Paris FC 1-2 FCM: Martigues conclut en apothéose une semaine de rêve.

Trois revers de rang ce n’était pas le mieux pour aborder 3 matches en une semaine. Les Martégaux ont mis la tête dans le guidon pour sortir grandi en obtenant 7 points sur 9. Les Sang et Or sont allés dans la Capitale pour étouffer une formation parisienne déjà au bord de l’asphyxie. Martigues a trouvé un second souffle et se donne en même temps de l’air ! Maintenant le FCM peut rêver à être le 1er à battre Epinal.

« Défaillants à tous les niveaux », c’est ainsi qu’Alain M’Boma, le coach parisien a jugé ses troupes. « On a été dominé dans tous les compartiments du jeu, Martigues a une âme que nous nous n’avons pas. » Pourtant déçu, M’Boma ne fait pas dans la langue de bois et fait éloge de la prestation martégale hier. Si le PFC n’a pas su se révolter, c’est aussi la faute à des Sang et Or qui auront tout mis en oeuvre pour empêcher les Franciliens de sortir la tête de l’eau.

Et lorsque l’on est passif ou amorphe, cela ne pardonne pas face au FCM qui a une arme imparable si vous n’êtes pas attentif. Cette arme secrète, même si tout le monde le sait, ce sont les phases arrêtées. Une fois de plus, les Martégaux ont réussi à marquer grâce à des coups de pattes qui sont de vrais coups de griffes ! Mais, pour en arriver là, les hommes d’Erceau ont fait preuve de solidité et ont poussé les Parisiens à la faute. « Nous savions qu’il fallait être bien en place et profiter de nos occasions en sachant cette équipe de Paris fébrile, nous l’avons fait à merveille », dit Freitas satisfait.

La première période est simple. Le PFC est à la peine et le FCM ne laisse rien passer ! Les Martégaux ne sont pas mis en danger face à des parisiens totalement hors du coup et complètement impuissants face au bloc martégal. Même mieux pour le FCM, lorsqu’avant la pause, Lafon obtient un penalty suite à une main de Faty qui repousse sont coup-franc. Descamps, qui a été préféré à Bourgeois sur le front de l’attaque, se charge sans trembler de la sentence (0-1, 41e).

En seconde période, le FCM va assommer le PFC ! Chavas trouve la tête de Lafon qui fait mouche (0-2, 49e) mais Martigues va rater le KO total. Du moins la barre va en décider autrement sur une tentative de Descamps quelques minutes plus tard. Les Parisiens essayent de se révolter et obtiennent à leur tour un penalty que transforme Yenga (1-2, 68e). Mais, le FCM ne refera pas le coup du parapluie comme face à Cherbourg et revient à Martigues avec une première victoire loin de ses bases qui fait un bien fou au classement et au moral !!!

LA FICHE TECHNIQUE

PARIS FC 1
FC MARTIGUES 2
9ème journée
Arbitre: M. Hamel. Spectateurs : 300. Mi-temps: 0-1.
Buts-Paris: Yenga (68 sp); Martigues: Descamps (41 sp), Lafon (49).
Avertissements-Paris: Afougou (30), Faye (40), Toko (82), Sidibé (90+2); Martigues : Mezague (36), Bertin (57), Di Maria (72), L’Hostis (90).
Paris FC : Demarconnay – Sidibé, Faty, Faye (cap), Afougou – Diawara (Macalou, 60) – Mirza, Souquet, Scotté (Gendrey, 46), Yenga – Ayivi (Toko, 60). Entraîneur: Alain M’Boma.
FC Martigues : L’Hostis – Legars, Mezague, De Magalhaes, Di Maria – Freitas (cap), Bertin (Ponge, 71) – Chavas, Lafon, Posteraro (Bourgeois, 54) – Descamps (Nzinga, 82). Entraîneur: Jérôme Erceau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *