18e journée, FCM – Luzenac: Place aux actes pour s’éviter une grosse claque !

Il faut remonter au 1er octobre, et une victoire 2 à 1 contre Epinal, pour voir Martigues lever les bras au ciel. Depuis, en n’engrangeant que 4 points sur 21 en jeu, les hommes de Jérôme Erceau ont vu leur avance fondre comme neige au soleil, et surtout, dégringoler dangereusement au classement. Il faut réapprendre à gagner au risque de se mettre la tête dans la hotte avant Noël.

en direct sur Radio Maritima via l’onglet LIVE RADIO et en écrit sur LIVE FCM

D’avoir fait chuter le leader invaincu à l’époque a eu un effet inverse sur les troupes martégales. Ce jour-là, le stratège martégal avait prévenu, «de ne pas se voir trop beau.» Il avait visé juste même s’il ne perdait pas de vue que l’objectif était le maintien. Aujourd’hui quatorzième, le FCM doit sortir de l’ombre avec la venue de Luzenac, actuellement premier relégable. Une nouvelle contre-performance contre les Ariégeois ferait rentrer définitivement les Sang et Or dans le rang et les feraient s’engluer dans la zone dangereuse.

Après la débâcle de Colmar (3-0) les Provençaux ont eu quinze jours pour mettre les choses à plat. Si l’objectif est le maintien, et que ce n’est jamais chose aisée, il faut trouver les mots pour ne pas l’acquérir dans la douleur. «Nous nous sommes dit les choses en face, souligne l’entraîneur martégal. Il a fallu se pointer du doigt pour remettre la machine en route car là on ne sentait aucune révolte, ni prise de conscience. Il fallait recadrer les choses ! Le premier point positif c’est d’avoir effectué une quinzaine studieuse.» Une mini-trêve qui a permis aux Martégaux de travailler l’animation offensive. Le FCM a perdu de sa superbe en attaque, et comme il est toujours aussi perméable, forcément difficile de prétendre grappiller des points.

A l’image d’Alexis Lafon, les Sang et Or ne se voilent pas la face : «La victoire est impérative ! On doit sortir la tête de l’eau et retrouver la confiance. On s’est dit les choses mais maintenant il faut joindre les actes aux paroles.» Voilà qui a le mérite d’être clair ! Pour se faire, Erceau devra se passer des services de N’Zinga (suspendu), Nicodème, Belloumou et Chavas (blessés). Les Ariégeois arrivent à Turcan, «en opération commando. Sur les deux derniers matches on ne doit pas perdre, précise l’entraîneur Christophe Pelissier. On doit rester dans le bon wagon et cela passe par ne pas se faire distancer.»

Martigues a l’occasion de se donner de l’air en mettant son concurrent à sept longueurs, qui lui aussi a la ferme intention de redresser la tête. Martigues a l’occasion de se donner de l’air en mettant son concurrent à sept longueurs. A l’inverse, une nouvelle déconvenue serait un véritable coup de massue. Une victoire et ça repart ? Impératif si le FCM veut passer Noël au chaud !

A 20H AU STADE FRANCIS TURCAN
18e journée. Martigues (15) – Luzenac (17). Arbitres: M. Dany assisté de MM. Simon et Cravo.
FC Martigues: L’Hostis (g), Vanni (g), De Magalhaes, Nianzi, Ponge, Mezague, Di Maria, Legras, Bertin, Freitas, Posteraro, Lafon, Guendouz, Himmes, Biakolo, Descamps. Les absents: N’Zinga (suspendu), Nicodème, Belloumou, Bourgeois, Chavas (blessés), Dumortier (reprise), Renaut, Diakhaby, Abbes, Ahamada, Stinat. Entraîneur: Jérôme Erceau.
US Luzenac (sous réserve): Grégory – Karaboualy, Mignotte, Makalou, Cavaillé – Beynié, Chanier (ou Malfleury), M’Bongo, Sanchez, Fori – Souyeux. Remplaçants: Placca (g), Fortuné, Malfleury (ou Chanier), Batta, Akaza. Entraîneur: Christophe Pelissier.

Retrouvez aussi l’actu du FCM sur www.maritima.info et www.fcmartigues.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *