martigues: Chavas (57), Stinat (89). Beauvais: Richetin (65), Makuma (77).
FC Martigues: Vanni – Di Maria, Freitas, De Magalhaes (N’Doye, 86), Stinat – Legras (Ponge, 87), Posteraro, Chavas, Lafon, Ech-Chergui (Guendouz, 52) – Descamps (cap). Entraîneur: Jean-Luc Vannuchi.
AS Beauvais-Oise: Lucas – Richetin, Reydel, Makuma (cap), Andriatsima – Touré (Mendy, 82), Milambo, Tribeau – Créhin (Franchi, 75), Louisy-Daniel, Farssane (Goaziou, 87). Entraîneur: Alexandre Clément.

retrouvez aussi l’actu du FCM sur www.maritima.info et www.fcmartigues.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *