Coupe Gambardella, 64e de finale: Les Martégaux sortent par la petite porte !

Certains l’ignorent mais le FC Martigues a remporté cette préstigieuse compétition. C’était en 1968 et le FCM après avoir fait le nul face à Reims (2-2) a reçu le trophée en tant que vainqueur à la différence d’âge. Ce n’est pas cette année que les Sang et Or pourront rêver faire un joli parcours en Gambardella puisqu’ils s’inclinent face à Fréjus, leader dans son son groupe de DHR. Le petit a fait chuter le favori à l’envie !

Le traditionnel round d’observation a lieu et ce sont les Martégaux qui tâtonnent au démarrage. Les imprécisions permettent aux Varois de monopoliser le ballon. Sans danger toutefois. Les Sang et Or entrent enfin dans leur match et font reculer les Etoilistes. Avossa, sur corner, trouve la reprise de Vazzana qui flirte avec la barre (12e). Delmas passe la défense en revue et sert idéalement son capitaine, Avossa, qui frappe sans conviction (20e). Ces occasions sont le signe que le FCM prend le dessus. Les Fréjusiens sont sur le reculoir même si les Martégaux n’arrivent pas à se mettre en bonne position.

Les deux formations pêchent sur des facilités techniques ce qui ne permet pas à la partie de s’emballer. Cela tricote trop ! Et à force de la jouer facile, Martigues perd un ballon bêtement. Insou lance Zerrari, seul face au gardien, qui rate totalement sa frappe du gauche (34e). Alors, Martigues se remet à pousser par Douhet et Delmas qui font passer le frisson dans les rangs varois (40e). Boyer déboule sur son couloir gauche suite à un coup-franc rapidement joué. Il accélère et frappe fort devant le but. Le cuir flirte avec la ligne (45e+1)

Après le repos, le FCM reprend de nouveau les débats en main. Vazzana tente sa chance de loin (48e). Les Sang et Or, sur courant alternatif, vont finir par se faire cueillir. Un coup-franc dans la surface, mal négocié par la défense, ce qui profite à Youssoufa pour pousser le cuir au fond des filets (0-1, 56e). Sur une faute d’Habastida sur Soadrine dans la surface, Youssoufa s’offre un doublé en transformant le penalty (0-2, 64e). Ferblantier effectue trois changements en même temps (56e) mais ce sang neuf ne permet pas à ses hommes de revenir. Ils ont le ballon mais leur domination est stérile et le portier Varois passe une seconde mi-temps tranquille. Pour ainsi dire il n’y a aucune réaction et aucune révolte de la part des Sang et Or. Les Martégaux quittent la compétition la tête basse et devront se rappeler que pour l’emporter il ne faut pas jouer par intermitence !

FC MARTIGUES (DH) 0
FREJUS SAINT-RAPHAEL (DHR) 2
64èmes de finale
Stade Francis Turcan. Arbitres: M. Tordeur assisté MM. Mebarek et Ariotti. Délégué: M. Vitry. Mi-temps: 0-0.
Buts-Fréjus/Saint-Raphaël: Youssoufa (56, 64 sp).
Avertissements-Martigues: Habastida (15), Joaquim (38), Colombini (55), Boyer (90+2). Fréjus/Saint-Raphaël: Zennouhi (69), Youssoufa (88).
Martigues: El Hachmi – Venec, Habastida, Joaquim (Kalsch, 56), Boyer – Colombini, Douhet, Delmas, Avossa, Avossa (cap), Vazzana (Varela, 56) – Catino (Brasnu, 56). Entraîneur: Henri-Claude Ferblantier.
Fréjus/Saint-Raphaël: Ravanello – Quetier, Guibergier, Youssoufa, Ahamada – Khabbach, Trohouy, Zerrari (Boureghida, 73), Loauien (Zennouhi, 46), Insou – Soadrine. Entraîneur: Sylvain Schoeffert.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *