Colmar 3-0 FCM: Face à Colmar, les Martégaux ont vécu un vrai cauchemar !

Le FCM qui joue le maintien a bien mal débuté sa série de 3 matches face à des concurrents directs en ayant pris l’eau à Colmar. En plus, les Martégaux se sont vite résignés et depuis plusieurs semaines se montrent presque inoffensifs. Le FCM signe un 7e match sans victoire (4 pts sur 21). Le match contre Luzenac dans 2 semaine vaudra son pesant d’or. D’ici-là, il va vite falloir se remettre les idées en place et stopper la chute.

Les deux équipes sont en quête de points car en queue de peloton tout se resserre. Ce sont les Colmariens qui prennent le jeu à leur compte avec Moukhlil et Dufrennes. Sur une récupération de Liabeuf, le second centre vers le premier, qui heureusement pour le FCM, n’arrive pas à reprendre le ballon (8e). Les Provençaux sont sur le reculoir, les Alsaciens ayant pris le match par le bon bout, à l’image de cette nouvelle tentative qui oblige Legras a repoussé sur sa ligne un tir de Grimm (12e). A force de pousser, les Verts vont finir par trouver la faille. L’Hostis met en corner une frappe de Liabeuf. L’ancien rémois qui va tirer lui-même le corner pour trouver Grimm qui de la tête sert Touré, défait du marquage, qui n’a plus qu’à mettre le cuir au fond des filets (1-0, 14e).

Venus pour d’abord bien défendre et jouer les coups à fond, les Sang et Or doivent maintenant se découvrir. Cela ne pouvait pas plus mal commencer surtout que le FCM n’a pris que 4 points lors des 6 dernières journées. Il faut attendre une timide réaction par l’intermédiaire de Chavas pour voir les visiteurs inquiéter Robert (22e). Dans la foulée, Touré, l’ancien albigeois, rate le doublé pour quelques centimètres à la réception d’un centre de Liabeuf (24e).

Après cette bonne période, les hommes de Damien Ott éprouvent logiquement le besoin de souffler. Cela ne profite pas aux Martégaux qui restent impuissants et inoffensifs. Les fautes se multiplient et les Provençaux ne vont vers l’avant que grâce aux phases arrêtées. Dans le jeu, comme c’est le cas depuis plusieurs semaines, les partenaires de Freitas ont toutes les peines du monde à se trouver. L’intensité baisse d’un cran et c’est sur ce score logique en faveur des Colmariens que Mr Wilmes renvoi tout le monde aux vestiaires. En espérant que cela se passe mieux en seconde période, car le FCM a souffert.

Après le repos, cela ne peut pas plus mal commencer pour le FCM. Le directeur de jeu voit une main de De Magalhaes dans la surface sur un centre de Bernardet. Liabeuf se charge de la sentence en prenant L’Hostis à contre-pied (2-0, 53e). Martigues déjà mal en point et dorénavant dos au mur. Biakolo, sur le banc au coup d’envoi, est lancé dans la bataille. Les Provençaux n’ont plus rien à perdre ! Des Martégaux qui ne sont dangereux que sur phases arrêtées. De leur côté, les joueurs du Haut-Rhin, continue d’aller de l’avant. Les Verts survolent la rencontre en allant de l’avant et en se montrant en plus rigoureux.

Les Alasaciens sont en réussite et montrent à leurs homologue ce qu’il faut faire dans la rigeur et les intentions. Moukhlil, sur un service de Touré, se joue de De Magalhaes, et tente sa chance pour faire mouche sur une frappe limpide (3-0, 61e). Martigues sombre ! Colmar gère son avance et attend les Provençaux. Logique dans pareil cas. A l’image de Grimm, qui d’habitude ne joue pas en défense centrale, les Colmariens sont impériaux ! A l’inverse, les sorties se suivent et se ressemblent pour le FCM qui n’arrive plus à aller de l’avant et glisse dangereusement vers l’arrière. Déjà absents contre Ajaccio, le FCM n’a pas fait sonner la révolte. C’est grave docteur ?

LA FICHE TECHNIQUE

SR COLMAR 3
FC MARTIGUES 0
17e journée
Stadium de Colmar. Arbitres: M. Wilmes assisté de Mlle Nicolisi et M. Jung. Mi-temps: 1-0. Spectateurs: 1600.
Buts-Colmar: Touré (14), Liabeuf (52, sp), Moukhlil (61)
Avertissements-Colmar: Shaiek (63), Bernardet (85). Martigues: Bertin (31), Descamps (36), De Magalhaes (55).
FC Martigues: L’Hostis – Legras, Mezague, De Magalhaes, Di Maria – Bertin (Himmes, 71), Freitas (cap), Chavas, Guendouz (Biakolo, 56), Lafon – Descamps (Ponge, 75). Entraîneur: Jérôme Erceau.
SR Colmar: Robert – Bernardet, Grimm, Meyer, M’Tir – Mezriche (Zerara, 86), Shaiek (Wagner, 69), Liabeuf (cap) (Dieye, 86), Moukhlil, Dufrennes, Touré. Entraîneur: Damien Ott.

Retrouvez aussi l’actu du FCM avec des interviews, des videos, des résumés… sur :
www.maritima.info (tv, radio, web) et www.fcmartigues.fr (site officiel du FCM)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *