Ajaccio 2-0 FCM: Après le Cap Corse, Martigues est toujours à la dérive !

18ème succès pour les uns, 16ème revers pour les autres. Il est bien loin le temps où les deux formations étaient à la lutte dans les hauteurs du classement. Après cette rencontre, les Gaziers poursuivent leur rêve vers la Ligue 2 et les Martégaux s’enlisent un petit plus (19e). Un match à cinq en tête pour l’accession, et un à 4 pour tenter d’accrocher la 17ème place en espérant qu’elle soit salvatrice. Le maintien sportif étant loin !

Avec un état de fatigue moral et physique, Jean-Luc Vannuchi avait remodelé sa formation. Les Martégaux sont venus pour défendre, tenter d’endiguer la vague rouge. Ils y parviennent, les Insulaires mettant quelques minutes pour trouver le pouls. L’inusable Poggi (8e) et Verdier (28e) le goaléador, y vont de leur tentatives. C’est peu, et pas cadré, pour les Gaziers ! Après une demi-heure mi-figue, mi-raisin, les hommes de Dominique Veilex vont finir par trouver la faille sur un exploit personnel de l’inévitable Verdier. Il décoche une frappe soudaine à l’entrée de la surface qui attrape la lucarne de L’Hostis (1-0, 31e). Totale réussite pour le Gaz qui contraste avec le manque de chance martégal.

Dans un match cadenassé dans l’entrejeu, Verdier et ses partenaires ont réussi à faire sauter le verrou ! Et pourtant jusque-là, sans être mis à mal, les Corses n’étaient pourtant pas à la fête en ne parvenant pas à enchaîner limpidement. Cela réveille le GFCOA. Diallo, lancé dans le grand bain, réalise un raid pour se défaire de l’arrière garde provençale. Il sert idéalement Verdier qui ne se fait pas prier pour faire gonfler son compteur but, et surtout, signer sans doute le KO parfait (2-0, 39e). La messe est déjà dite, car dans leur situation on se demande comment les Martégaux pourraient venir inquiéter un candidat à la montée, surtout avec un état de fatigue avancé et un moral en berne et en prenant un coup de massue face au réalisme ajaccien.

Après le repos, les Martégaux tentent bien de pointer le bout de leur nez, avec notamment, l’entrée de Descamps. Les Gaziers se contentent, semble-t-il, de gérer leur précieux avantage. Martigues a le ballon mais comme souvent il ne semble pas en mesure de l’exploiter. La partie tombe sur un faux rythme, pour ne pas dire un rythme de Sénateurs, qui fait le jeu des Gaziers. La scénario final est inéluctable, Veilex faisant même sortir Colloredo pour opter pour un schéma plus défensif. Le GFCOA gère sans se faire de frayeurs. Martigues a tenté de ne pas être ridicule. Désormais, le Gaz lorgne sur la L2, les Sang et Or sur le CFA. A moins d’accrocher la 17ème place, en pensant qu’elle soit salvatrice. Car, même si le Red-Star s’est incliné, la 16ème place, permettant le maintien sportif, semble loin ! Reste 4 matches de coupe à disputer, mais la coupe est-elle déjà pleine ?

LA FICHE TECHNIQUE

GFCO AJACCIO 2
FC MARTIGUES 0
34e journée.
Stade Ange Casanova. Arbitres: M. Jochem. Mi-temps: 2-0. Spectateurs: 2000 environ.
Buts-Ajaccio: Verdier (31, 39).
Avertissements-Ajaccio: Romey (8). Martigues: Di Maria (50).
FC Martigues: L’Hostis – Renaut, Freitas (cap), Ponge, Mezague, Di Maria – Lafon (Chavas, 82), Legras (Descamps, 46), Posteraro, Guendouz (Ech-Chergui, 58) – Biakolo. Entraîneur: Jean-Luc Vannuchi.
GFCO Ajaccio: Maury – Bocognano, Rachidi, Filippi (Martin, 88), Romey – Poggi (cap), Seymand, Dufau, Diallo (Maisonneuve, 90+1) – Colloredo, Verdier (Sinapi, 71). Entraîneur: Dominique Veilex.

retrouvez aussi l’actu du FCM sur www.maritima.info et www.fcmartigues.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *