FCM 2-3 Ajaccio: Les Martégaux n’ont pas réussi à franchir le Cap Corse !

On a vu un excellent match ce soir. Mais, si le FCM a été meilleur durant les vingt premières minutes, il n’a ensuite rien pu faire lorsque la machine ajaccienne s’est lancée. Plus complet dans tous les compartiments du jeu, le GFCOA a ensuite survolé la rencontre pour s’imposer presque logiquement. Martigues ne décolle pas et stagne proche de la zone dangereuse. Il va falloir repartir de l’avant.

D’entrée de jeu on voit la volonté des deux équipes d’aller de l’avant. Chavas se joue de Romey et il faut le retour de Filippi (5e). Les hommes de Veilex multiplient les fautes. A éviter lorsque l’on sait la précision martégale sur phases arrêtées. Chavas, l’artilleur provençal, tire un coup franc dans la surface. La défense ne se dégage pas. Descamps n’a plus qu’à récupérer le cuir et ajuster Maury (1-0, 8e). Deux minutes après, Colloredo s’échappe côté gauche et sert Poggi qui trompe L’Hostis. Le drapeau se lève litigieusement.

Les Diables Rouges tentent de se remettre dans le sens de la marche. Le souci, c’est que le «Gaz» est trop souvent à la faute. A son tour, le GFCOA va inquiéter Martigues sur phase arrêtée. Poggi, sur corner, trouve la tête de Filippi qui se fracasse sur la barre (27e). Le jeu est alerte et on assiste à une rencontre relevée. L’engagement est à son paroxysme ce qui oblige l’arbitre à calmer les débats en appelant les deux capitaines, sentant que la température est entrain de monter d’un cran.

Désormais, ce sont les locaux qui sont à la faute, et sur un coup franc de Seymand, Bocognano voit sa tête passer juste à côté (35e). A force de pousser, le GFCOA va réussir à égaliser, logiquement. A la suite d’une action d’école, le ballon va être dégagé sur Romey. Le latéral ne se pose pas de question et sa frappe du gauche, sans contrôle, accroche la lucarne (1-1, 41e). A chacun sa bonne période, et au final, les deux équipes sont dos à dos à la pause. Une partie d’un bon acabit !

Après le repos, le «Gaz» affichent toujours autant d’allant. Martigues doit courber l’échine. Ajaccio gêne toutes les transmissions martégales et s’impose en patron dans l’entrejeu. Une preuve ? Récupération de Gbizié qui sert en profondeur Poggi qui rate sa frappe (56e). Le capitaine ajaccien qui va être à l’origine et la conclusion d’un mouvement de classe. D’une longue transversale il alerte Dufau qui centre à hauteur du point de penalty. Poggi, qui a poursuivi son effort, s’élève plus haut que tout le monde. Sa tête décroisée se loge dans la lucarne et laisse L’Hostis sans réactions (1-2, 59e).

Sur une action anodine, Bocognano met les mains sur un contrôle de Descamps. Le penalty, indiscutable, est transformé en deux temps par Biakolo (2-2, 66e). C’est là que l’on se souvient de l’action gâchée par Colloredo face à L’Hostis (63e). Juste avant de céder sa place, l’attaquant va faire oublier son raté. Il est à la réception d’un corner mal négocié par la défense martégal pour propulser le cuir dans les filets (2-3, 72e). Martigues tente de revenir mais de manière stérile. Ajaccio contrôle l’axe médian et fait corps pour conserver le résultat.

Le «Gaz» a montré un ensemble plus homogène et a semblé être supérieur dans l’ensemble des compartiments. Un succès logique qui permet au GFCOA de passer devant son adversaire du soir. De son côté, le FCM n’arrive pas à franchir le cap et se trouve sous la menace du reste de la meute qui recolle au classement. Il va vite falloir trouver la parade offensivement pour ne pas autant subir et aller arracher des points précieux. Erceau avait prévenu que ce match était capital pour la suite des évènements. Désormais, Martigues va devoir regarder derrière !

LA FICHE TECHNIQUE

FC MARTIGUES 2
GFCO AJACCIO 3
16e journée
Stade Francis Turcan. Arbitres: M. Husset assisté de MM. Morelière et Hebrard. Mi-temps: 1-1. Spectateurs: 579.
Buts-Martigues: Descamps (8), Biakolo (66, sp). Ajaccio: Romey (41), Poggi (59), Colloredo (72).
Avertissements-Martigues : Biakolo (25), Legras (32). Ajaccio : Bocognano (15), Filippi (65).
FC Martigues: L’Hostis – Belloumou (Nianzi, 76), Mezague, Nicodème (Ponge, 30), Di Maria – Legras, Freitas, Posteraro (Lafon, 61), Chavas, Biakolo (cap) – Descamps. Entraîneur: Jérôme Erceau.
GFCO Ajaccio: Maury – Santunione, Filippi, Bocognano, Romey – Dufau, Colinet, Poggi (cap), Seymand – Gbizié, Colloredo (Verdier, 72). Entraîneur: Dominique Veilex.

Retrouvez aussi l’actu du FCM avec des interviews, des videos, des résumés… sur :
www.maritima.info (tv, radio, web) et www.fcmartigues.fr (site officiel du FCM)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *