FCM 0-0 Orléans: Un point c’est tout… Il faut bien s’en contenter !

Après son naufrage à Bayonne, le FCM se devait de réagir. Les Martégaux n’ont pas perdu mais n’ont surtout pas réussi à s’imposer et restent engluer dans la zone rouge. Il y a eu de l’envie mais dans une partie stérile à souhait, qui n’a pas atteint des sommets, le score nul et vierge vient sanctionner justement les débats. Un point c’est tout mais il faut savoir s’en contenter ! Martigues n’est pas laché c’est déjà ça !

Orléans n’est pas venu faire du tourisme selon le propre aveu de Yann Lachuer son entraîneur. Le schéma proposé en 3-5-2 le confirme. Bloquer les couloirs et contrôler l’axe médian. Du coup, les Martégaux n’arrivent pas à trouver la faille dans la toile que tisse l’USO. Ce sont même les Loiretains qui donnent le ton avec des frappes de Lefaix (10e) et Akouzar (12e). Symbole de l’envie d’aller de l’avant de l’USO, Lefaix, de retour de blessure, lance Akouzar, qui se montre très offensif venu de l’arrière pour mettre Vanni à contribution (19e). Ce sont les Orléanais qui ont l’emprise sur la rencontre !

A ce moment-là, on repense à Luzenac qui était venue dans cette configuration pour s’imposer 3-0. Le FCM digère pour commencer à prendre le pouls du dispositif des hommes de Lachuer et commence enfin à pointer le bout de son nez. Pour preuve, le centre de Stinat venu de la gauche que Darcy est à un cheveu de propulser dans ses propres filets (30e). Dès lors, la rencontre tombe dans l’à-peu-près. Les occasions ne sont pas légions. Pour espérer l’emporter, d’un côté comme de l’autre, il faudra montrer des velléités plus prononcées.

Après le repos, Di Maria et le FCM vont de l’avant. Le latéral martégal sert Descamps, son capitaine, qui se heurte à la parade de Renault (47e). Derrière, l’USO et Akouzar – au four et au moulin – ne font pas attendre leur réaction, mais heureusement que Lefaix pousse trop loin son ballon (49e). L’attaquant orléanais, auteur d’un bon retour, sert en retrait Persico qui voit sa frappe repoussée (55e). La partie prend enfin son envol ! Martigues remonte vite le terrain. Descamps lance Chavas qui trouve Ech-Chergui devancé par Cordonnier (63e).

Les Martégaux se projettent vers l’avant mais cela reste stérile malgré beaucoup de volonté. La partie tombe en intensité. Ce n’est pas la frappe lointaine de Mangione qui ravive les ardeurs (85e). Martigues va finir en supériorité numérique dans les arrêts de jeu. Traoré écope d’un jaune et applaudit l’arbitre qui le sanctionne d’un second carton synonyme de rouge (90e). Cette anecdote ne vient pas changer la donne de la rencontre : Un point c’est tout !

LA FICHE TECHNIQUE

FC MARTIGUES 0
US ORLEANS 0
31e journée.
Stade Francis Turcan. Arbitres: M. Hamel assisté de MM. Champagnol et Dolmadjian. Mi-temps: 0-0. Spectateurs: 600.
Avertissements-Martigues: Posteraro (38). Orléans: Ligoule (36), Delonglée (84), Traoré (89, 90).
Exclusion-Orléans: Traoré (90)
FC Martigues: Vanni – Di Maria, Mezague, Freitas, Stinat – Legras, Ponge, Chavas (Cassan, 86), Ech-Chergui – Biakolo (Lafon, 27), Descamps (cap). Entraîneur: Jean-Luc Vannuchi.
US Orléans: Renault – Cordonnier (cap), Delonglée, Darcy – Coelho, Akouzar, Ligoule, Traoré, Canalès (Insou, 44) – Lefaix (Faure, 90), Persico (Mangione, 76). Entraîneur: Yann Lachuer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *