Nîmes 4-1 FCM: Les Crocos ont dévoré des Martégaux sans âme et sans mordant !

Une copie digne d’un niveau inférieur au National ! Voilà une prestation a vite oublier pour les Martégaux qui n’auront jamais été capables de se mettre au niveau des Nîmois qui pourtant auront mis du temps à se mettre à l’abris et qui ont profité de nombreuses largesses des hommes d’Erceau. On avait demandé de la rigueur. Vous aviez dit rigueur ? Ce soir le FCM n’est jamais sorti de l’ombre !

Il ne fallait pas arriver en retard aux Costières ! Sur leur première occasion, les Nîmois vont faire mouche. Koné place une tête imparable à la suite d’un centre parfait d’Ogunbiyi (1-0, 5e). Sur l’engagement, Chavas récupère un ballon côté droit et centre vers N’Zinga qui trompe Al Shaïbani de près (1-1, 6e). Les deux formations se montrent fragiles sur certains centres à l’image de tentatives de Carlier (8e), Nicodème (13e) et Niflore (19e) et il faudra un L’Hostis vigilant sur les deux essais gardois. Le match est parti sur un excellent rythme avec peu de temps morts.

Mais, le FCM est vraiment fébrile sur les centres ! Koné ne se fait pas prier et trompe à nouveau L’Hostis de la tête sur un coup franc de Corrèze côté gauche (2-1, 21e). Jérôme Erceau avait demandé de la rigueur et pourtant le marquage est laxiste ! Après vingt premières minutes folles dans le jeu, cela devient animé dans l’engagement. Les fautes se multiplient et les esprits s’échauffent mais les Sang et Or n’arrivent pas à réagir balle au pied. En plus le FCM n’arrive toujours pas à museler les attaquants nîmois. Pour preuve les tentatives de Koné (39e) et Bénézet (42e). A noter qu’en plus Posteraro a reçu un troisième jaune synonyme de suspension. Une mi-temps à vite oublier pour les Provençaux !

De retour des vestiaires, cela ne semble pas aller mieux pour les Martégaux ou du moins les « crocos » sont revenus avec l’intention de mettre définitivement leur adversaire au tapis. Malgré un schéma voulu offensif, le FCM n’arrive pas à aller de l’avant. Et il faut toute la maladresse de Niflore sur un centre de Bénézet pour ne pas punir les Sang et Or (56e). L’entraîneur martégal sent bien qu’il faut changer ses batteries et il procède rapidement à deux changements avec Dumortier et Nianzi.

Il faut attendre la 65ème minute pour voir un semblant de réaction lorsque Dumortier sert N’Zinga qui choisit le centre au lieu de tenter sa chance. Mais c’est trop peu et même inquiétant ! C’est grave docteur ? En tous cas, les Sang et Or baissent complètement les bras et Ouattara et Koné, qui s’offre le triplé, viennent corser l’addition et renvoyer les Martégaux à leurs chères études ! Une défaite à vite oublier et à méditer !

LA FICHE TECHNIQUE

NIMES OLYMPIQUE 4
FC MARTIGUES 1
6ème journée
Stade des Costières. Arbitres: M. Rouinssard assisté de MM. Morelière et Boillin. Mi-temps: 2-1. Spectateurs : 4070.
Buts-Nîmes: Koné (5, 21, 93), Ouattara (92) ; Martigues: N’Zinga (6).
Avertissements-Nîmes: Poulain (37), Niflore (45+2), Carlier (52), Corrèze (86) ; Martigues: Posteraro (32), N’Zinga (45+2), Ponge (54), Di Maria (75), Himmes (75).
Nîmes: Al Shaïbani – Stosic (Haddou, 74), Poulain (cap), Carlier, Poundje – Hsissane, Corrèze – Ogounbiyi, Bénézet (Salert, 80) – Koné, Niflore (Ouattara, 62). Entraîneur: Thierry Froger.
Martigues: L’Hostis – Chavas, Nicodème, De Magalhaes – Di Maria (cap) – Ponge, Posteraro (Dumortier, 58), Legras (Nianzi, 55) – Himmes (Abbes, 77), N’Zinga, Descamps. Entraîneur: Jérôme Erceau.

A L’INTERIEUR DU MATCH

On n’a pas aimé le marquage martégal laissant trop de liberté aux Nîmois et surtout il faut le dire le contenu de la prestation proposée par les hommes de Jérôme Erceau. Après la réaction sur l’ouverture du score, le FCM n’a pas réussi à se faire violence et aura trop subit. On a tout de même réussi à voir quelqu’un se mettre en évidence. Il s’agit de Ponge, qui dans un rôle de sentinelle entre le milieu et la défense, aura rendu une bonne copie sur la longueur. Et heureusement que L’Hostis a encore fait ses arrêts pour éviter une défaite bien plus lourde. Pour la première fois de la saison, le FCM a eu la tête dans le sac tout au long de la partie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *