34e journée, Ajaccio – FCM: En Corse, couler à pic ou reprendre le bon Cap !

Après n’avoir pris qu’un point lors des deux rencontres précédentes, face à des concurrents pour le maintien, le FCM termine son périple de 3 matches en une semaine sur l’Ile de Beauté. Il y a meilleure destination que d’aller affronter le Gazélec, qui lui est en course pour l’accession ! Martigues a raté le coche et c’est désormais un exploit, voire un miracle, qui pourra permettre aux Martégaux de sauver leur peau en National.

en direct sur Radio Maritima via l’onglet LIVE RADIO et en écrit sur LIVE FCM

S’étant sortis ensemble de l’enfer du CFA, les deux formations ont connu un destin diamétralement opposé. «De notre côté, nous avons prôné la continuité, loue Dominique Veilex, le coach insulaire. C’est ce qui fait notre force et notre cohésion pour avoir un mental à toutes épreuves.» Il est vrai que cette continuité permet au GFCOA de rêver à la Ligue 2 en réalisant une saison exemplaire. Demi-finaliste de la coupe de France face à Lyon et actuellement troisième, il y a de quoi faire pâlir les Sang et Or. Tout avait bien commencé pour le FCM, tandis que les Corses avaient débuté à tâtons. La suite on la connaît ! Martigues a les larmes aux yeux, Ajaccio les yeux pleins d’étoiles !

«Désormais, on joue notre survie à chaque sortie. On nous voit déjà battus en Corse et pourtant on doit y réaliser un résultat», souligne Jean-Luc Vannuchi. Il est vrai que les Insulaires n’ont plus perdu sur leur pelouse depuis le 24 septembre 2011, et pire, le FCM n’a plus gagné à Mezzavia depuis 1980. Aujourd’hui, le FCM cherche son maintien sportif, mais il se peut qu’il puisse aller le chercher administrativement. «Il se murmure que Rouen est dans l’œil du cyclone», aveu fait par le président de Besançon mardi après la rencontre face à Martigues, «et que la 17e place puisse permettre à celui qui la détient de se sauver.»

Dans les deux cas, les Martégaux doivent grappiller des points pour recoller ! Les Ajacciens retrouvent Colloredo mais se passeront des services de Maisonneuve et Poletti (blessés), Boesso et Colinet (suspendus). Côté martégal, Stinat, blessé à Besançon, est remplacé par Di Maria qui a purgé sa suspension. Autre retour celui de Biakolo qui pourrait palier l’éventuel forfait de Descamps incertain. Le grand changement doit intervenir dans les têtes. Martigues doit se sublimer, se surpasser, tout simplement les Martégaux doivent encore y croire. A eux de prouver qu’ils en ont encore la volonté !

A 20H00 AU STADE ANGE CASANOVA
34e journée. Ajaccio (3) – Martigues (18). Arbitres: M. Jochem assisté de MM. Benamara et Benkemouche.
Martigues: Vanni (g), L’Hostis (g), Dridi, Mezague, Renaut, Freitas, Di Maria, Ponge, Legras, Posteraro, Chavas, Guendouz, Ech-Chergui, Lafon, Descamps (ou N’Doye), Biakolo. Les Absents: Bourgeois, Bertin, Belloumou, Cassan (reprise), Stinat (blessé), De Magalhaes, Dumortier, Nicodème, Himmes, Diakhaby (choix). Entraîneur: Jean-Luc Vannuchi.
Ajaccio: Maury – Bocognano, Rachidi, Filippi, Romey – Poggi, Seymand, Dufau, Diallo – Verdier, Colloredo. Remplaçants: Rastello (g), Martin, Castel, Benyahya, Sinapi. Entraîneur: Dominique Veilex.

retrouvez aussi l’actu du FCM sur www.maritima.info et www.fcmartigues.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *