FCM 1-1 Nîmes: Malgré le partage des points, l’addition n’est pas bonne !

Le FCM a résisté face au ténor nîmois. Certes, le NO a manqué d’efficacité et a eu les meilleurs occasions mais est tombé sur un excellent Vanni qui a permis de préserver le nul. Mais, dans le même temps, les résultats ne sont pas favorables ! Hormis le FCM, tous les mal classés s’imposent… Et compte des matches en retard. Autrement dit, même si pour sa première Vannuchi ne perd pas, la tâche reste plus que complexe !

La notion de derby est présente dès le coup d’envoi. Les duels sont âpres et les contacts nombreux. L’ambiance est orchestrée par les supporters nîmois, mais ceux de Martigues, tentent de tenir la comparaison. Deux mauvaises nouvelles tombent du côté provençal. Luzenac gagne à Quevilly (2-5) et dans le même temps Chavas, ressent une pointe à la cuisse, et doit quitter le terrain (12e). Après quinze minutes, personne ne trouve la clé des deux coffres forts. Ce ne sont pas les frappes lointaines de Koné (11e) et Ech-Chergui (15e) qui vont les déverrouiller.

L’équilibre est parfait mais la balance est un deux doigts de pencher pour les Crocos. Sur un corner, Baldé place sa tête. Legras sauve sur sa ligne (23e). Les occasions ne sont pas légion mais il a failli en suffire que d’une ! En tous cas, l’engagement est total et les vingt-deux acteurs ne sont pas avares en effort. Koné, le serial-buteur nîmois, commence à se montrer. Après une seconde frappe (26e) il voit sa tête passer juste à côté (33e). Dans la foulée, il faut le retour de Carlier pour contrer Posteraro qui arme sa frappe au point de penalty (34e). Une légère blessure du directeur de jeu vient stopper les débats durant quelques minutes. Mais cela ne vient pas couper l’élan nîmois !

Ouattara, sur le côté gauche, fixe et centre. Le ballon arrive sur Ogounbiyi. Au lieu de frapper comme elle vient, il fait l’erreur de contrôler. Il tente d’ajuster d’un lob Vanni qui est à la parade (41e). Le portier martégal va encore sortir le grand jeu. Koné, à l’entrée de la surface, lui adresse un missile qu’il détourne. Le ballon revient sur Haddou qui s’y casse à son tour les dents (45e). A force de se monter inefficace, le NO va finir par le payer. Corner pour le FCM. Ech-Chergui, l’ancien nîmois s’en charge. Mezague, le montpelliérain, libre de tout marquage, décroise sa tête pour laisser Merville sans réaction (1-0, 45e+1). Un moindre mal mais un immense bonheur au moment de regagner les vestiaires !

Pas le temps de douter pour les Crocos. Ouattara part seul au but et entre dans la surface. De Magalhaes le tacle illicitement. La sanction suprême est inévitable. Koné se charge de la sentence sans trembler (1-1, 54e). Le défenseur martégal, encore marqué par sa faute, se fait encore prendre. Parpeix se joue de sa garde d’une pichenette pour Ouattara. L’attaquant nîmois rate de peu le cadre (58e). Les hommes de Froger attendent patiemment pour avoir le bon coup, tandis que ceux de Vannuchi n’arrivent pas à trouver les espaces.

De ce fait, les cadenas sont fermés à double tour et plus rien à se mettre sous la dent. Nîmes termine la partie en boulet de canon en faisant le siège du camp provençal et en tentant de faire plier le roseau martégal. Sans un nouvel arrêt impeccable de Vanni, qui va chercher le ballon dans la lucarne, sur un coup-franc d’Haddou, le FCM aurait pu prendre un gros coup sur la tête (88e). Vanni, toujours rassurant, et le FCM font le dos rond et s’accrochent à ce petit point. Il aurait été une bonne opération, le hic c’est que les autres clubs en zone de turbulence ont remis les gaz ! Martigues est en eaux troubles avant deux déplacements cruciaux pour le maintien à Besançon et Cherbourg.

LA FICHE TECHNIQUE

FC MARTIGUES 1
NIMES OLYMPIQUE 1
24e journée
Stade Francis Turcan. Arbitres: M. Guenaoui assisté de MM. Jouannaud et Leducq. Mi-temps: 0-1. Spectateurs: 919.
Buts-Martigues: Mezague (45+1). Nîmes: Koné (sp, 54).
Avertissements-Martigues: De Magalhaes (53). Nîmes: Baldé (62), Koné (90+1).
FC Martigues: Vanni – Belloumou (Di Maria, 88), Mezague, De Magalhaes, Stinat – Bertin (c), Legras, Posteraro (Biakolo, 75), Ech-Chergui, Chavas (Cassan, 12) – Descamps. Entraîneur: Jen-Luc Vannuchi.
Nîmes Olympique: Merville – Sidibé, Poulain (c), Carlier, Poundje – Parpeix, Baldé (Piocelle, 71), Haddou – Ogounbiyi, Ouattara (Ripart, 65) – Koné. Entraîneur: Thierry Froger.

Retrouvez aussi l’actu du FCM sur www.maritima.info et www.fcmartigues.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *