FCM 1-1 Quevilly: Malmenés et empruntés les Martégaux s’en sortent vraiment bien

C’est un hold-up qu’a réalisé le FCM en arrachant le nul ! Après une performance plus qu’en demi-teinte, il était impossible de croire que Martigues ne finirait pas avec zero pointé. Malmenés durant de longues minutes, les Martégaux ont subit la loi de Quevilly qui a raté le coche et à plusieurs reprises l’occasion de tuer le match et a laissé le FCM en vie. Réduits à 10, le FCM et Chavas iront voler la victoire aux Normands ! Ouf…

Dieu Eole a décidé de prendre part aux débats. Les deux formations tentent de s’adapter aux conditions météorologiques dantesques. Sur une pelouse grasse et avec un vent tourbillonnant, il est difficile de dompter le cuir. C’est sur balles arrêtées que les deux équipes tentent de se mettre en évidence. Lafon est à un cheveu de trouver Freitas (12e) puis Quevilly hérite d’un corner suite à un coup-franc. Il est joué à la rémoise, Ouahbi centre au second poteau pour Sanson, esseulé, qui ne laisse aucune chance à L’Hostis (0-1, 18e). Dans la foulée, le portier martégal intervient à propos devant Herouat sur un excellent service de Valero (22e). Martigues est emprunté et surtout sonné. Les Normands semblent dérouler et campent dans le camp provençal.

Le vent à trois quart souffle en défaveur des Sang et Or, ce qui explique aussi cela. Un exemple significatif, celui des dégagements de L’Hostis qui sortent soit en touche ou soit reviennent en arrière… Difficile de jouer, il faut donc courber l’échine en attendant d’avoir enfin le vent pour soi et en poupe en seconde période. Il y a tout de même des vilains coups à jouer, là aussi avec l’aide du vent, comme sur ce corner de Chavas qui retombre sur la barre (37e). Après le vent, place à la pluie, mais pour le moment la douche froide s’est abattue sur le FCM. Et le Ko est proche sur un une-deux entre Valero qui s’appuie sur Herouat. L’ancien beauvaisien envoi un missile enroulé du gauche qui se fracasse sur l’arête de la cage martégale.

On se dit que les mouches vont changer d’ânes en seconde période, et qu’après l’orage subit, les Martégaux vont souffler dans le bon sens. Il n’en est rien ! Ce sont les Quevillais qui vont rater à plusieurs reprises le break. Ouahbi se présente seul face à L’Hostis mais il rate son lob (51e) puis Valero, au four et au moulin, hérite d’un ballon dans l’axe. Heureusement qu’il marche sur le ballon au moment d’armer sa frappe (59e). Pourtant les supporters redonnent de la voix, eux qui étaient en grève en première période. Ils n’ont pas apprécié que les joueurs ne sont pas allés les saluer, sous le coup de la déception, à la fin de la rencontre de coupe à Fréjus.

Le FCM n’arrive pas à mettre un brin de folie à la rencontre. Il faut attendre un centre de Chavas pour voir Quevilly se faire peur. Sur le corner, Lafon voit sa tentative être sauvée sur la ligne (71e). C’est ensuite Nianzi qui oblige El-Kharroubi à se coucher (72e). Est-ce un sursaut ou le réveil martégal ? Biakolo cherche la faute aux abords de la surface. Chavas se charge de la sentence mais le portier normand claque en corner (74e). Le FCM pousse. Des centres, des frappes, Martigues se montre enfin entreprenant. Quevilly qui a joué en coupe mardi commence à accuser le coup. Pourtant Régis Brouard continue de faire confiance à son onze de départ.

Ce n’est pas le bon soir pour Martigues ! L’arbitre, trop strict et qui manipule le carton avec aisance, décide de donner un second jaune – sévère – à Nianzi (85e). La messe est dite ? Mais non ! Dans le temps additionnel, le FCM réalise le hold-up. Chavas obtient aux forceps un corner. Pour une fois, il ne le tire pas. Il sera à la réception de l’offrande de Guendouz, bien aidé par la mauvaise appréciation d’El-Kharroubi, pour arracher le nul (1-1, 90e+2). Martigues s’en sort bien mais il ne faut pas bouder son plaisir. Il y a des fois où on ne retiendra que le score ! Merci «Lulu» !

LA FICHE TECHNIQUE

FC MARTIGUES 1
US QUEVILLY 1
14e journée.
Stade Francis Turcan. Arbitres: M. Leleu assisté MM. Mouysset et Grimm. Mi-temps: 0-1. Spectateurs: 527.
Buts-Martigues: Chavas (92). Quevilly: Sanson (18).
Avertissement-Martigues: De Magalhaes (26), Nianzi (52, 85), Chavas (66), Bertin (68). Quevilly: El-Kharroubi (92). Expulsion-Martigues: Nianzi (85).
FC Martigues: L’Hostis – Nianzi, Mezague, De Magalhaes, Di Maria – Bertin, Freitas, Chavas, Lafon (Guendouz, 77) – Biakolo (cap), Descamps (Posteraro, 66). Entraîneur: Jérôme Erceau.
US Quevilly: El-Kharroubi – Vardin, Sanson, Beaugrard (cap), Giboyau – Diarra, Jouan, Ouahbi, Valero, Capelle (Laup, 87) – Herouat. Entraîneur: Régis Brouard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *